Smithsonian Institution

Smithsonian Institution
Smithsonian sun logo no text.svg
Smithsonian Building NR.jpg
Le bâtiment de la Smithsonian Institution, siège de l'institution.
Informations générales
Type
Surface
19 musées au total
Visiteurs par an
20,4 millions en 2004
Site web
Collections
Collections
diverses
Nombre d'objets
143,7 millions
Localisation
Pays
Région
District de Columbia
Commune
Adresse
National Mall
Coordonnées
38° 53′ 20″ N, 77° 01′ 34″ O
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte du district de Columbia
voir sur la carte du district de Columbia
Red pog.svg

La Smithsonian Institution est une institution de recherche scientifique, créée sous l'égide de l'administration américaine en 1846. Elle a au fil des années développé ses vocations éditoriales, muséographiques, pédagogiques et éducatives. Elle est associée à un vaste complexe de dix-neuf musées et neuf centres de recherche, principalement situés à Washington, D.C., et gérée par son organisme fondateur, le gouvernement fédéral américain.

Un magazine mensuel, publié par l’institution, est également appelé Smithsonian.

Historique

Le testament

La Smithsonian Institution est née de la volonté du scientifique britannique James Smithson[1].

Dans son testament ouvert en 1826, Smithson établit que si son neveu, Henry James Hungerford[2], venait à décéder sans avoir de descendants (ce qui fut le cas) sa fortune serait alors attribuée « aux États-Unis d'Amérique pour fonder, à Washington, sous le nom de The Smithsonian Institution, une institution pour l’accroissement et la diffusion du savoir pour tous les hommes [trad 1] ». À la mort de Hungerford en 1835, le président Andrew Jackson informe le Congrès de cette donation qui s’élève à 500 000 dollars, une somme alors colossale.

Plan des établissements de la Smithsonian Institution situés sur le National Mall à Washington, D.C..
Le National Air and Space Museum de la Smithsonian Institution.

Par son testament de 1826, James Smithson lègue une fortune de 100 000 livres sterling à une éventuelle institution américaine qui se consacrerait à promouvoir la science. Son vœu, compromis par un procès entre le notaire et ses héritiers en ligne indirecte, ne se réalise que dans les années 1840 lorsque des membres du Congrès des États-Unis, initialement mal informés, se décident à s’enquérir de ce curieux legs. En 1846, un apport de l’État américain permet la création de la Smithsonian Institution. Les motivations de cette donation sont à ce jour inconnues : Smithson ne s’est en effet jamais rendu aux États-Unis et ne semble pas avoir entretenu de correspondance avec des scientifiques américains. On sait seulement qu’à Oxford, il fréquentait l’Ashmolean Museum et qu’ayant toujours porté intérêt aux idéaux de l’instruction publique et de la démocratie, il fut enthousiasmé par la création à Paris (où il était né) d’un « Muséum central des arts de la République » et d’un « Muséum national d'histoire naturelle ». Par la suite, il souhaita favoriser l’émergence d’une institution similaire en Amérique, pays neuf et encore dépourvu de grandes institutions de ce type[3].

Création

En 1843, le Congrès publie un acte signé comme loi le par le président James Knox Polk[4] établissant officiellement l'institution sous forme d’un partenariat entre privé et public.

Lorsqu’en 1842 l’expédition conduite par Charles Wilkes revient après quatre années de voyage dans le Pacifique du Sud, l'institution acquiert l’ensemble des spécimens et des échantillons récoltés qui seront présentés au public à partir de 1858. Ainsi, elle se positionne comme la vitrine des plus grandes expéditions scientifiques et comme gardien des trésors nationaux. Cette image sera ensuite renforcée par différentes expéditions, notamment en Alaska en 1859.

En 1855, l'institution établit ses quartiers dans le Smithsonian Institution Building bâti sur le Mall par James Renwick, Jr. et son architecture spécifique l’a rapidement fait surnommer « Le Château » par ses occupants.

Pour l’anecdote, l’astéroïde (3773) Smithsonian a été nommé ainsi en l’honneur de l’institution.

