1954

Chronologies
1952 1953 1954  1955  1956 1957 1958
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XVIIIe XIXe  XXe  XXIe XXIIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers

L'année 1954 est une année commune qui commence un vendredi.

En bref

Événements

Afrique

1er novembre : guerre d'Algérie. Les six chefs du FLN avant le déclenchement des hostilités. Debout, de gauche à droite : Rabah Bitat, Mostefa Ben Boulaïd, Mourad Didouche et Mohammed Boudiaf. Assis : Krim Belkacem à gauche, et Larbi Ben M'hidi à droite.

Amérique

Asie et Pacifique

  • 23 février-2 mars : lors du plenum du Comité central, le gouvernement soviétique lance le programme « Terres vierges et inoccupées » afin d’accroître rapidement la superficie de terres ensemencées en Sibérie occidentale et au Kazakhstan[32]. La poursuite de l’immigration russe et l’industrialisation dans le cadre de l’économie planifiée de l’Union soviétique ont pour effet de rendre la population kazakhe minoritaire dans sa république.

Indochine

Légionnaires français interrogeant un prisonnier Viêt-minh
Les troupes françaises encerclées par le Viêt-minh à Diên Biên Phu.
  • 7 mai : défaite et capitulation française à la bataille de Diên Biên Phu. Le général Võ Nguyên Giáp prend Diên Biên Phu et fait 10 000 prisonniers[55].
  • 8 mai : la conférence de Genève, ouverte le 26 avril, invite le Viêt-minh et les gouvernements du Viêt Nam, du Laos et du Cambodge à participer aux négociations sur l’Indochine[55]. La délégation française (Georges Bidault) propose une paix immédiate au Laos et au Cambodge, un armistice avec regroupement « en peau de léopard » au Viêt Nam[56].
  • 10 mai : Pham Van Dong, vice-président de la République démocratique du Viêt Nam, présente à Genève les propositions du Viêt-minh : reconnaissance par la France de l’indépendance du Viêt Nam, du Cambodge et du Laos, retrait des troupes étrangères et organisation d’élections libres, cessez-le-feu et échange de prisonniers[56].
  • 28 juin4 juillet : opération Auvergne. Les troupes franco-vietnamiennes évacuent la zone sud du delta du Tonkin (évêchés de Phat Diem et de Bui Chu) et organisent leur défense autour d’Hanoï et de Hải Phòng[57].
21 juillet : dernière session de la conférence de Genève sur l’Indochine au Palais des Nations.
12 août : opération Passage to Freedom.

