Paul Alexandrovitch de Russie

Paul Alexandrovitch de Russie (Павел Александрович Романов)
Paul Alexandrovitch de Russie
Le grand-duc Paul Alexandrovitch de Russie.

Naissance
Saint-Pétersbourg (Russie)
Décès (à 58 ans)
Petrograd (Russie)
OrigineDrapeau de la Russie Russie
AllégeanceRussie impériale
Armecavalerie
GradeGénéral de cavalerie
Années de service1917
CommandementCommandant d'un escadron du régiment de hussards de Sa Majesté Impériale de la garde impériale, commandant du régiment de hussards de Sa Majesté Impériale; commandant d'un régiment de cavalerie de la Garde Impériale, commandant d'un régiment à cheval de la Garde,
ConflitsGuerre russo-turque de 1877-1878
DistinctionsOrdre de Saint-Georges St George Ribbon
FamillePère : Alexandre II de Russie

Mère : Marie de Hesse et du Rhin (Maria Alexandrovna) Épouses :

Enfants :


Grand-duc de Russie

Paul Alexandrovitch Romanov (en russe, Павел Александрович Романов), né le à Saint-Pétersbourg et mort le à Petrograd, est un prince russe, membre de la dynastie Romanov, général de cavalerie de l'armée impériale de Russie.

Famille

Sixième fils et dernier enfant de l’empereur Alexandre II de Russie et de l'impératrice, née princesse Marie de Hesse et du Rhin, il est un frère cadet du tsar Alexandre III et un des oncles du tsar Nicolas II dont il n'est l'aîné que de 8 ans. Par sa mère, née princesse de Hesse, il est un oncle "à la mode de Bretagne" de la tsarine Alexandra Feodorovna.

Mariages et descendance

La princesse Alexandra de Grèce et sa fille Marie en (1890).

Le grand-duc Paul épouse le à Saint-Pétersbourg, la princesse Alexandra de Grèce (1870-1891), fille du roi Georges Ier des Hellènes et d'Olga Constantinovna de Russie,

dont il a deux enfants :

Devenu veuf, Paul Alexandrovitch de Russie épouse morganatiquement à Livourne le Olga Valerianovna Karnovitch (1865-1929), divorcée d'Erich von Pistohlkors, avec qui elle avait eu un fils Vladimir, reconnu en 1902. Elle est titrée princesse Paley en 1915[1].

dont il a trois enfants :

Biographie

Photographie du drand-duc Paul Alexandrovitch.

Personnalité de Paul Alexandrovitch de Russie

Le grand-duc Paul Romanov était connu comme un homme doux, pieux et accessible.

Carrière militaire

Renvoyé de l'armée le , réintégré le .

  • Adjudant-général : ()
  • Général de cavalerie : .

Décès d'Alexandra de Grèce

Son épouse, qui est enceinte de sept mois, chute après avoir sauté dans un bateau amarré sur les rives de la Moskova, au cours d'une promenade. Le lendemain, le travail se déclenche prématurément et le petit prince naît quelques heures après. La grande-duchesse Paul entre dans le coma et meurt six jours plus tard, le .

Mariage du grand-duc et d'Olga Karnovitch

Le grand-duc Paul avec sa seconde épouse, née Olga Karnovitch, et les enfants de son second mariage (1911).

En 1893, Paul Alexandrovitch de Russie courtise l'épouse d'un de ses amis officiers, Erich von Pistohlkors. Le ménage Pistolkhors finit par divorcer en 1902, alors qu'il est séparé depuis plusieurs années, et le grand-duc Paul demande à l'empereur l'autorisation d'épouser sa maîtresse qui lui a donné un fils quatre ans auparavant, mais la demande lui est refusée.

Le couple est exilé et s'enfuit de Russie pour s'installer à Paris. Ils se marient le , dans une église orthodoxe de Livourne, en Italie. Cette union provoque un scandale à la Cour impériale, et le grand-duc est relevé de ses fonctions militaires, ses biens lui sont confisqués, et son frère Serge est nommé tuteur de ses deux enfants Marie et Dimitri. En 1904, le gouvernement bavarois accorde à Olga Valerianovna le titre de comtesse de Hohenfelsen.

Le ménage vit de nombreuses années d'exil en France à Boulogne-sur-Seine avec leurs trois enfants : Vladimir, Irène et Nathalie. Finalement Nicolas II les gracie et en 1915, accorde à Olga Valerianovna et à ses enfants le titre de prince et princesses Paley, avec le prédicat d'altesse sérénissime.

Première Guerre mondiale

Lors de la Première Guerre mondiale, Paul Alexandrovitch de Russie reçoit le commandement du 1er corps d'armée de la Garde impériale, puis est transféré au quartier général (Moguilev) de Nicolas II. En 1917, le grand-duc tente de convaincre le couple impérial d'octroyer une constitution à la Russie, mais ses efforts échouent. C'est un des rares membres de la famille impériale à rester proche de la tsarine Alexandra, malgré l'aversion qu'elle avait de la princesse Paley.

Révolution russe

Après la prise du pouvoir par les Bolchevicks, Paul Alexandrovitch de Russie et sa famille sont confrontés à de terribles épreuves. Leurs biens sont confisqués, et ils vivent sous la constante pression des révolutionnaires. En 1918, leur fils, le jeune prince Paley est arrêté et exilé dans l'Oural. Il est jeté le dans un puits de mine près d'Alapaïevsk. Sa tante la grande-duchesse Élisabeth et d'autres personnes de la famille sont également jetés avec lui dans ce puits, ainsi que des proches.

