Bain à la Grenouillère

Bain à la Grenouillère
La Grenouillère MET DT833.jpg
Bain à la Grenouillère du Metropolitan Museum of Art.
Artiste
Date
1869
Type
Peinture
Technique
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
73 × 99,7 cm
Mouvement
Propriétaire
Louisine Havemeyer
No d’inventaire
29.100.112
Localisation

Bain à la Grenouillère est un tableau réalisé par le peintre impressionniste Claude Monet en 1869. Il fait partie de la collection du Metropolitan Museum of Art à New York. La Grenouillère était un restaurant de bains sur la Seine. Elle était fréquentée par la petite bourgeoisie parisienne. Le tableau aurait été exposé à la deuxième exposition impressionniste de 1876.

Sujet

La toile représente le Camembert, un îlot planté d’un arbre unique reliant l’île au bateau-ponton par des planches étroites et glissantes… qui provoquent chutes et baignades imprévues !

La Grenouillère d'Auguste Renoir

Un tableau ayant le même sujet intitulé La Grenouillère a été peint la même année par Auguste Renoir. Peints sur l'île de la Grenouillère, au restaurant La Grenouillère, les deux tableaux sont reproduits sur le lieu de leurs créations sur le Chemin des Impressionnistes[1].

Œuvre impressionniste

La technique de peinture impressionniste fut inventée au cours de l'été 1869 quand Renoir et Monet peignirent la Grenouillère sur l'île de Croissy[2],[3].

Provenance

  • Édouard Manet, Paris (jusqu'à sa mort en 1883).
  • Sa veuve, Suzanne Manet, Paris (1883-1886).
  • Durand-Ruel, Paris, peut-être acheté à Mme Manet en 1886, définitivement en 1891 ; stock no 1586 ; vendu le 27 septembre 1897, 12 500 F à Havemeyer.
  • Mr. and Mrs. H. O. Havemeyer, New York (de 1897 jusqu'à sa mort en 1907).
  • Mrs. H. O. (Louisine W.) Havemeyer, New York (de 1907 jusqu'à sa mort en 1929).

Notes et références

  1. « Le circuit Monet », sur seine-saintgermain.fr (consulté le ).
  2. Anthony Lacoudre (préf. Claude Bonin-Pissarro), Ici est né l'impressionnisme. Guide de randonnées en Yvelines, Éditions du Valhermeil, (ISBN 2913328415 et 9782913328419), p. 35.
  3. Wildenstein 1996, p. 78 : « sa touche acquiert à la Grenouillère un papillotement inconnu jusque-là. En effet, l'étude des reflets brisés en vaguelettes perpétuellement agitées par les mouvements des baigneurs et des barques aboutit à une richesse de notations que ni la rivière calme de Bennecourt, ni les vagues puissantes d'Étretat ne favorisaient de semblable manière. À ces conquêtes techniques qui conduisent tout droit à l'impressionnisme, le nom d'Auguste Renoir doit être étroitement associé à celui de Claude Monet. »

Annexes

Bibliographie

  • Daniel Wildenstein, Monet ou le triomphe de l'impressionnisme, Cologne, Taschen, , 480 p. (ISBN 978-3-8365-2322-6).

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Coat of Arms Second French Empire (1852–1870).svg
Auteur/Créateur: Sodacan, Licence: CC BY-SA 3.0
Coat of Arms of the Second French Empire of Napoleon III (1852–1870)
  • The Arms depicts a shield with a golden eagle in front of a blue background. The shield is surrounded by Napoleon's Imperial mantle, filled with bees. The shield is topped by a golden eagle crown, surrounding the shield is the Legion d'honneur. Cross behind the shield are the Scepter of justice and mercy.
Great Comet 1861.jpg
Great Comet of 1861, also known as C/1861 J1 or comet Tebbutt; drawing by E. Weiss[1]
The Metropolitan Museum of Art Logo.svg
The logo of the Metropolitan Museum of Art, designed by Wolff Olins in 2016.
Blason département fr Yvelines.svg
Auteur/Créateur: unknown, Licence: CC BY-SA 3.0