Proche-Orient

  • 13 janvier, Égypte : Nasser décrète la dissolution des Frères musulmans à la suite d'affrontements sanglants avec les militants du Rassemblement de la Libération, le parti unique, à l’université du Caire le 12 janvier[65]. Les dirigeants sont emprisonnés, puis libérés le 26 mars[66].
  • 25 février :
    • Syrie : le chef du gouvernement syrien Adib Chichakli s’exile pour le Liban à la suite de manifestations violentes contre le régime en janvier dans les régions druzes et certaines villes comme Homs et Alep, soutenues par l’Irak[67]. La répression est très dure, mais l’armée syrienne, conduite par le capitaine Moustafa Hamdoun et inspirée par le colonel Adnan al-Malki, proches du Ba’th, se soulève à Alep et Chichakli abandonne le pouvoir[68].
    • Égypte : Mohammed Naguib proteste contre la dissolution des Frères musulmans et demande un droit de veto sur le Conseil de la révolution. Accusé de rechercher un pouvoir dictatorial et mis en minorité, il démissionne de la présidence de la République. Le colonel Gamal Abdel Nasser devient premier ministre. Nasser est contraint de rappeler Naguib le 27 février devant l’opposition de l’armée[69]. Naguib reçoit tous les pouvoirs. Par les décrets des 5 et 25 mars, la censure est abolie, le multipartisme rétabli, des élections remplaceront le Conseil de la révolution par une Assemblée constituante[66]. Nasser démissionne de son poste de premier ministre le 9 mars mais conserve la présidence du Conseil de la Révolution[70]. Il reprend le contrôle de l’armée et organise l’opposition.
  • 1er mars : Hachem al-Atassi retourne à Damas et reprend ses fonctions de président de la république syrienne[67]. Sabri al-Assali, un notable traditionnel, appuyé par la coalition du parti national et du parti du peuple, devient Premier ministre de Syrie. Il relance secrètement les négociations avec l’Irak sur les projets d’union, mais l’armée y est hostile. Son pouvoir est fragilisé par la forte opposition du Ba’th, du PPS, des communistes et des Frères musulmans[71].
  • 27-29 mars : les partisans de Nasser lancent une grève générale en Égypte, accompagnées de manifestations antidémocratiques[66].
  • Mars : la Ligue des États arabes présente un contre-plan au plan Johnston, The Water Resources in the Jordan Valley[72]. Le lac de Tibériade ne serait pas utilisé comme réservoir et la part israélienne serait réduite.
  • 18 avril : Nasser redevient Premier ministre en Égypte ; le général Naguib reste chef de l’État jusqu’en novembre[70].
  • 9 juin : le régent Abdul Illah organise des élections libres en Irak. La majorité des sièges est remportée par des partisans de Nouri Saïd, hostiles au projet du « Croissant fertile »[73].
  • 19 juin, Syrie : Sabri al-Assali est renversé et un nouveau gouvernement est formé autour de Said Al-Ghazzi, qui organise des élections le 24 septembre. Les indépendants, proche du pouvoir, obtiennent 64 sièges sur 142, le parti du peuple 30, le Ba’th 22, ce qui est une victoire politique[71]
  • 2 juillet : début de l’opération Susannah, orchestrée par les services de renseignement militaires israélien pour brouiller le gouvernement égyptien avec les occidentaux. Attentat à la bombe contre un bureau de poste à Alexandrie, puis le 14 juillet contre les bibliothèques de « l’agence d’information des États-Unis » à Alexandrie et au Caire, ainsi qu’un théâtre possédé par des capitaux britanniques[74].
  • 27 juillet, Irak : Nouri Saïd rétablit un régime autoritaire et suspend le Parlement après sa première session. Il est dissout par le roi le 3 août. De nouvelles élections excluent les opposants le 12 septembre[75].
  • Août : Nasser déclare que l’Égypte souhaite recevoir l’aide des États-Unis pour se défendre contre une agression extérieure, et propose un pacte de défense collective des États arabes[76]. Le gouvernement britannique est divisé : Churchill est favorable à une reconquête de l’Égypte par la force, Eden et le Foreign Office proposent l’établissement de relations de confiance avec les pays arabes et approuve le pacte de défense collective.
28 septembre : le cargo israélien Bat-Galim est arraisonné à l’entrée du canal de Suez.
  • 28 septembre : Israël envoie le Bat-Galim, un de ses navires commerciaux vers le canal de Suez. Le navire est confisqué par l’Égypte et son équipage arrêté[77].
  • 14 octobre : démission du premier ministre de Syrie Said al-Ghazzi ; Farès al-Khoury forme un nouveau cabinet le 31 octobre (fin en 1955)[78].
  • 19 octobre : accord abrogeant le traité de 1936 entre l’Égypte et la Grande-Bretagne. La zone du canal sera évacuée dans un délai de vingt mois[69]. Les Britanniques pourront cependant disposer de bases en cas d’attaques armées menée par un pays ne faisant pas partie du Proche-Orient.
  • 26 octobre : attentat manqué contre le Premier ministre égyptien Nasser perpétré par un Frère musulman à Alexandrie[66]. Le 30 octobre, le chef de la confrérie des Frères musulmans Ahmed Hassan el-Hodeibi (Hassan al-Hudaybi (en)) est arrêté et accusé de complot contre l’État[79].
  • 29 octobre : accord de création du consortium pétrolier en Iran ; le pétrole demeure nationalisé mais sa commercialisation retourne entre les mains d’un consortium de sociétés internationales. Les Américains entrent dans le consortium qui succède à l’Anglo-Iranian Oil à hauteur de 40 %[80].
14 novembre : Mohammed Naguib quitte le palais présidentiel.
  • 14 novembre, Égypte : le général Mohammed Naguib est renversé et assigné à résidence par une junte menée par Gamal Abdel Nasser, qui devient le maître du pays[70].
  • 17 novembre : le Département d’État des États-Unis (Dulles) accepte la proposition du Secrétaire d’État des Affaires étrangères britannique Anthony Eden pour préparer le « plan Alpha »[81]. De 1954 à 1955, l’Égypte et Israël (Moshé Sharett) entretiennent des négociations officieuses. Les Égyptiens proposent un accord de paix fondé sur la rétrocession à l’Égypte d’une partie du Néguev et la réinstallation de réfugiés palestiniens dans les pays arabes[82]. Ces ouvertures obtiennent le soutien de la Grande-Bretagne et des États-Unis, qui préparent le « plan Alpha », processus de paix reposant sur le principe de non-agression entre l’Égypte et Israël, en échange de concessions israéliennes dans le Néguev. La situation se dégrade par l’opposition à la politique de conciliation en Israël (Moshe Dayan, Shimon Peres). Sharett rencontre de plus en plus de difficultés et doit lutter contre les projets d’intervention militaire de David Ben Gourion et de l’armée.
  • 7 décembre, Égypte : six membres de la confrérie des Frères musulmans sont exécutés. Ahmed Hassan el-Hodeibi est gracié et sa peine commuée en prison à vie. Neuf autres condamnation à mort sont prononcées les semaines suivantes, toutes commuées en prison à vie. Le tribunal du peuple prononce 800 peines de prisons et la cour martiale 300[83]. Le mouvement s’exile en Arabie saoudite.

