Michoacán

Michoacán de Ocampo
Estado Libre y Soberano de Michoacán de Ocampo
État libre et souverain de Michoacán de Ocampo
Blason de Michoacán de Ocampo
Héraldique
Drapeau de Michoacán de Ocampo
Drapeau
Michoacán
Localisation de l'État de Michoacán
Administration
PaysDrapeau du Mexique Mexique
CapitaleMorelia
Adhésion à la République  (5e)
Municipalités ou équivalent113
GouverneurAlfredo Ramírez Bedolla
SénateursMarko Cortés Mendoza
Leonel Godoy Rangel
Silvano Aureoles Conejo
Nombre de députés19
ISO 3166-2MX-MIC
Fuseau horaireUTC-6
Langue(s) régionale(s)De jure : Espagnol mexicain autres : Purépecha, (Tarasco), Nahuatl, Otomis Mazahua
Démographie
GentiléMichoacano
Population4 748 846 hab. (2020)
Densité81 hab./km2
Rang9e
Ville la plus peupléeMorelia
Géographie
Coordonnées19° 10′ 07″ nord, 101° 53′ 59″ ouest
AltitudeMax. 3 840 m (Volcán Tancítaro)
Superficie58 643 km2
Coordonnées géographiques19° 10′ 07″ N, 101° 53′ 59″ O
Latitude20° 24′ - 17° 55′ N
Longitude100° 04′ - 103° 44′ O
Liens
Site webMichoacan.gob.mx

Le Michoacán, officiellement appelé État de Michoacán de Ocampo, est un État du Mexique situé sur la côte Pacifique, à peu près au centre du pays. Entouré à l'ouest par les États de Colima et de Jalisco, au nord par Guanajuato et Querétaro, à l'est par l'État de Mexico et au sud-est par le Guerrero, il occupe une surface de 59 928 km2. En 2015, il comptait environ 4,6 millions d'habitants[1]. La capitale est Morelia.

Municipalités de Michoacán de Ocampo

Toponymie

Glyphe nahuatl Michhuahcan

Michoacán est un mot nahuatl utilisé à l'origine par les Nahuas pour désigner le royaume tarasque situé dans l'Occident mexicain.

Il est formé de l'agglutination du radical « mich » de michin (poisson), de la particule huah (possessif qualificatif de lieu) et du suffixe locatif can. Il signifie donc « le lieu de ceux qui ont du poisson », la terre des pêcheurs[2],[3]. Il fait référence aux nombreux lacs poissonneux du territoire michhuaque[3].

Son glyphe, de type phonétique, est formé par un poisson sur une colline[3].

Histoire

Selon les études archéologiques, la présence humaine sur le territoire de l'État mexicain de Michoacán date d'au moins 10 000 ans. Dans la période préhispanique, il y eut de nombreuses vagues de migrations de tribus amérindiennes dans la région (Pirinda, Nahuas, Huetamo, Colima, Purépechas etc. Il existe des sites de colonies de toute la période méso-américaine. Les sites importants comprennent El Opeño, Curutarán, Tepalcatepec, Apatzingán, Zinapécuaro et Coalcomán.

La principale civilisation préhispanique de l'État est celle des Purépechas (ou Tarasques), qui a été centrée dans la région du lac de Pátzcuaro. Avant le XIIIe siècle, les Nahuas et les Purhépechas cohabitaient en vivant de l'agriculture et de la pêche. Les Purhépechas sont des descendants de l'arrivée tardive des Chichimèques, venus du nord. À la fin du XVe siècle, cette région rivalisait avec celle des Aztèques. Les Aztèques ont tenté d'envahir Purhépecha mais ont été repoussés. En raison de leur attaque, le Purhépecha a plus tard refusé d'aider les aztèques dans la défense de Tenochtitlan contre les Espagnols.

  • Tariácuri (en) (1350-1408)
  • Cristóbal de Olid (1483-1524)
  • Crónica de la provincia de los Santos Apóstoles San Pedro y San Pablo de Michoacán[4] de Pablo Beaumont
  • recueil d'histoires de Jeronimo Acalá (Jerónimo de Alcalá (es) ? (1571-1632))

Politique et administration

L'État est dirigé par un gouverneur élu au suffrage universel pour six ans. Depuis le , la fonction est occupée par Alfredo Ramírez Bedolla, du Mouvement de régénération nationale.

