Utah

Utah
Blason de Utah
Sceau de l'Utah.
Drapeau de Utah
Drapeau de l'Utah.
Utah
Carte des États-Unis avec l'Utah en rouge.

Surnom
Beehive State
En français : « L'État de la ruche ».

Devise
Industry
« L'Industrie ».
Administration
PaysDrapeau des États-Unis États-Unis
CapitaleSalt Lake City
Adhésion à l’Union  (45e État)
GouverneurSpencer Cox (R)
SénateursMitt Romney (R)
Mike Lee (R)
Nombre de représentants4
ISO 3166-2US-UT
Fuseau horaire-7
Démographie
Population3 205 958 hab. (2019[1])
Densité15 hab./km2
Rang34e
Ville la plus peupléeSalt Lake City
Géographie
Altitude1 920 m
Min. 610 m
Max. 4 123 m (Pic Kings)
Superficie220 080 km2
Rang13e
– Terre212 988 km2
– Eau (%)7 092 km2 (3.22 %)
Coordonnées37° N à 42° N
109° W à 114° W
Divers
Langues officiellesAnglais
Liens
Site webutah.gov

Symboles de l'Utah
drapeau
Le drapeau de l'Utah.
Symboles vivants
ArbreÉpicéa bleu
FleurCalochortus nuttallii
FruitCerise
HerbeStipe à glumes membraneuses
InsecteAbeille
OiseauGoéland de Californie
PoissonTruite fardée de Bonneville
Symboles non vivants
ChansonUtah, This Is the Place (en)
DanseDanse carrée
FossileAllosaurus
GemmeTopaze
MinéralCuivre
RocheCharbon
Pièce de 25 cents de l'État
1/4 de dollar
La pièce de l'Utah émise en 2007.

L'Utah (/y.ta/[2] ; en anglais : /ˈju.tɑ/[3] ou /ˈju.tɔ/ ; en navajo : Áshįįh Biiʼtó Hahoodzo, /ɑ́ʃĩːh piːʔtxó hɑ̀hòːtsò/) est un État de l'Ouest des États-Unis. La capitale est Salt Lake City, centre d'une zone urbaine où vivent 88 % des 3 205 958 habitants de l'État. L'Utah est connu pour sa grande diversité géologique, avec des montagnes enneigées, des vallées aux fortes rivières et des déserts arides aux formes géologiques spectaculaires. Un des emblèmes de cet État est ainsi une arche naturelle (Delicate Arch, située dans le parc national des Arches).

L'État est aussi connu pour sa forte communauté mormone, qui en fait un des États américains les plus homogènes religieusement, avec environ 62 % des habitants se déclarant mormons[4]. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours influence grandement la culture de l'État et la vie quotidienne. Les pionniers mormons furent parmi les premiers colons à s'installer dans la région en 1847.

L'économie de l'Utah repose sur les technologies de l'information, le transport et les mines. C'est également une destination touristique de premier ordre.

Origine du nom

Plusieurs interprétations existent quant au nom de cet État. Il serait dérivé de la langue amérindienne ute et signifie « peuple des montagnes », ou proviendrait du mot apache yuttahih, qui signifie « celui qui est plus haut ».

Histoire

Les Amérindiens sont présents dans la région depuis la préhistoire. Ils ont laissé des pétroglyphes et des pictogrammes, témoins de leur culture passée. Francisco Vásquez de Coronado a sans doute traversé le Sud de l’Utah actuel en 1540, alors qu’il cherchait les légendaires Cités d'or. Un groupe d’Espagnols, conduit par deux prêtres, quitte Santa Fe en 1776 à la recherche d'une route menant à la côte californienne. L’expédition parvient au nord du lac Utah et rencontre les Amérindiens. Puis des trappeurs explorent la région au début du XIXe siècle. La ville de Provo est nommée ainsi en l’honneur d’Étienne Provost qui voyagea dans la région en 1825.

Les premiers colons mormons arrivèrent à Salt Lake City le , alors que l’Utah était encore un territoire mexicain. Après le Traité de Guadeloupe Hidalgo, l’Utah est cédé aux États-Unis en 1848 (voir : Cession mexicaine). Mais il est l'un des derniers États continentaux à entrer dans l’Union en tant qu’État fédéré (1896). Un des obstacles principaux à cette accession a été l’attachement des mormons du XIXe siècle à la polygamie.

Géographie

L'Utah est l'un des Four Corners states. Il est bordé par l'Idaho au Nord, le Wyoming au nord et à l'est, le Colorado à l'est, le Nouveau-Mexique en un seul point au sud-est (au Four Corners Monument), par l'Arizona au sud et le Nevada à l'ouest[5]. Il couvre une superficie de 219 887 km2. L'Utah est l'un des trois seuls États américains (avec le Colorado et le Wyoming) à n'avoir que des lignes de latitude et de longitudes comme frontières.

L'Utah est globalement rocheux avec trois régions géologiques distinctes : les montagnes Rocheuses, le Grand Bassin et le plateau du Colorado. L'Utah est connu pour sa diversité naturelle et abrite des formations géologiques très diverses, des déserts arides avec des dunes de sable aux prospères forêts de pin dans des vallées de montagne.