Europe

Europe de l’Est

Europe de l’Ouest

(c) Bundesarchiv, Bild 183-27146-0001 / CC-BY-SA 3.0
23 octobre : Konrad Adenauer signe les accords de Paris.
  • 19 au 23 octobre : signatures des accords de Paris qui reprennent les principes définis à Londres. Mise en place de l’Union de l’Europe occidentale qui se base sur le traité de Bruxelles modifié (Londres-Paris, 3-23 oct), auquel adhèrent la RFA et l’Italie (qui se réarment donc). L’Union soviétique proteste contre ces accords et renouvelle sa proposition d’un pacte européen de sécurité collective ; accord sur la Sarre signé par Pierre Mendès France et Konrad Adenauer qui prévoit le maintien de l’union économique franco-sarroise et l’organisation d’un référendum permettant à la population sarroise de se prononcer sur ce statut[106].
  • 17 décembre : le Conseil atlantique réuni à Paris approuve la stratégie pour la défense de l’Europe occidentale document MC-48). Il décide de doter les forces de l’Alliance d’armes atomiques et approuve l’élaboration d’un système de radars NADGE[109].
  • 27-30 décembre : ratification par la France des accords de Paris sur l’Union de l’Europe occidentale et l’OTAN[106].

Fondations en 1954

Naissances en 1954

Décès en 1954

Personnalités majeures décédées en 1954

Notes et références

  1. L'action normative à l'UNESCO : Conventions, recommandations, déclarations et chartes adoptées par l'UNESCO (1948-2006), vol. 2, Martinus Nijhoff Publishers, , 808 p. (ISBN 978-90-04-16456-7, présentation en ligne).
  2. Christel Cournil, Le statut interne de l'étranger et les normes supranationales, Éditions L'Harmattan, , 744 p. (ISBN 978-2-296-41494-5, présentation en ligne).
  3. Stephen Smith, Oufkir un destin marocain, Calmann-Lévy, , 528 p. (ISBN 978-2-7021-4830-3, présentation en ligne).
  4. (en) Robert M. Maxon et Thomas P. Ofcansky, Historical Dictionary of Kenya, Lanham (MD), Rowman & Littlefield, (ISBN 978-0-8108-7469-5, présentation en ligne), p. 19 et 211
  5. Henri Grimal, La décolonisation de 1919 à nos jours, Éditions Complexe, , 349 p. (ISBN 978-2-87027-157-5, présentation en ligne)
  6. Robert Cornevin et Marianne Cornevin, Histoire de L'Afrique : Colonisation, décolonisation, indépendance, Payot, (ISBN 978-2-228-11470-7, présentation en ligne)
  7. A. Durieux, Essai sur le statut des indigènes portugais de la Guinée, de l'Angola et du Mozambique, Bruxelles, Académie royale des sciences coloniales, (présentation en ligne)
  8. Maurice Barbier, Le Comité de décolonisation des Nations Unies, Pichon et Durand-Auzias, , 757 p. (ISBN 978-2-275-01332-9, présentation en ligne)
  9. Ali Al'Amin Mazrui, L'Afrique depuis 1935, vol. 8, UNESCO, , 639 p. (ISBN 978-92-3-202500-5, présentation en ligne).
  10. Alain Chatriot, Pierre Mendès France : Pour une République moderne, Armand Colin, , 320 p. (ISBN 978-2-200-60220-8, présentation en ligne).
  11. Moulay Abdelhadi Alaoui, Le Maroc du traité de Fès à la libération, 1912-1956, Éditions La Porte, (présentation en ligne).
  12. Selma Lazraq, La France et le retour de Mohammed V, L'Harmattan, , 378 p. (ISBN 978-2-7475-4643-0, présentation en ligne)
  13. Godfrey Mwakikagile, Nyerere and Africa : End of an Era, New Africa Press, , 719 p. (ISBN 978-0-9802534-1-2, présentation en ligne)
  14. René-Yves Debia, « Le tremblement de terre d'Orleansville », l'Algérianiste, no 125,‎ (présentation en ligne)
  15. Thomas Mawanzi Manzenza, L'Université de Kinshasa en quête de repères, Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2-336-38084-1, présentation en ligne)
