Léon Delacroix

Léon Delacroix
Illustration.
Léon Delacroix
Fonctions
Premier ministre de Belgique

(1 an, 11 mois et 30 jours)
MonarqueAlbert Ier
GouvernementDelacroix I et II
CoalitionCatholique - libéral - POB
PrédécesseurGérard Cooreman (chef de cabinet)
SuccesseurHenry Carton de Wiart
Biographie
Nom de naissanceLéon Frédéric Gustave Delacroix
Date de naissance
Lieu de naissanceSaint-Josse-ten-Noode (Belgique)
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décèsBaden-Baden (Allemagne)
NationalitéBelge
Parti politiqueParti catholique
ProfessionPoliticien

Léon Delacroix
Premiers ministres belges

Léon Delacroix est un homme d'État belge (Saint-Josse-ten-Noode, - Baden-Baden (Allemagne), ).

Biographie

Né en 1867 dans une famille de la bourgeoisie bruxelloise, il épouse Julienne Aelbrecht en 1890. Ils ont douze enfants : six filles et six fils. Après des études de droit à l'Université libre de Bruxelles, il s'inscrit au barreau de Bruxelles en 1889. Avocat à la Cour de cassation en 1909, il y devient Bâtonnier de l'Ordre des avocats en 1917.

Il meurt à Baden-Baden (Allemagne) le .

Carrière politique

Conseiller communal d'Ixelles entre 1908 et 1911 et député (catholique) de Namur entre 1919 et 1921, Delacroix était un inconnu du grand public, à une époque où le vote était encore censitaire. Dans le contexte de la reconstruction du pays, après la Première Guerre mondiale (1914-1918), le Roi Albert Ier et ses conseillers formèrent un nouveau gouvernement, une union sacrée pour reconstruire le pays. Cela signifiait donc une union tripartite et, pour le diriger, une personnalité acceptable à la fois par les catholiques, les socialistes et les libéraux. Bien qu'il n'ait jamais fait de politique à ce niveau, le nom de Léon Delacroix fut suggéré et accepté. Lors des entretiens de Loppem de 1918, il fut nommé à la tête d'un gouvernement d'union nationale tripartie, pour un mandat d'un an renouvelable. Pour le chef de ce nouveau gouvernement, un nouveau titre fut également créé : c'est le premier Premier ministre de Belgique puisque avant lui, on utilisait le terme « chef de cabinet ».

Léon Delacroix dirigea deux gouvernements successifs, du au puis du au . En plus des fonctions de Premier ministre, il fut Ministre des Finances entre 1918 et 1920 et même brièvement Ministre des Affaires étrangères (août - ). Il fut nommé Ministre d'État en 1920.

Ces gouvernements furent particulièrement actifs et firent passer au Parlement plusieurs lois extrêmement importantes. C'est sous son gouvernement que le suffrage universel fut instauré pour les hommes. Parmi les lois votées sous son ministère : loi d'impôt sur le revenu, loi sociale pour limiter la journée de travail à 8 heures, loi sur la limitation des ventes d'alcool...

Déchargé de ses fonctions de Premier ministre, il endossa immédiatement celles de Président de la délégation belge à la Commission des Réparations, siégeant à Paris de 1920 à 1929, en vue de négocier les réparations de guerre demandées à l'Allemagne. C'est dans le cadre de ses fonctions qu'il mourut en Allemagne, victime d'un incident cardiaque en octobre 1929.

Pour sa lourde tâche accomplie, le roi Albert Ier a proposé de promouvoir Léon Delacroix en tant que comte. Il a refusé cette proposition pour que ses enfants grandissent comme des enfants ordinaires.

Divers

  • Une rue porte son nom sur le territoire de la commune bruxelloise d'Anderlecht
  • Depuis septembre 2006, une station du métro bruxellois porte le nom Delacroix en l'honneur de l'homme d'État. Cette station se trouve à Anderlecht à côté de la rue qui porte son nom depuis 1929.

Distinctions

Bibliographie

  • Léon Delacroix, Un grand serviteur du pays. Goorden Th., en collaboration avec Catherine Delacroix-Petit, Fabienne Bodart-Delacroix et Benoît Demars, 2006.
  • Le Petit Léon, Dubois S. (coord.), annuaire familial, 2009.

Notes et références

Médias utilisés sur cette page

State Coat of Arms of Belgium.svg
Auteur/Créateur: Sodacan, Licence: CC BY-SA 3.0
Les petites armoiries du Royaume de Belgique
Great coat of arms of Belgium.svg
(c) Sodacan, Katepanomegas, CC BY-SA 3.0
Les grandes armoiries du Royaume de Belgique
Nederlands: Groot wapen van het Koninkrijk België
Русский: Большой Герб Бельгии
GRAND SCEAU DE L'ÉTAT.