Administration

Drapeau de la Smithsonian Institution.

L’institution, selon la loi votée par le congrès, fait fonctionnellement et juridiquement partie du gouvernement fédéral et plus des deux tiers des 6 300 employés sont des fonctionnaires. En cas de procédure judiciaire, elle est représentée par des mandataires du département de la Justice et les éventuelles condamnations financières sont prises en charge par le trésor fédéral. Ainsi, l’institution est considérée légalement par les cours de justice comme faisant partie du gouvernement des États-Unis (en particulier, elle est soumise aux conditions du Tucker Act et du Federal Tort Claims Act et, en cas de litige sur le droit de copyright, l’affaire est jugée devant la United States Court of Federal Claims[5]).

Le responsable officiel de l’institution est nommé « chancelier » (litt. « Chancellor », terme employé pour désigner le responsable d'une université). Ce poste a toujours été occupé par le président de la Cour Suprême. Les affaires courantes sont gérées par un collège de 17 membres et les décisions sont prises par un quorum de huit d'entre eux.

Huit des membres de ce bureau sont des personnalités officielles des États-Unis, à savoir :

Les neuf membres restants sont des personnes ne faisant pas partie du Congrès et sont nommés par résolution du Congrès. Tous les membres peuvent demander le remboursement de leurs frais liés à leur tâche, mais leur fonction n’est pas rémunérée. La gestion au jour le jour de l'institution est supervisée par un « secrétaire », salarié et choisi parmi les membres du bureau.

Liste des secrétaires de l’institution

Liste établie d'après les archives du Smithsonian[6].

Projets en cours

La Smithsonian Institution était déjà impliquée dans un projet de surveillance collaboratif de la biodiversité[8] invitant chacun à en devenir partenaire[9]. Cette institution pourrait de 2009 à 2020 devenir le principal support d'un projet phare dit « Encyclopédie de la Vie » (« Encyclopedia of Life » ou EOL). Il s'agit d'une encyclopédie en ligne entièrement consacrée à la biodiversité et à la description de toutes les espèces connues aujourd'hui ou à découvrir dans les années à venir, qui fonctionnerait sur le modèle de Wikipédia, mais principalement organisée par des experts de toutes les disciplines.

Musées, galeries et centres de recherche

Comme indiqué plus haut, dix-neuf musées ou galeries sont directement liés à l’institution, regroupant plus de 142 millions d'objets et de spécimens. De plus, elle gère plusieurs centres de recherche et organise des expositions temporaires, ainsi que des conférences et d’autres évènements ponctuels. Enfin, l’institution partage ses trésors avec plus de 90 autres musées dans vingt-trois États différents[10].

Liste des musées
NomLieuBrève description
Bâtiment de la Smithsonian Institution
(Le « Château »)
WashingtonQuartier général administratif comprenant les bureaux et le Centre d’information du Smithsonian
Musée d’Anacostia et Centre pour l’histoire et la culture afro-américaineWashingtonExpositions alternatives portant sur l’histoire et l’art afro-américains.
Bâtiment des arts et de l’industrieWashingtonExpositions spéciales alternatives sur des sujets se rapportant à la science, à l’histoire, à la technologie et à la culture
Musée Hirshhorn et Jardin de sculpturesWashingtonL’art de notre époque dans une structure cylindrique, et un jardin de sculptures
Musée national de l’air et de l’espaceWashingtonVingt-trois galeries où sont exposées des centaines d’avions, de vaisseaux spatiaux, de missiles, de fusées et d’autres objets se rapportant au vol
Musée national de l’Art africainWashingtonLes meilleurs exemples de l’art traditionnel et contemporain de tout le continent africain
Musée national de l’histoire américaine, Centre BehringWashingtonExpositions qui examinent l’héritage social, culturel, scientifique et technologique américain et la formation de l’identité américaine
National Museum of Natural HistoryWashingtonExpositions sur les mammifères, oiseaux, amphibiens, reptiles, insectes et créatures marines anciens et modernes
National Postal MuseumWashingtonConsacré à l’histoire du service des postes des États-Unis et à la collection philatélique nationale
Musée de l’art américain du SmithsonianWashingtonLa plus grande collection au monde d’art américain.
Parc zoologique nationalWashingtonEnviron 3 600 animaux appartenant à 435 espèces dans un parc de plus de 66 hectares.
Musée national Cooper-Hewitt du designNew YorkDes expositions temporaires permettent d’explorer le rôle du design dans la vie de tous les jours.
Musée national des Indiens d’Amérique, Centre George Gustav HeyeWashington et New YorkSe consacre à la préservation, à l’étude, et à l’exposition des cultures et de l’histoire des premiers peuples des Amériques
Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaineWashingtonInauguré par le président Barack Obama le
Musée Californien des Afro-AméricainsLos AngelesConsacré à l'histoire et aux apports culturels des Afro-Américains dans l’Amérique de l'ouest.