L’Utah est caractérisé par une grande diversité géologique : au centre se trouve la chaîne Wasatch, qui s'élève à environ 3 650 m au-dessus du niveau de la mer. Certaines parties de ces montagnes reçoivent plus de 12 m de neige par an en faisant un lieu renommé pour la pratique du ski avec sa poudreuse et sa lumière. Au nord-est les monts Uinta (d’orientation est-ouest) comprennent le plus haut sommet de l’État (pic Kings, 4 123 m). À l’ouest des montagnes Wasatch, se trouve le Grand Lac Salé qui appartient au Grand Bassin (Great Basin). Les paysages du sud de l’Utah se caractérisent par des formes érodées par le Colorado et ses affluents. L’ouest est principalement aride ; le nord-est est plutôt montagneux avec de grandes forêts.

Parc d'État de Snow Canyon.


Les principales curiosités naturelles sont des lacs :

  • Grand Lac Salé, lac Utah, lac Powell (lac artificiel) ;
  • des fleuves et des canyons : Flaming Gorge (en), Jordan, Colorado, Green River, parc d'État de Goosenecks, rivière San Juan ;
  • des plateaux et des bassins : Grand Bassin, plateau du Colorado ;
  • des montagnes : chaînon House, chaîne Wasatch, Monts Uinta ;
  • principaux sommets : pic Kings, mont Nebo ;
  • le désert du Grand Lac Salé (en) : beaucoup plus grand que le lac, s'étend sur plus de 400 km, jusqu'au Nevada. La lente évaporation de l'eau a formé une couche de sel tellement dure et régulière qu'il serait très difficile de l'obtenir par des moyens techniques. Endroit rêvé pour les amateurs de records de vitesse ou pour les randonnées à moto, c'est là, sur le circuit de Bonneville, qu'une voiture roula en 1965 à près de 1 000 km/h.
Relevé météorologique de Salt Lake City (40° 47' N / 111° 57' W, 1287 mètres)
Moisjan.fév.marsavrilmaijuinjui.aoûtsep.oct.nov.déc.année
Température minimale moyenne (°C)−7,1−4,1−0,33,37,61317,616,610,64,6−0,6−5,84,6
Température moyenne (°C)−2,31,25,49,814,920,625,524,218,411,84,9−1,311
Température maximale moyenne (°C)2,46,411,216,322,228,233,431,926,218,910,43,217,5
Précipitations (mm)28,231,248,553,845,723,620,621,832,536,632,835,6410,9
Source : World Climate[6]

Une morphogéologie exceptionnelle

À plus de 2 000 m d'altitude, des milliers d'aiguilles et de flèches de calcaire orange, roses, blanches se dressent vers le ciel au parc national de Bryce Canyon, l'un des plus célèbres sites de l'Utah. La nature a mis soixante millions d'années à les façonner. Et son œuvre continue encore aujourd'hui.

Près de Kanab, des siècles d'érosion ont modelé ces blocs de grès mettant à nu le cœur et les veines de la roche. Dans ces paysages qui ont maintes fois servi de cadre à des westerns, on prélève certaines de ces pierres polies pour les transformer en objets d'art.

Le président Donald Trump ouvre à partir de le Grand Staircase-Escalante et Bears Ears à l'exploitation minière et au forage. Le premier voit la taille de sa zone protégée être réduite de près de la moitié, quand le second en perd 85 %[7].

Subdivisions

L'Utah est subdivisé en 29 comtés.

L'Utah a pour codes :

Subdivisions administratives

Comtés

L'État de l'Utah est divisé en 29 comtés[8].

Agglomérations

Aires métropolitaines et micropolitaines

Le Bureau de la gestion et du budget a défini cinq aires métropolitaines et cinq aires micropolitaines dans l'État de l'Utah[9].

Aires métropolitaines
Zone urbainePopulation (2010)Population (2013)Variation (2010-2013)Rang national (2013)
Salt Lake City, UT1 087 8731 140 4834,8 %48
Ogden-Clearfield, UT597 159621 5804,1 %88
Provo-Orem, UT526 810562 2396,7 %94
St. George, UT138 115147 8007,0 %277
Logan, UT-ID112 656

(125 442)

116 909

(129 763)

3,8 %

(3,4 %)

(302)
Aires micropolitaines
Zone urbainePopulation (2010)Population (2013)Variation (2010-2013)Rang national (2013)
Cedar City, UT46 16346 7801,3 %234
Summit Park, UT36 32438 4866,0 %329
Vernal, UT32 58835 5559,1 %377
Heber, UT23 53026 43712,4 %458
Price, UT21 40320 988-1,9 %509

En 2010, 94,9 % des Utahains résidaient dans une zone à caractère urbain, dont 89,1 % dans une aire métropolitaine et 5,8 % dans une aire micropolitaine. L'aire métropolitaine de Salt Lake City regroupait à elle seule 39,4 % de la population de l'État.

Aire métropolitaine combinée

Le Bureau de la gestion et du budget a également défini une aire métropolitaine combinée dans l'État de l'Utah.

Aire métropolitaine combinée
Zone urbainePopulation (2010)Population (2013)Variation (2010-2013)Rang national (2013)
Salt Lake City-Provo-Orem, UT2 271 6962 389 2255,2 %24

En 2010, l'aire métropolitaine combinée de Salt Lake City-Provo-Orem regroupait 82,2 % de la population de l'État.

Municipalités

Utah est dans la page Utah.
West Valley City
Provo
West Jordan
Municipalités de plus de 100 000 habitants de l'Utah.

L'État de l'Utah compte 245 municipalités[10], dont 25 de plus de 30 000 habitants.