Dans le nord de l'État, la municipalité de Cherán exerce l'autogouvernance. En 2011, les villageois expulsent les bûcherons, les membres du crime organisé et les autorités locales, policiers inclus. Ils sont remplacés par une milice armée de fusils et un conseil communautaire, les partis politiques sont interdits. Depuis la criminalité aurait chuté et la forêt a commencé à repousser. Le gouvernement mexicain a reconnu la municipalité comme une communauté purépecha autonome[5],[6].

Personnalités issues de Michoacán

Culture

Relación de Michoacán : prêtres Purepecha

Architecture et patrimoine

  • Lac de Pátzcuaro
    • Yunuén (es)
    • Janitzio
  • Ihuatzio
  • Pátzcuaro
  • Tzintzuntzan et ses cinq pyramides arrondies appelées « yacatas »
  • Cuitzeo del Porvenir
  • Jiquilpan
  • Tlalpujahua de Rayón

Événements culturels et festivals

  • Pueblos Mágicos

Éducation

Économie

Production d'avocats

Les communes productrices d'avocat au Michoacán.
Discours du président mexicain Enrique Peña Nieto en faveur du Programme de production et d'exportation d'avocat, à Uruapan, en 2014.

Une grande partie du centre de l'État de Michoacán (principalement les communes de Tancítaro, Uruapan, Peribán (es), Ario de Rosales, Tacámbaro, Nuevo Parangaricutiro et Salvador Escalante (es))[7],[8] dispose d'un climat tempéré particulièrement propice à la culture de l'avocat.

Depuis la suspension, en 1997, de l'interdiction d'importer aux États-Unis des avocats mexicains, qui était en vigueur depuis 1914, et surtout depuis 2005, quand les producteurs d'avocats mexicains ont pu librement exporter à presque tous les États nord-américains (hormis la Californie, la Floride et Hawaï), toute l'année[5], Michoacán est devenu l'État mexicain qui produit le plus d'avocats. En 2016, la production s'est élevée à 1,477 million de tonnes, soit plus des trois quarts de la production nationale d'1,889 million de tonnes[9], et plus d'un quart de la production mondiale (qui s'est élevée à 5,788 millions de tonnes en 2016)[10].

En raison de l'importance économique de la production d'avocats, surnommée l'or vert de Michoacán, les cartels de drogue mexicains ont investi le secteur, dont la Familia Michoacana, jusqu'en 2010[11], puis les Chevaliers Templiers jusqu'en 2015[12] et, plus récemment, le cartel de Jalisco Nouvelle Génération[11],[13].

Production de tequila

L'État de Michoacán fait également partie des cinq États mexicains autorisés à produire du Tequila[14]. Cette appellation d'origine concerne trente villes de cet État, ce qui en fait le second producteur de tequila, derrière l'État de Jalisco.

Géographie

Les principales cultures au Michoacán sont l'avocat, le pois chiche, le citron, le sésame, le sorgho et la fraise. L'État est aussi un important producteur de bovidés.

Michoacán abrite plusieurs parcs nationaux :

  • Pico de Tancítaro (es) (Uruapan) ;
  • Parc national Lago de Camécuaro (Zamora) ;
  • Parc national Cerro de Garnica (Mil Cumbres) ;
  • Parc national Barranca del Cupatitzio (Uruapan) ;
  • Parc national Rayón (Tlalpujahua de Rayón) ;
  • Parc national Bosencheve (Zitácuaro).

L'État compte plusieurs volcans :

  • Jorullo (es) ;
  • Le Paricutín, 2 800 m - Il est entré en éruption le et est resté actif jusqu'en 1952 ;
  • Le San Andrés (volcan) (es), 3 600 m ;
  • Le Tancítaro, 3 840 m.

Michoacán dispose aussi de richesses minières : or, argent, plomb, zinc, baryte, cuivre.

Hydrologie

Paysages et végétation

Climat

Flore et faune

Le site d'Angangueo dans le nord de Michoacán abrite les papillons monarques (Danaus plexippus), qui passent six mois par an dans les forêts de sapin sacré de la région.

