Maison de Bourbon-Siciles

Maison de Bourbon-Siciles
Description de l'image Great Royal Coat of Arms of the Two Sicilies.svg.
PaysRoyaume des Deux-Siciles
LignéeDynastie capétienne
TitresRoi des Deux-Siciles
Chef actuel

Titre disputé :

Fondation1734
Charles VII / V de Naples et de Sicile
Déposition
Capitulation de François II
François II des Deux-Siciles
EthnicitéFrançaise

La maison de Bourbon-Siciles, et après 1816 la maison de Bourbon-Deux Siciles, est une branche italienne de la maison de Bourbon ayant régné sur les royaumes de Naples, de Sicile puis des Deux-Siciles entre 1734 et 1861. Issue de la dynastie capétienne en ligne masculine et légitime, la maison de Bourbon-Siciles a donné plusieurs souverains et souveraines aux pays de l’Europe catholique et au Brésil.

Histoire de la maison de Bourbon-Siciles

Le roi Philippe V d'Espagne, ancêtre de la maison de Bourbon-Siciles et premier Bourbon à régner en Italie du Sud.

La maison de Bourbon-Siciles est issue de la branche espagnole de la maison capétienne de Bourbon. Créée par le roi Ferdinand Ier des Deux-Siciles (également connu sous les noms de Ferdinand III de Sicile et de Ferdinand IV de Naples), elle a été véritablement fondée après la réunification du royaume des Deux-Siciles, en 1816. Avant Ferdinand Ier, deux autres membres de la Maison de Bourbon ont cependant régné sur la région : les rois Philippe V d'Espagne (comme Philippe IV de Sicile et Philippe V de Naples entre 1700 et 1713) et Charles III d’Espagne (comme Charles VII entre 1734 et 1759).

La maison de Bourbon-Siciles a donné cinq souverains à l'Italie du Sud ainsi que plusieurs souveraines à l'Espagne, à l'Autriche, au Brésil, à la France ou à l'Italie du Nord. Détrônée en 1861 par l'expédition des Mille, la maison a continué à s'unir aux dynastiques catholiques par de fréquentes unions matrimoniales.

Depuis 1960 et la mort du prétendant Ferdinand-Pie de Bourbon-Siciles, la maison anciennement royale est divisée en deux branches rivales : l'aînée, dont le chef, Pierre de Bourbon-Siciles, porte le titre de courtoisie de duc de Calabre, et la cadette, dont le chef, Charles de Bourbon-Siciles (né en 1963), porte le titre de courtoisie de duc de Castro.

À l'occasion du mariage, au début du siècle dernier, du prince Charles de Bourbon-Siciles (1870 – 1949), aïeul du prince Pierre de Bourbon-Siciles, avec l'infante María de las Mercedes (1880 – 1940), sœur aînée du roi d'Espagne Alphonse XIII, cette branche de la famille, devenue branche aînée après la mort du prince Ferdinand-Pie de Bourbon-Siciles (1869 – 1954), a (selon la branche cadette) été définitivement exclue de la succession à la couronne des Deux-Siciles par l'acte de renonciation signé devant notaire à Cannes le . Le prince Charles a invoqué à l'appui de cette renonciation « les lois, constitutions et coutumes de famille, en application de la Pragmatique Sanction du roi Charles III » adoptée le qui interdit à l'héritier de la Couronne des Deux-Siciles de s'inscrire dans l'ordre dynastique de la couronne d'Espagne[1]. À cette occasion, le prince avait délaissé le patronyme de Bourbon-Siciles pour choisir celui de Borbón y Borbón et fut fait infant d'Espagne quelques jours avant ce mariage[2]. Mais la naissance du prince des Asturies, fils aîné d'Alphonse XIII en 1907, a (selon la branche aînée) rendu inutile et caduque cette renonciation.

À la mort du prince Charles de Bourbon-Siciles (1938-2015), son fils, le prince Pierre de Bourbon-Siciles, revendique, comme son père et son grand-père avant lui, la qualité de chef de la maison de Bourbon-Siciles[3]. Cette prétention a été immédiatement combattue par son cousin, Charles de Bourbon des Deux-Siciles, qui a, quant à lui, réitéré sa revendication de la qualité de seul chef de la maison de Bourbon-Siciles et de grand-maître de l'Ordre constantinien[4].

Chefs de la maison de Bourbon-Deux-Siciles

Rois de Naples et de Sicile

Rois des Deux-Siciles

Le roi Ferdinand Ier des Deux-Siciles, fondateur de la Maison.