Municipalités de plus de 30 000 habitants
RangMunicipalitéComtéPopulation (2010)Population (2013)Variation (2010-2013)
1Salt Lake CitySalt Lake186 440191 1802,5 %
2West Valley CitySalt Lake129 480133 5793,2 %
3ProvoUtah112 488116 2883,4 %
4West JordanSalt Lake103 712110 0776,1 %
5OremUtah88 32891 6483,8 %
6SandySalt Lake87 46190 2313,2 %
7OgdenWeber82 82584 2491,7 %
8Saint GeorgeWashington72 89776 8175,4 %
9LaytonDavis67 31170 7905,2 %
10TaylorsvilleSalt Lake58 65260 5193,2 %
11South JordanSalt Lake50 41859 36617,7 %
12LehiUtah47 40754 38214,7 %
13LoganCache48 17448 9131,5 %
14MurraySalt Lake46 74648 6124,0 %
15DraperSalt Lake, Utah42 27445 2857,1 %
16BountifulDavis42 55243 0231,1 %
17RivertonSalt Lake38 75340 9215,6 %
18RoyWeber36 88437 7332,3 %
19Spanish ForkUtah34 69136 9566,5 %
20Pleasant GroveUtah33 50934 9884,4 %
21Cottonwood HeightsSalt Lake33 43334 2382,4 %
22TooeleTooele31 60532 3422,3 %
23SpringvilleUtah29 46631 2055,9 %
24MidvaleSalt Lake27 96430 76410,0 %
25ClearfieldDavis30 11230 4671,2 %

Démographie

Population

Densités de population en 2010 (en mille carré).
Historique des recensements
Ann.Pop. 
185011 380
186040 273 +253,89 %
187086 336 +114,38 %
1880143 963 +66,75 %
1890210 779 +46,41 %
1900276 749 +31,3 %
1910373 351 +34,91 %
1920449 396 +20,37 %
1930507 847 +13,01 %
1940550 310 +8,36 %
1950688 862 +25,18 %
1960890 627 +29,29 %
19701 059 273 +18,94 %
19801 461 037 +37,93 %
19901 722 850 +17,92 %
20002 233 169 +29,62 %
20102 763 885 +23,77 %
Est. 20193 205 958 +15,99 %

Le Bureau du recensement des États-Unis estime la population de l'Utah à 3 205 958 habitants au , soit une hausse de 15,99 % depuis le recensement des États-Unis de 2010 qui tablait la population à 2 763 885 habitants[11]. Depuis 2010, l'État connaît la 3e croissance démographique la plus soutenue des États-Unis après le Dakota du Nord (7,6 %) et le Texas (5,2 %).

Selon des projections démographiques publiées par l’AARP, l'Utah devrait atteindre une population de 3 921 077 habitants en 2060 si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, soit une hausse de 41,3 % par rapport à 2010[12].

Avec 2 763 885 habitants en 2010, l'Utah était le 34e État le plus peuplé des États-Unis. Sa population comptait pour 0,90 % de la population du pays. Le centre démographique de l'État était localisé dans le nord du comté d'Utah dans la ville de Saratoga Springs[13].

Avec 12,98 hab./km2 en 2010, l'Utah était le 10e État le moins dense des États-Unis.

Le taux d'urbains était de 90,6 % et celui de ruraux de 9,4 %[14]. L'État comptait le 8e plus fort taux d'urbains du pays.

En 2010, le taux de natalité s'élevait à 18,9 [15] (18,0  en 2012[16]) et le taux de mortalité à 5,3 [17] (5,5  en 2012[18]). L'indice de fécondité était de 2,45 enfants par femme[15] (2,37 en 2012[16]). Le taux de mortalité infantile s'élevait à 4,9 [17] (4,9  en 2012[18]). La population était composée de 31,51 % de personnes de moins de 18 ans, 11,51 % de personnes entre 18 et 24 ans, 28,15 % de personnes entre 25 et 44 ans, 19,80 % de personnes entre 45 et 64 ans et 9,03 % de personnes de 65 ans et plus. L'âge médian était de 29,2 ans[19].

Entre 2010 et 2013, l'accroissement de la population (+ 136 987) était le résultat d'une part d'un solde naturel positif (+ 117 951) avec un excédent des naissances (166 447) sur les décès (48 496), et d'autre part d'un solde migratoire positif (+ 18 957) avec un excédent des flux migratoires internationaux (+ 13 966) et un excédent des flux migratoires intérieurs (+ 4 991)[20].

Selon des estimations de 2013, 90,8 % des Utahains étaient nés dans un État fédéré, dont 62,7 % dans l'État de l'Utah et 28,1 % dans un autre État (17,1 % dans l'Ouest, 4,3 % dans le Sud, 4,2 % dans le Midwest, 2,4 % dans le Nord-Est), 1,0 % étaient nés dans un territoire non incorporé ou à l'étranger avec au moins un parent américain et 8,2 % étaient nés à l'étranger de parents étrangers (57,9 % en Amérique latine, 19,5 % en Asie, 12,1 % en Europe, 4,1 % en Amérique du Nord, 3,3 % en Océanie, 3,0 % en Afrique). Parmi ces derniers, 37,2 % étaient naturalisés américain et 62,8 % étaient étrangers[21],[22].

Selon des estimations de 2012 effectuées par le Pew Hispanic Center, l'État comptait 100 000 immigrés illégaux, soit 3,6 % de la population[23].

Composition ethno-raciale et origines ancestrales

Selon le recensement des États-Unis de 2010, la population était composée de 86,09 % — 2 379 560 personnes — de Blancs, 2,73 % — 75 518 personnes — de Métis, 2,00 % — 55 285 personnes — d'Asiatiques, 1,19 % — 32 927 personnes — d'Amérindiens, 1,06 % — 29 287 personnes — de Noirs, 0,89 % — 24 554 personnes — d'Océaniens et 6,03 % — 166 754 personnes — de personnes n'entrant dans aucune de ces catégories.