De sable, au lion d'or, armé et lampassé de gueules, l'écu timbré d'un heaume ou casque d'or, bordé, damasquiné, taré de front, ouvert et sans grilles, fourré de gueules et sommé d'une couronne royale d'or, aux lambrequins d'or et de sable; l'écu entouré du collier de l'ordre de Léopold, accompagné de deux sceptres d'or passés en sautoir, à dextre, à la main de justice, et à senestre au lion de l'écu.

Supports : deux lions léopardés au naturel, tenant chacun une bannière d'or, frangée de même, tiercée en pal de sable, d'or et de gueules.

Le tout posé sous un pavillon de gueules herminé, bordé, frangé, houppé et cordonné d'or avec la couronne royale en comble, d'où issent deux bandelettes d'argent bordées et houppées d'or. Derrière le pavillon et au-dessus, un panonceau ondoyant au couleurs de Belgique, chargé de l'écusson de Brabant, semblable à celui du royaume, lequel panonceau est accosté des bannières des huit autres provinces; savoir:

A dextre:

1° De Liège, qui est écartelé, au premier, de gueules au perron d'or de trois degrés, soutenu de trois lionceaux accroupis et surmonté d'une pomme de pin, le tout d'or, qui est de la principauté de Liège; au deuxième, de gueules à la fasce d'argent, qui est du duché de Bouillon; au troisième d'argent, à trois lions couronnés de sinop­le, qui est du marquisat de Franchimont; au quatrième, burelé d'or et de gueules de dix pièces, qui est du comté de Looz. Enté en pointe, d'or à trois huchets de gueules enguichés et virolés d'argent, qui est du comté de Hornes.
2° Flandre-Orientale. D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules.
3° Flandre-Occidentale, mi-parti, au premier, d'or gironné d'azur de six pièces à l'écusson de gueules en abime; au deuxième, d'or au lion au lion de sable armé et lampassé de gueules.
4° Anvers, mi-parti, au premier, de gueules à trois tours, deux et une, entretenues par trois courtines, les deux tours de face, surm­ontées de deux mains, l'une en bande et l'autre en barre, le tout d'argent, maçonné et appaumé de sable, au chef de l'Empire, qui est du marquisat du St. Empire; au deuxième, d'or, à trois pals de gueules, à l'écusson d'or posé en abime, chargé d'une aigle éployée de sable, qui est de la seigneurie de Malines; terminé en plaine sous le tout, d'argent au pal d'azur, qui est de la seigneurie de Turnhout.

A senestre:

1° Hainaut, écartelé au premier et quatrième d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules: au deuxième et troisième d'or, au lion de gueules armé et lampassé d'azur.
2° Limbourg, d'argent au lion de gueules, à la queue fourchue en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or.
3° Luxembourg, d'argent, à cinq fasces d'azur, au lion de gueules, à la queue fourchue, couronné d'or, brochant sur le tout.
4° Namur, d'or, au lion de sable armé et lampassé de gueules, au bâton de gueules brochant sur le tout.

Devise: L'union fait la force en lettres d'or sur un ruban de gueules liseré de sable.

—Arrêté royal du 17 Mars 1837 sur le sceau de l'État

Ordre de la couronne de Chene GO ribbon.svg
Auteur/Créateur: Boroduntalk, Licence: CC BY 3.0
Ribbon bar: Ordre de la couronne de Chêne, Grand Officier. Luxembourg.
Ordre du Mérite civil (Bulgarie).png
Auteur/Créateur: Lion59131, Licence: CC BY-SA 4.0
Ordre du Mérite civil (Bulgarie)
DELACROIX LÉON.jpg
Auteur/Créateur: Original téléversé par Colonel Olrik sur Wikipédia français., Licence: CC-BY-SA-3.0
Léon Delacroix, premier ministre belge entre 1918 et 1920.
JPN Kyokujitsu-sho 1Class BAR.svg
Ribbon bar: Order of the Rising Sun (Japan), 1st Class Grand Cordon
Order of the Bath UK ribbon.png
Ribbon of the Order of the Bath
Grand Officer Ordre de Leopold.png
Grand Officer Ordre de Leopold
Cavaliere di gran Croce Regno SSML BAR.svg
Auteur/Créateur: F l a n k e r, Licence: CC BY 3.0
Ribbon of a Knight Grand Cross of the Order of Saints Maurice and Lazarus (Kingdom of Italy)