En août 1918, le grand-duc Paul est arrêté à son tour et emprisonné à Saint-Pétersbourg. Son état de santé, déjà déficient, s'aggrave. La princesse Paley tente à maintes reprises de faire libérer son époux, en vain.

Assassinat et inhumation

Le , le grand-duc Paul est transféré à la forteresse Saint-Pierre-Saint-Paul. Aux premières heures de la journée du , il est fusillé sur sa civière, en même temps que ses cousins les grands-ducs Dimitri, Georges Mikhaïlovitch et Nicolas Nikolaïevitch. Leurs assassinats auraient été décidés par Grigori Zinoviev, alors président du soviet de Pétrograd, en représailles aux meurtres en Allemagne des révolutionnaires spartakistes Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg, le [2].

Le grand-duc Paul et ses cousins sont inhumés en secret dans une fosse commune sous une dalle de béton dont le lieu reste inconnu à ce jour. Leurs dépouilles ne seront jamais retrouvées. Après l'exécution du grand-duc, son épouse demande le corps de son défunt époux, mais les Bolcheviks refusent.

Les restes du grand-duc Paul Alexandrovitch de Russie probablement retrouvés

Le grand-duc Pavel Alexandrovitch de Russie (1897).

En 2007, au cours de travaux entrepris dans l'enceinte de la forteresse Pierre-et-Paul, le hasard a permis de mettre au jour des ossements humains. Encouragé par cette découverte, l'archéologue russe, Vladimir Kildiouchevski dirigeant les fouilles a déclaré : « Selon des témoignages sûrs, quatre grands-ducs Romanov ont été exécutés en 1919 dans la forteresse Pierre-et-Paul. Les restes de Georgui Mikahïlovitch, Nikolaï Mikhaïlovitch, et Pavel Alexandrovitch se trouvent probablement parmi ceux que nous avons trouvés[3] ». L'archéologue mandaté par le musée d'Histoire de la ville de Saint-Pétersbourg déclare : « Aujourd'hui nous essayons de déterminer qui exactement a été exécuté ici et il faut continuer les recherches ». Toutefois, l'archéologue russe émet des regrets concernant ces fouilles, car, faute de moyens, celles-ci sont actuellement interrompues[4].

Au cours de ces fouilles dans l'enceinte de la forteresse Pierre-et-Paul, six fosses communes ont été mises au jour, les ossements humains découverts en 2007 datent des années 1917-1919. Dans ces six fosses communes, une centaine de squelettes humains furent dénombrés, les plus jeunes des suppliciés seraient âgés de 16 ans. L'archéologue russe déclara : « Toutes les victimes ont été exécutées d'une balle dans la tête et les corps ont été jetés en vrac dans les fosses. Sur certains crânes, il y a des traces particulières, comme si on les avait achevés d'un coup de crosse »[4]

Généalogie

Façade donnant quai des Anglais de l'hôtel particulier du grand-duc Paul avant son exil, ancienne demeure du baron von Stieglitz.

Paul Alexandrovitch de Russie appartient à la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Russie (Holstein-Gottorp-Romanov), issue de la première branche de la Maison d'Holstein-Gottorp, elle-même issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Il est le grand-père du prince Michel.

Distinctions

Héritage

Pour commémorer la naissance du grand-duc Paul Alexandrovitch de Russie, la ville kazakhe de Koïakovsky a été rebaptisée du nom de Pavlodar (don de Paul).

Bibliographie

Articles connexes

  • Paul Ier de Russie (arrière-grand-père paternel)
  • Sophie-Dorothée de Wurtemberg (arrière-grand-mère paternelle)
  • Frédéric-Guillaume III de Prusse (arrière-grand-père paternel)
  • Louis Ier de Hesse (arrière-grand-père paternel)
  • Nicolas Ier de Russie (grand-père paternel)
  • Charlotte de Prusse (grand-mère paternelle)
  • Louis II de Hesse (grand-père maternel)

Liens externes

Références

  1. Fille de Valery Karnovitch et d'Olga Vassilievna Meszaros
  2. Edvard Radzinky, Nicolas II le dernier des tsars, Paris, Editions du Cherche-Midi, p.391.
  3. « Les Russes pensent avoir retrouvé les restes de princes Romanov », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  4. www.tdg.ch

Médias utilisés sur cette page

Pawel-Alexandrowitsch-Romanow.jpg
Pawel Alexandrowitsch Romanow (1860-1919), russian prince, son of Tsar Alexander II.
Coat of Arms of Russian Empire.svg
Central element of the Russian imperial coat of arms.
1897 Serow Pavel Aleksandrovich.JPG
Portrait of Grand Duke Pavel Aleksandrovich
PaulAleksandrovitsj.jpg
Grand Duke Paul of Russia
Albert Benois - Mansion of Baron Stieglitz on English Embankment - 1880s.jpg
Palace of Baron А. L. Stieglitz at the Angliiskaya Embankment. Watercolour by Albert N. Benois. Late 19th century.
Lesser CoA of the younger sons of the emperor of Russia.svg
(c) Katepanomegas, CC BY-SA 3.0
The Lesser coat of arms of Their Imperial Highnesses The Grand Princes, the younger sons of the Emperor of Russia, after the 8th december 1856 decree (n°31720 in the 1906 collection of imperial laws).
Maria pavlovna com a mãe.jpg
Princesa Alexandra da Grécia com a sua primeira filha, a Grã-duquesa Maria Pavlovna da Rússia