Prétendants au trône

Branche dite « de Castro »

Branche dite « de Calabre »


Souveraines issues de la maison de Bourbon-Deux-Siciles

Autriche
Brésil
Espagne
La reine-régente Marie-Christine d'Espagne.
France
Sardaigne
  • Marie-Christine de Bourbon-Siciles, reine de Sardaigne (1821-1831) ;
Toscane
  • Louise de Bourbon-Siciles, grande-duchesse de Toscane (1790-1801) ;
  • Marie-Antoinette de Bourbon-Siciles, grande-duchesse de Toscane (1834-1859) ;

Épouses de prétendants issues de la maison

Brésil
  • Esperanza de Bourbon-Siciles, épouse de Pedro Gastão d'Orléans-Bragance ;
Deux-Siciles
Espagne
Parme


Autres personnalités éminentes

La duchesse de Berry

Généalogie

Arbre généalogique

Notes et références

  1. « S.M. Charles de Bourbon, Roi de Naples et de Sicile | Sacro Militare Ordine Costantiniano di San Giorgio », sur www.ordinecostantiniano.it (consulté le )
  2. « Carlos, príncipe de Borbón-Dos Sicilias, * 1870 | Geneall.net », sur geneall.net (consulté le )
  3. (es) « Así es Pedro de Borbón Dos-Sicilias, próximo duque de Calabria », sur abc (consulté le )
  4. « Un trono di spade per i Borbone », sur www.ilmattino.it (consulté le )

Articles connexes

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Felipe V de España.jpg
This is an official portrait of Felipe V (1683-1746), the first Bourbon king of Spain. The grandson of Louis XIV (1638-1715) of France, he was born in Versailles and was proclaimed King of Spain in 1700. Married two times, he had numerous children and died in Madrid in 1746. The king wears armor and carries a ruler's staff. A warrior's helmet rests on a stone in front of him. Along with the sumptuous embroidered frock coat and red girdle at his waist, which indicate his regal condition, he wears the insignia of the Golden Fleece and the sash of the Saint Esprit, symbols of his Spanish dominion as heir to the House of Burgundy, and of his French origins. This composition became the model for official portraits of the King and was repeated on innumerable occasions by various artists with scant variations. It stands out for its elegance, refinement and distinction, characteristics directly connected to French painting of that moment, especially the production of Hyacinthe Rigaud (1659-1743), who was Ranc's teacher and the chamber painter to Louis XIV and Louis XV of France. This painting is the companion to the portrait of the King's wife, Isabel de Farnesio (P2330), which is also in the Prado Museum collection. Both works were saved from the 1734 fire at Madrid's Alcázar Palace and moved to the Buen Retiro Palace.
María Cristina de Borbón-Dos Sicilias, reina de España.jpg
Retrato de la reina María Cristina de Borbón-Dos Sicilias (1806-1878), que fue reina consorte de España por su matrimonio con Fernando VII, de quien fue la cuarta esposa, y madre de la reina Isabel II de España.
Henri de Boubon Roi de Navarre.svg
Auteur/Créateur: Fauntleroy, Licence: CC BY-SA 3.0
Blason d'Henri de Bourbon-Vendôme Roi de Navarre (futur Henri IV de France).
Coat of arms of France and Navarre (1589-1789).svg
Auteur/Créateur: SanchoPanzaXXI, Licence: CC BY-SA 3.0
Armes des rois de France et Navarre, maison de Bourbon (1589-1789 puis aussi occasionnellement 1815-1830)
French heraldic crowns - King.svg
Auteur/Créateur: Pbroks13 (talk), Licence: CC BY 3.0
Crown of the French King
Blason LU Henri de Luxembourg (écu pour les grandes armes).svg
Auteur/Créateur:  Ce blason a été réalisé pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. , Licence: CC BY-SA 4.0
Blason d'Henri de Luxembourg (écu pour les grandes armes)
Great Royal Coat of Arms of the Two Sicilies.svg
Auteur/Créateur: Heralder; lions, eagles, fleur-de-lis and Holy Spirit collar by Sodacan, Licence: CC BY-SA 3.0
Great Coat of Arms of the Kingdom of the Two Sicilies (Modern and Right Heraldic Design)
Blason duche fr Bourbon (moderne).svg
Blason moderne du duché de Bourbon : d'azur aux trois fleurs de lys d'or à la bande de gueules
Grandes Armes Bourbon Deux-Sicile.svg
Auteur/Créateur: Odejea, Licence: CC BY-SA 3.0
Grandes armes du royaume des Deux-Siciles