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (2,54 %), principalement blanche et autre (0,65 %), blanche et asiatique (0,58 %) et blanche et amérindienne (0,46 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (0,20 %).

Les non-hispaniques représentaient 87,03 % — 2 405 545 personnes — de la population avec 80,38 % — 2 221 719 personnes — de Blancs, 1,96 % — 54 176 personnes — d'Asiatiques, 1,77 % — 48 985 personnes — de Métis, 0,98 % — 27 081 personnes — d'Amérindiens, 0,94 % — 25 951 personnes — de Noirs, 0,87 % — 23 909 personnes — d'Océaniens et 0,13 % — 3 724 personnes — de personnes n'entrant dans aucune de ces catégories, tandis que les Hispaniques comptaient pour 12,97 % — 358 340 personnes — de la population, principalement des personnes originaires du Mexique (9,37 %)[19].

En 2010, l'État de l'Utah avait la 3e plus forte proportion d'Océaniens après Hawaï (9,96 %) et l'Alaska (1,04 %). A contrario, l'État avait la 5e plus faible proportion de Noirs après le Montana (0,41 %), l'Idaho (0,63 %), le Wyoming (0,84 %) et le Vermont (1,00 %).

L'État comptait également le 4e plus grand nombre d'Océaniens après la Californie (144 386), Hawaï (135 422) et l'État de Washington (40 475).

Historique récent de la composition ethno-raciale de l'Utah (en %)[24],[25],[19]
19401950196019701980199020002010
Blancs98,6698,2698,1197,4294,6393,7989,2486,09
———Non hispaniques92,4391,2085,2780,38
Asiatiques (et Océaniens jusqu'en 1980)0,460,710,580,651,031,491,662,00
———Non hispaniques1,631,96
Amérindiens0,660,610,781,061,321,411,331,19
———Non hispaniques1,321,190,98
Noirs0,220,400,470,620,630,670,791,06
———Non hispaniques0,630,720,94
Autres0,020,060,252,392,646,989,66
———Non hispaniques2,162,77
Hispaniques (toutes races confondues)4,134,919,0312,97

En 2013, le Bureau du recensement des États-Unis estime la part des non hispaniques à 86,6 %, dont 79,5 % de Blancs, 2,1 % d'Asiatiques, 1,7 % de Métis, 1,1 % d'Amérindiens et 1,0 % de Noirs, et celle des Hispaniques à 13,4 %[26].

L'Utah connaît depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale une baisse continue de la part de la population blanche non hispanique au sein de la population totale, marquée fortement depuis le début des années 1990 en raison notamment d'une immigration importante en provenance du Mexique, d’un âge médian plus élevé (30,6 ans[27]) que les Hispaniques (23,5 ans[28]), d'une natalité plus faible (17,7  en 2010) que les Hispaniques (25,8 ) et d'une augmentation substantielle des unions mixtes.

En 2010, les Blancs non hispaniques ne représentaient plus que 74,9 % des enfants de moins de 5 ans (17,2 % pour les Hispaniques, 3,5 % pour les Métis, 1,2 % pour les Asiatiques, 1,1 % pour les Noirs et 1,0 % pour les Océaniens) et 74,6 % des enfants de moins de 1 an (17,6 % pour les Hispaniques, 3,7 % pour les Métis, 1,2 % pour les Asiatiques, 1,0 % pour les Océaniens et 1,0 % pour les Noirs)[29].

Selon des projections démographiques publiées par l’AARP, les Blancs non hispaniques constitueront 66,2 % de la population de l’État en 2060 si les tendances démographiques actuelles se poursuivent[12].

En 2000, les Utahains s'identifiaient principalement comme étant d'origine anglaise (29,0 %), allemande (11,6 %), américaine (6,8 %), danoise (6,5 %), mexicaine (6,1 %), irlandaise (5,9 %), écossaise (4,4 %) et suédoise (4,3 %)[30].

L'État avait les plus fortes proportions de personnes d'origine anglaise et danoise, la 3e plus forte proportion de personnes d'origine écossaise, la 4e plus forte proportion de personnes d'origine suédoise, la 7e plus forte proportion de personnes d'origine basque ainsi que la 10e plus forte proportion de personnes d'origine néerlandaise.

L'État abrite la 40e communauté juive des États-Unis. Selon le North American Jewish Data Bank, l'État comptait 5 650 Juifs en 2013 (1 900 en 1971), soit 0,2 % de la population. Ils se concentraient principalement dans les agglomérations de Salt Lake City (4 800) et Summit Park (600)[31].

L'État abrite également la 38e communauté arabe des États-Unis. Selon des estimations du Bureau du recensement des États-Unis, l’État comptait 5 607 Arabes en 2013, soit 0,2 % de la population, principalement des Libanais (1 625).

L’État abritait en 2013 une population noire assez bigarrée, composée principalement de descendants d’esclaves déportés sur le sol américain entre le début du XVIIe siècle et le début du XIXe siècle (49,5 %) mais aussi d’Africains subsahariens (37,5 %), d’Hispaniques (7,3 %) et de Caribéens non hispaniques (5,7 %).

Le Bureau du recensement des États-Unis estimait le nombre d’Africains subsahariens à 12 298, soit 0,4 % de la population, principalement des Sud-Africains (1 740) et des Somaliens (1 611).

