Juillet 1814

Juillet 1814
Nombre de jours31
Premier jourVendredi 1er juillet 1814
5e jour de la semaine 26
Dernier jourDimanche 31 juillet 1814
7e jour de la semaine 30
Calendrier
juillet 1814
SemLuMaMeJeVeSaDi
261er23
2745678910
2811121314151617
2918192021222324 
3025262728293031
1814Années 1810XIXe siècle

Mois précédent et suivant
Juillet précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements

5 juillet: bataille de Chippawa (Ontario)
25 juillet : bataille de Lundy's Lane
  • 5 juillet :
    • Guerre de 1812, campagne du Niagara : victoire américaine à la bataille de Chippawa (Ontario).
    • Traité de Madrid entre l'Espagne et le Royaume-Uni qui obtient la clause de la nation la plus favorisée dans le commerce avec les colonies espagnoles.
  • 21 juillet :
    • Le Prince d’Orange accepte le protocole de Londres du par lequel les Alliés demandent la réunion de la Hollande et de la Belgique, à l’origine de la création du Royaume uni des Pays-Bas[2].
    • Guerre de 1812 : victoire des Britanniques et des Sauks, qui eut pour résultat le contrôle des tribus sauk et fox des Quad Cities jusqu'en 1832.

Naissances

Décès

Notes et références

  1. Biographie universelle, ancienne et moderne, vol. 4, Michaud, (présentation en ligne)
  2. Marcel Chappin, Pie VII et les Pays Bas. Tensions religieuses et tolérance civile (1814-1817), Gregorian Biblical BookShop, , 383 p. (ISBN 978-88-7652-556-8, présentation en ligne)


Médias utilisés sur cette page

Napoleon returned.jpg
Napoleon's Return from Elba, by Charles Auguste Guillaume Steuben. Napoleon walk between the two forces and said if they were to kill their emperor; they were to do it now.
Chippewa.jpg

Chippewa, Upper Canada, 5 July 1814.

The British commander watched the advancing American line contemptuously, for its men wore the rough gray coats issued those untrained levies he had easily whipped before. As the ranks advanced steadily through murderous grapeshot he realized his mistake: "Those are regulars, by God!" It was Winfield Scott's brigade of infantry, drilled through the previous winter into a crack outfit. It drove the British from the battlefield; better still, after two years of seemingly endless failures, it renewed the American soldier's faith in himself.
Battle of Lundys Lane.jpg
American Infantry attacks, Battle of Lundy's Lane, 25 July 1814. The wounded officer at center is Brigadier General Jacob Brown, formerly Colonel, New York State Militia, later to be Commanding General, United States Army