  16. Isidore Ndaywel è Nziem, L'université dans le devenir de l'Afrique : un demi-siècle de présence au Congo-Zaïre, Bruxelles/Paris, Harmattan, , 406 p. (ISBN 978-2-296-02552-3, présentation en ligne).
  17. Frederick Cooper, Décolonisation et travail en Afrique. 1935-1960, Karthala, , 584 p. (ISBN 978-2-8111-3859-2, présentation en ligne)
  18. Philippe Dewitte, « La CGT et les syndicats d'Afrique occidentale française (1945-1957) », Le Mouvement social, no 117,‎ , p. 23 (présentation en ligne)
  19. Jean Balazuc, Guerre d'Algérie : une chronologie mensuelle, mai 1954-décembre 1962, Paris, l'Harmattan, , 548 p. (ISBN 978-2-343-06685-1, présentation en ligne), p. 70-72
  20. Mohammed Harbi, 1954, la guerre commence en Algérie, Éditions Complexe, , 209 p. (ISBN 978-2-87027-720-1, présentation en ligne)
  21. collectif présenté par Bernard Michal, Histoire du drame algérien 1954-1962, Place des Éditeurs, , 727 p. (ISBN 978-2-258-09422-2, présentation en ligne)
  22. Noura Borsali, Bourguiba à l'épreuve de la démocratie, 1956-1963, Sfax, Samed Editions, , 235 p. (ISBN 978-9973-38-081-4, présentation en ligne)
  23. Bernard Michal, op. cit, p. 110.
  24. Alzira Alves de Abreu, Dicionário histórico-biográfico da Primeira República (1889-1930), Editora FGV, (ISBN 978-85-225-1658-2, présentation en ligne)
  25. Burton I. Kaufman et Diane Kaufman, Historical Dictionary of the Eisenhower Era, Scarecrow Press, , 320 p. (ISBN 978-0-8108-6284-5, présentation en ligne)
  26. Rebecca Priestley, Mad on Radium : New Zealand in the Atomic Age, Auckland University Press, , 296 p. (ISBN 978-1-86940-758-2, présentation en ligne)
  27. André-Marcel d'Ans, Le Honduras : difficile émergence d'une nation, d'un Etat, Karthala, , 385 p. (ISBN 978-2-86537-725-1, présentation en ligne)
  28. Luc Capdevila, Une guerre totale, Paraguay, 1864-1870 : Essai d'histoire du temps présent, Rennes, Presses universitaires de Rennes, , 510 p. (ISBN 978-2-7535-0376-2, présentation en ligne)
  29. Yaya Sy, Les légitimations de l'esclavage et de la colonisation des Nègres, L'Harmattan (ISBN 978-2-296-59913-0, présentation en ligne)
  30. Olivier Dabène, L'Amérique latine à l'époque contemporaine, Armand Colin, , 272 p. (ISBN 978-2-200-25411-7, présentation en ligne), p. 1903, 1924
  31. James D. Henderson, Helen Delpar, Maurice Philip Brungardt, Richard N. Weldon, A Reference Guide to Latin American History, M.E. Sharpe, , 615 p. (ISBN 978-1-56324-744-6, présentation en ligne), p. 197-206
  32. Martin McCauley, Khrushchev and the Development of Soviet Agriculture : Virgin Land Program, 1953-64, Springer, , 232 p. (ISBN 978-1-349-03059-0, présentation en ligne)
  33. Académie de Droit International de La Haye, Recueil des cours, Martinus Nijhoff Publishers, , 938 p. (ISBN 978-90-286-0244-1, présentation en ligne)
  34. M. L. Sali, India-China Border Dispute : A Case Study of the Eastern Sector, APH Publishing, , 313 p. (ISBN 978-81-7024-964-1, présentation en ligne)
  35. Brahma Chellaney, Water : Asia's New Battleground, Georgetown University Press, , 400 p. (ISBN 978-1-62616-012-5, présentation en ligne)
  36. « Parliament », sur archive.india.gov.in (consulté le )
  37. Olivier Guillard, Désarmement, coopération régionale et sécurité en Asie du Sud, L'Harmattan, , 426 p. (ISBN 978-2-7384-7575-6, présentation en ligne)
  38. Europa Publications, A Political Chronology of South East Asia and Oceania, Routledge, (ISBN 978-1-135-35659-0, présentation en ligne)
  39. Patrick Pitoëff, « L'Inde française en sursis. 1947-1954 », Revue française d'histoire d'outre-mer, vol. 78, no 290,‎ , p. 122-127 (présentation en ligne)