Le nombre de Caribéens non hispaniques était quant à lui estimé à 1 856, soit 0,1 % de la population.

Les Hispaniques étaient essentiellement originaires du Mexique (72,3 %)[32]. Composée à 44,0 % de Blancs, 7,4 % de Métis, 1,6 % d'Amérindiens, 0,9 % de Noirs, 0,3 % d'Asiatiques, 0,2 % d'Océaniens et 45,5 % de personnes n'entrant dans aucune de ces catégories, la population hispanique représentait 35,1 % des Métis, 17,8 % des Amérindiens, 11,4 % des Noirs, 6,6 % des Blancs, 2,6 % des Océaniens, 2,0 % des Asiatiques et 97,8 % des personnes n'entrant dans aucune de ces catégories[33].

L'État avait les 2e plus fortes proportions de personnes originaires d'Argentine (0,17 %), du Chili (0,12 %) et du Venezuela (0,10 %), la 7e plus forte proportion de personnes originaires du Pérou (0,27 %), la 8e plus forte proportion de personnes originaires d'Espagne (0,30 %) ainsi que la 10e plus forte proportion de personnes originaires du Mexique (9,37 %).

L'État comptait également le 9e plus grand nombre de personnes originaires d'Argentine (4 639).

Les Asiatiques s'identifiaient principalement comme étant Chinois (20,2 %), Viêts (14,5 %), Indiens (11,2 %), Japonais (11,0 %), Philippins (10,1 %), Coréens (9,7 %), Laotiens (4,5 %) et Cambodgiens (3,4 %)[34].

L'État avait la 7e plus forte proportion de Japonais (0,22 %).

Les Amérindiens s'identifiaient principalement comme étant Navajos (44,2 %), Utes (9,1 %) et Amérindiens du Mexique (3,2 %)[35].

Les Océaniens s'identifiaient principalement comme étant Tongiens (38,3 %), Samoans (33,6 %), Hawaïens (7,8 %) et Marshallais (3,0 %).

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (92,9 %), principalement blanche et autre (23,6 %), blanche et asiatique (21,1 %), blanche et amérindienne (16,7 %), blanche et noire (12,7 %) et blanche et océanienne (9,1 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (7,1 %)[36].

Religions

Composition religieuse en % en 2014[37]
ReligionDrapeau de l'Utah UtahDrapeau des États-Unis États-Unis
Mormons621,6
Non affiliés1815,8
Protestantisme évangélique725,4
Protestantisme traditionnel614,7
Catholicisme520,8
Agnosticisme34,0
Athéisme23,1
Bouddhisme10,7
Islam10,9
Autres213

Selon l'institut de sondage The Gallup Organization, en 2015, 55 % des habitants de l'Utah se considèrent comme « très religieux » (40 % au niveau national), 15 % comme « modérément religieux » (29 % au niveau national) et 31 % comme « non religieux » (31 % au niveau national)[38].

Mormons

Les mormons, pour vivre en accord avec leur foi, décidèrent de s'exiler dans le désert de l'Utah, faute de pouvoir s'installer plus à l'est. Les pionniers mormons s'installèrent en masse à partir de 1847, menés par Brigham Young, dirigeant mormon et futur premier gouverneur du territoire de l'Utah. Les mormons, habiles hommes d'affaires, épousèrent l'ère industrielle. Ils vont largement contribuer au développement économique de l'État.

Seule une petite partie des 15 millions de mormons vivent en Utah. Salt Lake City, capitale de l'État, est aussi le siège mondial du mormonisme, mais dans la ville même, les mormons sont légèrement minoritaires. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, dont les mormons sont membres, a été organisée aux États-Unis en 1830 par Joseph Smith. Ayant été créé par les pionniers mormons au XIXe siècle, l'État d'Utah a une vie politique, sociale et culturelle encore largement dominée par cette Église, qui impose une morale stricte à ses membres.

En 2013, les mormons représentent environ 62 % de la population de l'Utah[4]. Dans certains comtés, comme le comté d'Utah, la part des mormons dépasse 80 %[4].

Langues

L'anglais est la langue officielle de l'État depuis 2000[39],[40].

Langue parlée à la maison par la population âgée de plus de 5 ans[41],[42],[43],[44]
Langue19801990200020102016
Anglais92,59 %92,25 %87,54 %85,91 %85,33 %
Espagnol2,84 %3,34 %7,43 %9,32 %9,94 %
Allemand0,90 %0,72 %0,60 %0,39 %0,30 %
Chinois0,22 %0,27 %0,30 %0,41 %0,50 %
Navajo3,460,54 %0,44 %0,39 %0,27 %
Autres2,87 %3,69 %3,59 %3,65 %

Réserves indiennes

Le Gouvernement fédéral a défini sept réserves indiennes dans ou en partie dans l'État de l'Utah.

Réserves indiennes
Réserve indiennePopulation (2010)Superficie totale (km2)Superficie terrestre (km2)Superficie des eaux (km2)Densité (hab./km2)Amérindiens (2010)Tribu(s) principale(s)
Goshute Reservation, NV-UT128

(143)

486,40486,390,010,3103

(118)

Navajo Nation Reservation and Off-Reservation Trust Land, AZ-NM-UT6 068

(173 667)

62 564,2462 495,2069,042,85 861

(166 824)

Navajos (91,9 %)
Paiute (UT) Reservation, UT273131,62131,570,052,1239
Northwestern Shoshone Reservation, UT00,790,7900,00
Skull Valley Reservation, UT2372,9372,9300,322
Uintah and Ouray Reservation and Off-Reservation Trust Land, UT24 36917 676,8617 544,81132,051,42 951Utes (69,7 %), Navajos (4,1 %)
Ute Mountain Reservation and Off-Reservation Trust Land, CO-NM-UT242

(1 742)

2 333,512 332,910,600,7222

(1 652)

Utes (61,7 %), Navajos (13,4 %)

En 2010, 31 103 Utahains résidaient dans une réserve indienne, soit 1,1 % de la population de l'État.