Flore et faune
Monarch Butterfly Danaus plexippus Laying Eggs.jpgCrotalus vegrandis-Cascabel de Uracoan.JPGCanis latrans.jpgAnas platyrhynchos male female quadrat.jpgTochtli-Rabbit-Conejo.jpg
MonarqueCrotalusCoyoteAnatinaeRomerolagus diazi
Bobcat at Fort Worth Zoo.jpgGreat blue heron02 - natures pics.jpgMimus polyglottos adult 02 cropped.jpgYoung Possum.jpgIguana Aquarium Barcelona.jpg
Lynx rouxArdeidaeMoqueur polyglotteDidelphis marsupialisIguana
Nopal.jpgField-pines-mountain.jpgSingapore Botanic Gardens Cactus Garden 2.jpgTronco-Detalles-Árbol-del-Tule-Oaxaca-Mexico.jpgAgave americana R01.jpg
Opuntia ficus indicaAbies religiosaEchinocactus grusoniiTaxodium mucronatumAgave

Villes et urbanisme

  • Liste de municipalités du Michoacán

Notes et références

  1. (es) Encuesta Intercensal 2015 - Instituto Nacional de Estadística y Geografía (INEGI) [PDF]
  2. (es) Salvador Valencia Chávez, David Novela Etimologica, UNAM, , 292 p. (ISBN 978-968-36-7793-8, lire en ligne)
  3. (es) Rodrigo Martínez Baracs, « Etimologías políticas michoacanas », in Autoridad y gobierno indígena en Michoacán : ensayos a través de su historia, volume 2, 2003 (ISBN 978-9-7067-9125-2) p. 63
  4. « Crónica de la provincia de los Santos Apóstoles San Pedro y San Pablo de Michoacán ».
  5. (en) « Cheran: The town that threw out police, politicians and gangsters », sur bbc.com, (consulté le ).
  6. (es) « Cherán, el pueblo de México que expulsó a delincuentes, políticos y policías », sur hoylosangeles.com, (consulté le ).
  7. (es) California Avocado Society, Actualización sobre la Industria del Aguacate en Michoacán, México, 2005.
  8. (es) Ernesto Martínez y Javier Santos, « Incendio devasta 300 hectáreas en Uruapan », La Jornada, 30 avril 2016.
  9. Tierra fértil, « Incrementó Michoacán 34 % producción de aguacate », 29 janvier 2018.
  10. (es) FreshPlaza, « Mercado mundial del aguacate: resultados y perspectivas », 17 avril 2018.
  11. (es) Javier Guillenea, « Los cárteles del aguacate », Las Provincias, 7 janvier 2018.
  12. (es) El Universal, « Gurrola : "Templarios" están desmembrados », 8 mars 2015.
  13. (es) Russia Today, « No todo es color verde: Las guerras de cárteles detrás del negocio del aguacate en México », 30 mai 2017.
  14. « introduction à la protection juridique du tequila », Le Tequiloelogue,

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Michoacan in Mexico (location map scheme).svg
Auteur/Créateur: TUBSEmail Silk.svg Gallery, Licence: CC BY-SA 3.0
Location map of the State of Michoacán — in southwestern México.
Fairytale warning.png
Auteur/Créateur: L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Caihua (étant donné la revendication de droit d’auteur)., Licence: LGPL
Image from the Fairytale icon theme
Anas platyrhynchos male female quadrat.jpg
Auteur/Créateur:
Canon EF 70-300mm.jpg
This picture was realized by Richard Bartz by using a Canon EF 70-300mm f/4-5.6 IS USM Lens