  40. (en) Louis G. Perez, Japan at War : An Encyclopedia, Santa Barbara (Calif.), ABC-CLIO, , 615 p. (ISBN 978-1-59884-741-3, présentation en ligne)
  41. Kumar Suresh Singh, Daman and Diu, Popular Prakashan, , 224 p. (ISBN 978-81-7154-761-6, présentation en ligne)
  42. Henri Grimal, op. cit, p. 176.
  43. Danielle Domergue-Cloarec, Antoine Coppolani, Des conflits en mutation ? de la guerre froide aux nouveaux conflits : essai de typologie : de 1947 à nos jours, Éditions Complexe, , 502 p. (ISBN 978-2-87027-990-8, présentation en ligne)
  44. Bertil Lintner, Great Game East, HarperCollins Publishers India, , 488 p. (ISBN 978-93-5029-536-6, présentation en ligne)
  45. Melvyn C. Goldstein, A History of Modern Tibet : The Calm before the Storm : 1951-1955, vol. 3, University of California Press, , 674 p. (ISBN 978-0-520-93332-3, présentation en ligne)
  46. Michael Lucken, Anne Bayard-Sakai, Emmanuel Lozerand, Japan's Postwar, Routledge, , 306 p. (ISBN 978-1-136-70567-0, présentation en ligne)
  47. Flora Blanchon, Aller et venir : faits et perspectives, vol. 2, Presses Paris Sorbonne, , 389 p. (ISBN 978-2-84050-147-3, présentation en ligne)
  48. Jemma Purdey, From Vienna to Yogyakarta : The Life of Herb Feith, UNSW Press, (ISBN 978-1-74224-053-4, présentation en ligne)
  49. Ivan Cadeau, La guerre d'Indochine : De l'Indochine française aux adieux à Saigon 1940-1956, Tallandier, , 624 p. (ISBN 979-10-210-1022-2, présentation en ligne)
  50. Alain Desaulty, 1954 - Le Tournant du siècle, l'année Dien bien Phu, Éditions Persée, (ISBN 978-2-8231-0805-7, présentation en ligne), p. 116 à 124.
  51. Université de Sherbrooke, « Perspective monde » (consulté le )
  52. Rémy Madinier, L'Indonésie, entre démocratie musulmane et islam intégral : histoire du parti Masjumi, 1945-1960, Paris, Karthala, , 466 p. (ISBN 978-2-8111-0520-4, présentation en ligne)
  53. 2000 Méos au secours de Dien Bien Phu
  54. Heinz Duthel, La Légion et la bataille a Ðiên Biên Phú, BoD – Books on Demand, (ISBN 978-3-7386-9748-3, présentation en ligne)
  55. Pierre Journoud, La guerre d'Indochine 1946-1954, EDI8, (ISBN 978-2-262-05120-4, présentation en ligne)
  56. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République : La République des contradictions (1951-1954), Fayard, , 776 p. (ISBN 978-2-213-66423-1, présentation en ligne).
  57. Ivan Cadeau, op. cit, p. 396.
  58. Jacques Dalloz, Dictionnaire de la Guerre d'Indochine : 1945-1954, Armand Colin, , 384 p. (ISBN 978-2-200-27941-7, présentation en ligne)
  59. Peter Church, A Short History of South-East Asia, John Wiley & Sons, , 256 p. (ISBN 978-1-118-35044-7, présentation en ligne)
  60. Howard Langer, The Vietnam War : An Encyclopedia of Quotations, Greenwood Publishing Group, , 413 p. (ISBN 978-0-313-32143-6, présentation en ligne)
  61. Ivan Cadeau, op. cit, p. 409.
  62. Cao Van Vien, Leadershio, Pickle Partners Publishing, , 170 p. (ISBN 978-1-78625-516-7, présentation en ligne)
  63. Ivan Cadeau, op. cit, p. 411.
  64. Axel Delmotte, L'indispensable de la culture générale : Les États-Unis, Studyrama, , 235 p. (ISBN 978-2-84472-315-4, présentation en ligne)
  65. Richard Paul Mitchell, The Society of the Muslim Brothers, Oxford University Press, , 349 p. (ISBN 978-0-19-508437-5, présentation en ligne)
  66. Hazem Kandil, Soldiers, Spies and Statesmen : Egypt's Road to Revolt, Verso Books, , 303 p. (ISBN 978-1-84467-961-4, présentation en ligne), p. 36–38
  67. Xavier Baron, Histoire de la Syrie. 1918 à nos jours, Tallandier, , 320 p. (ISBN 979-10-210-0870-0, présentation en ligne)
  68. David Roberts, The Ba'th and the Creation of Modern Syria (RLE Syria), Routledge, , 200 p. (ISBN 978-1-317-81854-0, présentation en ligne)