La réserve indienne de Uintah and Ouray est la deuxième réserve la plus vaste (17 676,86 km2) des États-Unis après celle de la Nation navajo (62 564,24 km2). Elle était également la neuvième réserve la plus peuplée (24 369 habitants) des États-Unis en 2010.

Économie

L'Utah est un État plutôt riche. Dans les zones irriguées, les récoltes sont abondantes. Il dispose en outre d'une industrie relativement importante et de ressources minières de valeur : or, cuivre, plomb et aussi dans la région de Moab, de l'uranium.

Politique

Équilibre partisan dans l'Utah en 2021
Exécutif de l'ÉtatLégislature d'ÉtatCongrès
GouverneurLieutenant-gouverneurProcureur généralTrésorierAuditeurChambre des représentantsSénatChambre des représentantsSénat
Spencer Cox (R)Deidre Henderson (R)Sean Reyes (R)David Damschen (R)John Dougall (R)R : 59, D : 16R : 23, D : 6R : 4R : 2

Sociologie électorale

L'Utah est l'un des États les plus conservateurs des États-Unis et un bastion du Parti républicain depuis les années 1950[45]. Cela s'explique principalement par l'importance de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, à laquelle appartiennent environ 75 % des électeurs (en 2008)[46]. Bien qu'ultraconservateurs sur les questions de société (avortement et mariage homosexuel), les électeurs de l'État sont plus modérés sur les questions d'immigration[46]. En 2004, par référendum, les électeurs de l'Utah ont approuvé par 66 % des voix (82 % hors Salt Lake City[réf. nécessaire]) un amendement constitutionnel définissant le mariage comme une union civile entre un homme et une femme, bannissant ainsi toute forme d'union homosexuelle[47]. Les rares bastions démocrates sont la capitale Salt Lake City et la station de sports d'hiver de Park City[46].

La constitution de l'Utah date de 1895. Malgré la présence d'une communauté polygame importante, la constitution de l'Utah n'a jamais légalisé la polygamie, interdite par le Congrès fédéral. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours adopte officiellement une position neutre vis-à-vis des partis politiques et des candidats mais ses dirigeants ne cachent pas leur hostilité aux candidats dits libéraux ou progressistes, notamment sur les questions sociales. Les dirigeants et les militants du Parti républicain local sont néanmoins tous très proches de l'église de Jésus-Christ des saints des derniers jours au point d'être parfois perçu comme une de ses émanations.

Politique nationale

Élections présidentielles

Résultats des élections présidentielles[48]
AnnéeRépublicainDémocrate
%Voix%Voix
196054,81 205 36145,17169 248
196445,14180 68254,86 219 628
196856,49 238 72837,07156 665
197267,64 323 64326,39126 284
197662,44 337 90833,65182 110
198072,77 439 68720,57124 266
198474,50 469 10524,68155 369
198866,22 428 44232,05207 343
199243,36 322 63224,65183 429
199654,37 361 91133,30221 633
200066,83 515 09626,34203 053
200471,54 663 74226,00241 199
200862,25 596 03034,22327 670
201272,80 671 74724,90229 463
201645,05515 23127,17310 676
202058,15865 14037,66560 282

Jusqu'à l'élection présidentielle de 1952, l'Utah était un état qui penchait alternativement vers les Républicains ou les Démocrates. Ainsi, lors des premières élections organisées en 1896, les électeurs votèrent pour le démocrate William Jennings Bryan (82 % des suffrages) contre le républicain William McKinley, élu au niveau national. Quatre ans plus tard, ils votaient McKinley (50,58 %) contre le même Bryan (45 %). Après avoir été l'un des rares états à voter pour le républicain William Howard Taft en 1912, ils votèrent quatre ans plus tard pour son adversaire démocrate, le président Woodrow Wilson. L'Utah vota encore à quatre reprises pour le démocrate Franklin Delano Roosevelt puis pour Harry S. Truman.

Depuis l'élection présidentielle américaine de 1952, l'Utah est incontestablement devenu l'un des bastions républicains les plus marqués du pays. Depuis cette date, un seul candidat démocrate, Lyndon B. Johnson en 1964, a remporté l'Utah (s'imposant alors face à Barry Goldwater).

Les candidats républicains y ont également réalisés leurs meilleurs scores nationaux en 1976[49], 1980[50], 1984[51], 1988[52], 1996[53], 2000[54], 2004[55] et 2012. En 1992, l'Utah fut le seul état où le démocrate Bill Clinton, pourtant élu au niveau national, était arrivé en troisième position avec 24,65 % des voix derrière le républicain George Bush (43,36 %) et l'indépendant Ross Perot (27,34 %)[56].

À l'élection présidentielle de 2004, le président républicain George W. Bush y a remporté la totalité des comtés, avec 71,54 % des voix contre 26 % au candidat démocrate John Kerry, parvenant à un pic record de 88,91 % des suffrages dans le comté de Rich.

Lors de l'élection présidentielle de 2008, le candidat républicain John McCain y a obtenu 62,25 % des voix contre 34,22 % des voix au candidat démocrate Barack Obama.