MFB.jpg
, Licence: CC BY-SA 2.5
Deux Canards colvert, un mâle et une femelle, à Mühlthal, Straßlach-Dingharting, Allemagne. Le colvert est l'archétype du canard sauvage, le mieux connu et l'un des plus faciles à reconnaître. C'est un Canard de surface qui vit dans toutes les zones tempérées d'Europe, d'Amérique du nord, d'Asie, et introduit en Nouvelle Zélande et d'Australie.
Glifo Michhuahcān.png
Auteur/Créateur: Ricardo gs, Licence: CC BY-SA 4.0
Glyph of Michhuahcan
Great blue heron02 - natures pics.jpg
Auteur/Créateur: Alan D. Wilson, www.naturespicsonline.com, Licence: CC BY-SA 2.5
Great Blue Heron, Mustang Island Beach Near Port Aransas, Texas
Field-pines-mountain.jpg
Auteur/Créateur: Tim & Annette, Licence: Copyrighted free use
Fotografía de la región boscosa del Estado de México, México. Bosque de Abies religiosa
Young Possum.jpg
Auteur/Créateur: Amy, Licence: CC BY 2.0
A young Virginia opossum (Didelphis virginiana) found wandering alone in the yard. I couldn't help but feel badly for him. See my photo set (Potsy the Possum) for a few more photos.
Tochtli-Rabbit-Conejo.jpg
A Rabbit, photographed in Urbana, IL
Canis latrans.jpg
Auteur/Créateur: Justin Johnsen, Licence: CC BY 2.0
California Valley Coyote (Canis latrans clepticus) in the San Gabriel Mountains, California, USA. Taken along highway 39 between San Gabriel and Morris Reservoirs.
Reconocimiento al Programa de Producción y exportación del Aguacate.jpg
Auteur/Créateur: Presidencia de la República Mexicana, Licence: CC BY 2.0
Discurso del Presidente de la República Mexicana, Enrique Peña Nieto, en Uruapan, Michoacán, el 13 de marzo de 2014, en reconocimiento al Programa de Producción y exportación del Aguacate.
Bobcat at Fort Worth Zoo.jpg
Auteur/Créateur: Malcolm, Licence: CC BY-SA 2.0
(Lynx rufus)
Flag of Michoacan.svg
Flag of Michoacan
Relación de Michoacán Purepecha priests.jpg
prêtres Purepecha avec leurs attrbuts : lance et calebasse (1540)
Iguana Aquarium Barcelona.jpg
Auteur/Créateur: Nadina, Licence: CC BY-SA 3.0
Iguana, living in captivity in Aquarium Barcelona
Crotalus vegrandis-Cascabel de Uracoan.JPG
Auteur/Créateur: Montealto, Licence: CC BY-SA 4.0
Crotalus_vegrandis
Monarch Butterfly Danaus plexippus Laying Eggs.jpg
Auteur/Créateur: Photo by and (c)2009 Derek Ramsey (Ram-Man), Licence: GFDL 1.2

Photograph of a female Monarch Butterflyen (Danaus plexippus en ) laying an egg on a Mexican Milkweeden (Asclepias curassavica en 'Silky Gold'). The picture was taken in Aston Township, Pennsylvania.

Camera and Exposure Details:
Camera: Nikon D50
Lens: Sigma 70mm f/2.8 EX DG Macro
Exposure: 70mm (105mm in 35mm equivalent) f/8 @ 1/160 s. (200 ISO)
Singapore Botanic Gardens Cactus Garden 2.jpg
Auteur/Créateur: Img by Calvin teo, Licence: CC-BY-SA-3.0
Cacti in the Cactus Gardens, at the Singapore Botanic Gardens.
Coat of arms of Michoacan.svg
Coat of arms of Michoacan
Tronco-Detalles-Árbol-del-Tule-Oaxaca-Mexico.jpg
Auteur/Créateur: User:Gengiskanhg, Licence: CC-BY-SA-3.0

A detail of the trunk of the Tule Tree.

Located in: Santa María del Tule, Oaxaca, Mexico.
Mimus polyglottos adult 02 cropped.jpg
Auteur/Créateur: Captain-tucker, Licence: CC BY-SA 3.0
Un moqueur polyglotte adulte perché sur une branche d'un Prunus subhirtella dans le New Hampshire
Nopal.jpg
Auteur/Créateur: Tim & Annette, Licence: Copyrighted free use
El nopal es parte de la vegetación del municipio
Agave americana R01.jpg
Auteur/Créateur: Marc Ryckaert (MJJR), Licence: CC BY-SA 3.0
Agave americana (Agave americana)
Municipios michoacanos productores de aguacate en 2004.svg
Auteur/Créateur: El Comandante, Licence: CC BY-SA 4.0
Localización de los 20 municipios productores de aguacate del estado de Michoacán en 2004. Fuente : California Avocado Society, Actualización sobre la Industria del Aguacate en Michoacán, México, 2004.