  69. « Chronologie Egypte », sur Clio.fr
  70. Saul S. Friedman, A History of the Middle East, McFarland, , 353 p. (ISBN 978-0-7864-5134-0, présentation en ligne)
  71. (en) David D. Commins, Historical Dictionary of Syria, Scarecrow Press, , 2de éd., 340 p. (ISBN 978-0-8108-4934-1, présentation en ligne), p. 53, 114
  72. Habib Ayeb, Le Bassin du Jourdain dans le conflit israélo-arabe, Presses de l’Ifpo, , 142 p. (ISBN 978-2-35159-483-4, présentation en ligne)
  73. Elie Podeh, The Quest for Hegemony in the Arab World : The Struggle Over the Baghdad Pact, BRILL, , 281 p. (ISBN 978-90-04-10214-9, présentation en ligne)
  74. Glenmore S. Trenear-Harvey, Historical Dictionary of Intelligence Failures, Rowman & Littlefield, , 324 p. (ISBN 978-1-4422-3274-7, présentation en ligne)
  75. Dieter Nohlen, Florian Grotz et Christof Hartmann, Elections in Asia and the Pacific : Middle East, Central Asia, and South Asia, vol. 1, OUP Oxford, , 770 p. (ISBN 978-0-19-153041-8, présentation en ligne)
  76. David W. Lesch et Mark L. Haas, The Middle East and the United States : History, Politics, and Ideologies, Westview Press, , 562 p. (ISBN 978-0-8133-4914-5, présentation en ligne)
  77. Marc Ferro, 1956, Suez : naissance d'un tiers-monde, Éditions Complexe, , 157 p. (ISBN 978-2-8048-0100-7, présentation en ligne)
  78. The Middle East and North Africa, vol. 5 à 17, Europa Publications, (présentation en ligne)
  79. Richard Paul Mitchell, op. cit, p. 152.
  80. Jean-Pierre Digard, Une épopée tribale en Iran : Les Bakhtyâri, CNRS Éditions, , 430 p. (ISBN 978-2-271-08863-5, présentation en ligne)
  81. Neil Caplan, Futile Diplomacy : Operation Alpha and the failure of Anglo-American coercive diplomacy in the Arab-Israeli conflict, 1954-1956, Psychology Press, , 414 p. (ISBN 978-0-7146-4757-9, présentation en ligne)
  82. (en) Yagil Henkin, The 1956 Suez War and the New World Order in the Middle East : Exodus in Reverse, Lanham (Md.), Rowman & Littlefield, (ISBN 978-0-7391-8721-0, présentation en ligne)
  83. Barbara Zollner, The Muslim Brotherhood : Hasan Al-Hudaybi and Ideology, Routledge, , 216 p. (ISBN 978-1-134-07767-0, présentation en ligne)
  84. « Ukraine », sur WorldStatesmen.org
  85. Raymond Detrez, Historical Dictionary of Bulgaria, Rowman & Littlefield, , 760 p. (ISBN 978-1-4422-4180-0, présentation en ligne)
  86. Andreï Kosovoi, Les services secrets russes des tsars à Poutine, Tallandier, , 432 p. (ISBN 979-10-210-0215-9, présentation en ligne)
  87. Paul Brummell, Kazakhstan, Bradt Travel Guides, , 432 p. (ISBN 978-1-84162-369-6, présentation en ligne)
  88. Recueil des cours, vol. 91, Martinus Nijhoff Publishers, , 400 p. (ISBN 978-90-286-1282-2, présentation en ligne)
  89. John Van Oudenaren, Détente in Europe : The Soviet Union and the West Since 1953, Duke University Press, (présentation en ligne)
  90. Jean-Louis Basdevant, Maîtriser le nucléaire : sortir du nucléaire après Fukushima, Paris, Eyrolles, , 233 p. (ISBN 978-2-212-13436-0, présentation en ligne)
  91. Jacques Villain, Le livre noir du nucléaire militaire, Fayard, , 400 p. (ISBN 978-2-213-66796-6, présentation en ligne).
  92. Pierre Buhler, Histoire de la Pologne communiste: autopsie d'une imposture, Éditions Karthala, coll. « Hommes et sociétés », , 808 p. (ISBN 2865377709, présentation en ligne, lire en ligne) p. 292
  93. Miklós Molnár, La démocratie se lève à l'Est : société civile et communisme en Europe de l'Est, Pologne et Hongrie, Presses universitaires de France, , 387 p. (ISBN 978-2-13-043194-7, présentation en ligne)