En 2016, le républicain Donald Trump obtient en Utah 45,1 % des voix face à 27,2 % pour son adversaire démocrate Hillary Clinton[57].

En 2020, Donald Trump remporte à nouveau l'État avec 58,15% des voix. Joe Biden, qui remporte l'élection au niveau national, obtient le meilleur résultat en Utah depuis que Lyndon B. Johnson l'a remporté en 1964.

Représentation fédérale

Lors de la 117e législature du Congrès (2021-2023), l'Utah est représenté à la Chambre des représentants par quatre républicains, ainsi que par Mitt Romney et Mike Lee, tous les deux républicains, au Sénat.

Politique locale

Capitole de l'Utah à Salt Lake City.

La politique locale de l'Utah est largement dominée par les républicains. Près de 80 % des parlementaires sont membres de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Depuis 1896, l'Utah n'a ainsi eu que deux gouverneurs qui ne soient pas membres de cette Église[Lesquels ?].

Depuis le , le gouverneur de l'Utah est le républicain Gary Herbert qui avait repris en cours de mandat le poste du républicain Jon Huntsman, Jr. nommé ambassadeur des États-Unis en Chine. Le lieutenant-gouverneur de l'Utah est le républicain Spencer Cox. Les autres principaux postes élus de l'exécutif sont également détenus par des républicains.

La Législature de l'Utah est largement dominée par les républicains. Lors de la législature 2017-2019, les républicains détiennent ainsi 62 sièges de la Chambre des représentants de l'État contre 13 aux démocrates tandis qu'au Sénat, 24 républicains font face à cinq démocrates.

Pouvoir judiciaire en Utah

La Cour suprême de l'Utah.

Le pouvoir judiciaire de l'Utah est composé des tribunaux suivants[58] :

  • Cour suprême ;
  • cour d'appel ;
  • tribunal pour enfants ;
  • les cours de justice ;
  • tribunaux de district.

Tourisme

La SkyWest Airlines et Delta Air Lines relient les grands aéroports des États-Unis à ceux de Salt Lake City (aéroport international) et Cedar City. La voiture de location constitue ensuite le moyen idéal pour découvrir les parcs nationaux. Un circuit automobile est balisé dans chacun d'eux. La visite se poursuit à pied dans les Jardins du diable (en) à Arches et le long de l'East Rim Trail dans Zion, en jeep sur la piste d'Elephant Hill dans le parc national des Canyonlands, à cheval dans Bryce, en avion au-dessus de Glen Canyon ou en bateau sur le lac Powell. Le soir, on s'arrête dans un « lodge », un motel ou un hôtel ou encore dans un terrain de camping.

Parcs et monuments nationaux

Rainbow Bridge.
Carte de l'État.
Paul Bunyans Potty, une des très nombreuses formations rocheuses de l'Utah.

Les déserts du sud de l’Utah occupent cinq parcs nationaux :

  • parc national de Bryce Canyon ;
  • parc national de Zion ;
  • parc national des Canyonlands ;
  • parc national des Arches ;
  • parc national de Capitol Reef.

De nombreux autres parcs existent au niveau de l'État.

Les monuments nationaux de l’Utah sont :

  • Dinosaur National Monument ;
  • Monument national de Grand Staircase-Escalante ;
  • Rainbow Bridge National Monument ;
  • Cedar Breaks National Monument ;
  • Timpanogos Cave National Monument.

Les Bears Ears sont également proposées au classement de monuments nationaux.

Parcs et monuments fédéraux

Enfin, l’Utah dispose de plusieurs parcs fédéraux et monuments :

  • parc d'État de Dead Horse Point ;
  • Newspaper Rock State Historic Monument ;
  • This Is The Place State Park ;
  • Flaming Gorge Recreation Area ;
  • Glen Canyon Recreation Area ;
  • parc d'État de Goblin Valley ;
  • parc d'État de Goosenecks.

Éducation

Universités

Les universités en Utah sont[59] :

Sport

  • Jazz de l'Utah (NBA)
  • Real Salt Lake (MLS)
  • Grizzlies de l'Utah (ECHL)
  • Utes de l'Utah (NCAA)
  • Cougars de BYU (NCAA)
  • Aggies d'Utah State (NCAA)
  • Red Bull Rampage

L'Utah a accueilli les Jeux olympiques d'hiver de 2002.