Liste des galeries
NomLieuBrève description
Galerie Arthur M. SacklerWashingtonObjets d’art asiatiques de l'Antiquité à l’époque actuelle
Galerie d’art FreerWashingtonArt asiatique et art proche oriental de l’époque néolithique jusqu’au début du XXe siècle, art américain (James Abbott McNeill Whistler).
Galerie nationale de portraitsWashingtonGalerie consacrée aux portraits d’éminents Américains
Galerie Renwick du Smithsonian Musée de l’art américainWashingtonConsacré à l’exposition des artisanats d’art (fibres, verre, métaux, céramique et bois des XIXe, XXe et XXIe siècles)


Liste des centres de recherche
NomLieuBrève description
Archives de l’art américainWashingtonConservation de documents sur l’histoire des arts visuels aux États-Unis
Centre de conservation et de rechercheZoo nationalÉtude de la biologie de la conservation
Observatoire astrophysique du SmithsonianMusée national de l’air et de l’espaceRecherche en astronomie, astrophysique, sciences de l’espace, et géophysique
Centre de recherche de l’environnement du SmithsonianMarylandÉtude des interactions physiques, chimiques et biologiques dans les écosystèmes de l’atmosphère, des estuaires et de la terre
Station marine du SmithsonianFort PierceRecherche dans les sciences de la mer
Institut tropical de recherche du SmithsonianPanamaRecherche de base sur l’écologie, le comportement et l’évolution des organismes tropicaux.

Dans la culture populaire

  • Dans la série télévisée américaine Scandal (2012-2015), un laboratoire du Smithsonian est un des lieux de l'action, l'un des personnages principaux y ayant une couverture de paléontologue.
  • Dans le film américain Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014), une exposition sur le héros est organisée au Smithsonian.
  • « L'institut Jefferson », organisme fictif combinant musées et centres de recherche à Washington, incarne la Smithsonian Institution dans la série américaine Bones qui met en scène, tout au long de son déroulement, la collaboration entre le FBI et l'équipe d'un laboratoire de recherche de cet institut.
  • Dans le roman L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet et dans le film qui en a été tiré, le jeune héros envoie une de ses inventions à la Smithsonian Institution puis entreprend un voyage à travers les États-Unis pour s'y rendre, afin de recevoir un prix. Dans cette histoire, le fait que son travail soit validé par la Smithsonian Institution est un signe de reconnaissance scientifique de grande valeur.
  • Dans le livre de Dan Brown Le Symbole perdu une partie de l'intrigue se passe au cœur même du bâtiment de la Smithsonian Institution.
  • Une partie de l'intrigue du film de Shawn Levy, La Nuit au musée 2, se déroule dans les sous-sols et les musées du Smithsonian Institution. On y voit les objets et les tableaux des collections de l'Institut y prendre vie.