  94. André Kaspi et Jean-Baptiste Duroselle, Histoire des relations internationales : De 1945 à nos jours, Armand Colin, (ISBN 978-2-200-24737-9, présentation en ligne)
  95. Preuves, vol. 59 à 70, Congres pour la liberté de la culture, (présentation en ligne)
  96. Stanley G. Payne, The Franco Regime, 1936–1975, University of Wisconsin Pres, , 677 p. (ISBN 978-0-299-11073-4, présentation en ligne)
  97. Bruno Duriez, Chrétiens et ouvriers en France : 1937-1970, Éditions de l'Atelier, , 349 p. (ISBN 978-2-7082-3561-8, présentation en ligne)
  98. Winston S. Churchill, The Unwritten Alliance, RosettaBooks, , 404 p. (ISBN 978-0-7953-2964-7, présentation en ligne)
  99. Robert Falony, Le Parti socialiste : un demi-siècle de bouleversements, Luc Pire Editions, , 282 p. (ISBN 978-2-87415-520-8, présentation en ligne)
  100. (en) Professor Marc Cogen, An Introduction to European Intergovernmental Organizations, Farnham, Ashgate Publishing, Ltd., , 288 p. (ISBN 978-1-4724-4570-4, présentation en ligne)
  101. Nick Harding, Secret Societies : The Pocket Essential Guide, Summersdale Publishers LTD - ROW, , 160 p. (ISBN 978-0-85764-017-8, présentation en ligne)
  102. Anne Dulphy et Robert Frank, Les relations culturelles internationales au XXe siècle : de la diplomatie culturelle à l'acculturation, Bruxelles, Peter Lang, , 693 p. (ISBN 978-90-5201-661-0, présentation en ligne)
  103. « Coupe du monde de la FIFA, Suisse 1954 », sur FIFA.com
  104. Barbara Raue, Coins of Gold, Xlibris Corporation, , 155 p. (ISBN 978-1-4535-1991-2, présentation en ligne)
  105. Jean des Cars, Le sceptre et le sang, EDI8, , 441 p. (ISBN 978-2-262-04967-6, présentation en ligne)
  106. Gilbert Krebs et Gérard Schneilin, L'Allemagne, 1945-1955 : de la capitulation à la division, Presses Sorbonne Nouvelle, , 319 p. (ISBN 978-2-910212-05-6, présentation en ligne)
  107. Marie-Thérèse Bitsch, Histoire de la construction européenne de 1945 à nos jours, Editions Complexe, , 400 p. (ISBN 978-2-8048-0021-5, présentation en ligne)
  108. Maurice Vaïsse, Les relations internationales depuis 1945, Armand Colin, , 336 p. (ISBN 978-2-200-60373-1, présentation en ligne)
  109. G. Skogmar, The United States and the Nuclear Dimension of European Integration, Springer, , 331 p. (ISBN 978-0-230-50545-2, présentation en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Hannover Gehry-Tower.jpg
(c) Tim Rademacher, Wikimedia Commons, CC-BY-SA-4.0
Gehry Tower in Hanover, Germany
Concorde on Bristol.jpg
The last ever flight of any Concorde, 26th November 2003. The aircraft (G-BOAF) is overflying Filton airfield at two thousand feet to take a wide circle over the Bristol area before the final landing on the Filton (Bristol) runway from which she first flew in 1979, and from which the first British Concorde flew in 1969.
Habs un headquarters.jpg
United Nations Headquarters. Photo from the Historic American Buildings Survey (HABS) and the Historic American Engineering Record (HAER) collections — U.S. National Park Service program.
Dien Bien Phu002.jpg
With the Vietminh shelling them from the hazy hills in the distance, the French troops tried to survive in their trenches.
HD-SN-99-02045.JPEG
Vietnam refugees. USS Montague lowers a ladder over the side to French LSM to take refugees aboard. Haiphong, August 1954. PH1 H.S. Hemphill. (Navy)
HD-SN-99-02042.JPEG
The French Foreign Legion is playing the major combat role in the war against the Vietminh. Here a red-suspect has been found hiding in the jungle and is now being questioned by the advance patrol, who caught him. Ca. 1954.
Henri Matisse, 1913, photograph by Alvin Langdon Coburn.jpg
Henri Matisse, Paris, May 13th, 1913.