Notes et références

  1. (en) « U.S. Census Bureau QuickFacts: Utah; United States », sur www.census.gov (consulté le ).
  2. Prononciation en français standard retranscrite phonémiquement selon la norme API.
  3. Prononciation en anglais américain retranscrite phonémiquement selon la norme API.
  4. (en) « Mormon populace picks up the pace in Utah », sur sltrib.com.
  5. Carte de l'Utah Carto-mondo.fr, Utah.
  6. (en) World Climate, « Salt Lake City, UT, Utah, USA:Climate, Global Warming, and Daylight Charts and Data » (consulté le ).
  7. « Trump autorise l'exploitation minière et le forage dans les sites naturels de l'Utah », sur Slate.fr, .
  8. http://quickfacts.census.gov/qfd/maps/utah_map.html.
  9. (en) Maison-Blanche, « Revised Delineations of Metropolitan Statistical Areas, Micropolitan Statistical Areas, and Combined Statistical Areas, and Guidance on Uses of the Delineations of These Areas » [PDF], (consulté le ).
  10. (en) Alison Cadden (301-763-4335, US Census Bureau), « US Census Bureau Lists & Structure of Governments », sur www.census.gov.
  11. http://quickfacts.census.gov/qfd/states/49000.html.
  12. (en) « AARP Public Policy Institute - State Profile - Utah », sur dataexplorer.aarp.org.
  13. (en) « State Centers of Population 1880 - 2010: Utah », sur www.census.gov.
  14. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov.
  15. https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr61/nvsr61_01.pdf
  16. https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr62/nvsr62_09.pdf
  17. https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr61/nvsr61_04.pdf
  18. https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr63/nvsr63_09.pdf
  19. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  20. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov.
  21. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  22. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  23. (en) « U.S. unauthorized immigration population estimates », .
  24. (en) Campbell Gibson et Kay Jung, « Historical Census Statistics on Population Totals by Race, 1790 to 1990, and by Hispanic Origin, 1970 to 1990, for the United States, Regions Divisions, and States » [PDF], .
  25. https://www2.census.gov/library/publications/decennial/1990/cp-1/cp-1-46.pdf.
  26. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  27. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  28. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  29. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  30. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov.
  31. (en) « Jewish Population in the United States 2013 », sur www.jewishdatabank.org (consulté le ).
  32. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov.
  33. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  34. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov.
  35. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  36. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov.
  37. (en) « Religious Landscape Study », sur Pew Research Center's Religion & Public Life Project (consulté le ).
  38. (en) « State of the States », sur Gallup.com (consulté le ).
  39. (en) Miki Meek, « English becomes official language of Utah », sur universe.byu.edu, (consulté le ).
  40. (en) Zach Patton, « In Utah, It's Gracias but no Gracias », sur governing.com, (consulté le ).
  41. (en) « Language spoken at home by ability to speak English for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov.
  42. (en) « Data Center Results », sur apps.mla.org.
  43. (en) « Language spoken at home by ability to speak English for the population 5 years and over », sur census.gov (consulté le ).
  44. (en) « Vol. 1. Characteristics of the Population » [PDF], sur census.gov.
  45. (en) Dan Harrie, « Mormon, GOP Link Doomed Democrats; Religion statistics paint a bleak picture for party; LDS-GOP Link Dooms Democrats », Salt Lake Tribune,‎ .
  46. (en) Micah Cohen, « Utah: Very Republican, but Not Quite as Conservative as It Appears », sur fivethirtyeight.com, (consulté le ).
  47. (en) David Weigel, « Poll: Utah (Utah!) Now Split Evenly on Whether Gay Marriage Should Be Legal », sur slate.com, (consulté le ).
  48. (en) David Leip, « Presidential General Election Results Comparison – Utah », sur US Election Atlas (consulté le ).
  49. (en) « 1976 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  50. (en) « 1980 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  51. (en) « 1984 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  52. (en) « 1988 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  53. (en) « 1996 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  54. (en) « 2000 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  55. (en) « 2004 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  56. (en) « 1992 Presidential Election Data – National by State », sur Uselectionatlas.org (consulté le ).
  57. (en) « Utah Election Results 2016 », sur NYTimes.com, .
  58. (en) « Utah Courts », sur www.utcourts.gov.
  59. (en) « List of 35 Utah Colleges and Universities », sur www.free-4u.com.

Voir aussi

Articles connexes

  • Funeral potatoes

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Seal of Utah.svg
Cette image vectorielle non W3C-spécifiée a été créée avec Adobe Illustrator.
Utah Rainbow Arch.jpg
Auteur/Créateur: unknown, Licence: CC-BY-SA-3.0
Paul Bunyans Potty (9737648930).jpg
(NPS photo by Neal Herbert)
USA Utah relief location map.svg
Auteur/Créateur: SANtosito, Licence: CC BY-SA 4.0
Location map of Utah, USA

Geographic limits of the map:

  • N: 42.4° N
  • S: 36.6° N
  • W: 114.6° W
  • E: 108.5° W
Utah population map.png
Auteur/Créateur: JimIrwin, Licence: CC BY-SA 3.0
Population map of Utah, updated with 2010 census data.
Mathesoncourthouse.jpg
Scott M. Matheson Courthouse -- home of the Utah Supreme Court.
Flag-map of Utah.svg
Auteur/Créateur: Darwinek, Licence: CC BY-SA 3.0
Flag-map of Utah
USA Flag Map.svg
Map showing USA with US flag.
Mike Lee official portrait 112th Congress.jpg
Official portrait of United States Senator Mike Lee.
Mitt Romney official US Senate portrait.jpg
US Senator Mitt Romney of Utah.
Utah in United States.svg
Auteur/Créateur: TUBSEmail Silk.svg Gallery, Licence: CC BY-SA 3.0
Location of state of Utah in United States in the United States
Snow Canyon Utah banner.jpg
Auteur/Créateur: Óðinn, Licence: CC BY-SA 2.5 ca
Snow Canyon State Park, Utah. Cropped and resized for use as a Wikivoyage banner.
Utah regions map.svg
Utah regions map.
Arches NP-Utah.JPG
Auteur/Créateur: Georgio2, Licence: CC BY-SA 3.0
Paysages dans le parc national des Arches, Utah
2007 UT Proof.png
On May 10, 2006, on the anniversary of the driving of the spike, Utah announced that its state quarter design would be a depiction of the driving of the spike. The Golden Spike design was selected as the winner from among several others by Utah's governor, Jon Huntsman, Jr., following a period during which Utah residents voted and commented on their favorite of three finalists.
Congrès de l'Utah.JPG
Auteur/Créateur: Georgio2, Licence: CC BY-SA 3.0
Capitol de l'Utah à Salt Lake City