Notes et références

  1. (en) « to the United States of America, to found at Washington, under the name of the Smithsonian Institution, an establishment for the increase and diffusion of knowledge among men. »
  1. (en) « Smithsonian Institution | History & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  2. (en-US) « Smithsonian Institution | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  3. Henry Carrington-Bolton, The Smithsonian Institution : its origin, growth and activities, New York 1896 et [1]
  4. (en-US) History com Editors, « Smithsonian Institution created », sur HISTORY (consulté le )
  5. (en) O’Rourke v. Smithsonian Inst. Press, 399 F.3d 113 (2nd Cir. 2005), cert. denied, No. 04-1481, 2005 U.S. LEXIS 5550 (U.S. Oct. 3, 2005). Ce jugement précise que l'institution fait bien partie du gouvernement des États-Unis en ce qui concerne le droit du copyright. Le jugement résume également l'histoire de l'institution, la composition de son administration ainsi que ses relations avec d’autres agences gouvernementales.
  6. (en-US) Anonymous, « Secretaries of the Smithsonian », sur Smithsonian Institution Archives, (consulté le )
  7. (en-US) Colin Dwyer, « Lonnie Bunch III Set To Become Smithsonian Institution's 1st Black Secretary », sur NPR.org (consulté le )
  8. The Biodiversity Monitoring impliquant les zoos et le grand public
  9. Devenir partenaire du projet de surveillance de la biodiversité
  10. (en) « Smithsonian Museums in Washington, DC », sur Washington.org, (consulté le )

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

  • Nina Burleigh, Stranger and the Statesman: James Smithson, John Quincy Adams, and the Making of America's Greatest Museum, The Smithsonian, éd. William Morrow, 2003 (ISBN 0-0600-0241-7)

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Logo disambig.svg
Auteur/Créateur: Manjiro5, Licence: CC0
Icône des homonymies sur Wikipédia francophone
Usa edcp (+HI +AK) location map.svg
Auteur/Créateur: TUBSEmail Silk.svg Gallery, Licence: CC BY-SA 3.0
Location map of the USA (Hawaii and Alaska shown in sidemaps).

Main map: EquiDistantConicProjection : Central parallel :

* N: 37.0° N

Central meridian :

* E: 96.0° W

Standard parallels:

* 1: 32.0° N
* 2: 42.0° N

Made with Natural Earth. Free vector and raster map data @ naturalearthdata.com.

Formulas for x and y:

x = 50.0 + 124.03149777329222 * ((1.9694462586094064-({{{2}}}* pi / 180))
      * sin(0.6010514667026994 * ({{{3}}} + 96) * pi / 180))
y = 50.0 + 1.6155950752393982 * 124.03149777329222 * 0.02613325650382181
      - 1.6155950752393982  * 124.03149777329222 *
     (1.3236744353715044  - (1.9694462586094064-({{{2}}}* pi / 180)) 
      * cos(0.6010514667026994 * ({{{3}}} + 96) * pi / 180))

Hawaii side map: Equirectangular projection, N/S stretching 107 %. Geographic limits of the map:

  • N: 22.4° N
  • S: 18.7° N
  • W: 160.7° W
  • E: 154.6° W

Alaska side map: Equirectangular projection, N/S stretching 210.0 %. Geographic limits of the map:

  • N: 72.0° N
  • S: 51.0° N
  • W: 172.0° E
  • E: 129.0° W
USA District of Columbia location map.svg
Auteur/Créateur: Alexrk2, Licence: CC BY 3.0
Cette carte a été créée avec GeoTools.
Burg.svg
Auteur/Créateur: Morty, Licence: CC-BY-SA-3.0
Piktogramm: Burg
América anexo diócesis latinas.png
Auteur/Créateur: Mirimbokuile, Licence: CC BY-SA 3.0
División en tres regiones para el anexo Diócesis latinas de América en Wikipedia.
Smithsonian Air and Space Planes.jpg
Auteur/Créateur: David Bjorgen, Licence: CC-BY-SA-3.0
A collection of aircraft at the National Air and Space Museum in Washington, D.C.
Smithsonian.jpg
Auteur/Créateur: Museedesfossilesdetourtour, Licence: CC BY-SA 4.0
Map of the Smithsonian mall, Washington DC, USA
Smithsonian Building NR.jpg
The Smithsonian Building in Washington D.C., United States. Edit of Wikipedia:Image:Smithsonian_Building.jpg to reduce luminance noise in the sky.