In: Men of mark. (published 1913)

Medium: Photogravures
Colette 1932 (2).jpg
French writer Colette (1873-1954).
Dalai lama, panchen lama and Mao in Beijing, 1954.jpg
En 1954, à Pékin, Tenzin Gyatso, 14e Dalaï-lama et Choekyi Gyaltsen, 10e panchen-lama avec Mao Zedong, Soong Ching-ling, Zhang Lan, Huang Yanpei. Thouptèn Loungtog Namgyel Thrinlè, le 6e Ling Rinpoché est en arrière.
Enrico Fermi 1943-49 (cropped).jpg
Enrico Fermi, Italian-American physicist, received the 1938 Nobel Prize in physics for identifying new elements and discovering nuclear reactions by his method of nuclear irradiation and bombardment. He was born in Rome, Italy, on September 29, 1901, and died in Chicago, Illinois, on November 28, 1954, 1943 - 1949
Naguib leaving palace.JPG
Muhammed Naguib (with pipe) as he left the presidential palace on Nov. 14, 1954.
Six chefs FLN - 1954.jpg

Six chefs du FLN avant le déclenchement de la «Revolution du 1er novembre 1954 ».
Debout, de gauche à droite : Rabah Bitat, Mostefa Ben Boulaïd, Didouche Mourad et Mohammed Boudiaf.

Assis : Krim Belkacem à gauche, et Larbi Ben M'Hidi à droite.
Castle Bravo (black and white).jpg
Nuclear weapon test Bravo (yield 15 Mt) on Bikini Atoll. The test was part of the Operation Castle. The Bravo event was an experimental thermonuclear device surface event.
Bundesarchiv Bild 183-27146-0001, Paris, NATO-Vertrag, Unterzeichnung Adenauer.jpg
(c) Bundesarchiv, Bild 183-27146-0001 / CC-BY-SA 3.0
À des fins documentaires, les Archives fédérales allemandes ont souvent maintenu les descriptions originales d’images, qui peuvent être erronées, biaisées, désuètes ou politiquement tendancieuses. Info non-talk.svg
Adenauer handelte in Paris entgegen den nationalen Interessen des deutschen Volkes (Frankreich).

Adenauer hat durch die Unterzeichnung der in den letzten Tagen in Paris mit den Westmächten ausgehandelten Abmachungen über die Remilitarisierung Westdeutschlands den Rüstungsindustriellen und Revanchisten Westdeutschlands den Weg geebnet und die Wiedervereinigung Deutschlands zu einer Angelegenheit der Westmächte erklärt. Bei dem französischen Volk sind die Verhandlungsergebnisse auf großen Widerstand gestoßen, und zahlreiche Delegationen begaben sich mit Protestresolutionen zum Palais de Chaillet, in dem über den EVG-Ersatz beraten wurde.

U. B. z.: Adenauer (links) unterzeichnet am 23. Oktober 1954 im Quai d´Orsay den neuen Schandvertrag
Bat Galim 1954.jpg
The Israeli ship "Bat Galim" arrested at Suez while trying to cross the Sues Cannal on September, 1954
1stIndochinaWar003.jpg
Geneva Conference, 21 July 1954. Last plenary session on Indochina in the Palais des Nations. Second left Vyacheslav Molotov, 2 unidentified Russians, Anthony Eden, Sir Harold Caccie and W.D. Allen. In the foreground North Vietnamese delegation.