Georges Rouget

Georges Rouget
Rouget, Georges, par Nadar, BNF Gallica.jpg
Georges Rouget photographié par Nadar, Paris, BnF.
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Marie-Georges-Louis Rouget
Nationalité
Drapeau de la France
Activité
Formation
École des beaux-arts de Paris
Maître
Lieu de travail
Mouvement
Influencé par
Distinctions
Second prix de Rome (1803), chevalier de la Légion d'honneur
Œuvres principales
Mariage de Napoléon et Marie-Louise, Portrait de Jacques Louis David

Georges Rouget né à Paris le et mort dans la même ville le est un peintre français néo-classique.

Biographie

Élève de Jacques-Louis David, après des études aux Beaux-Arts de Paris, Georges Rouget entre dans l'atelier du maître en 1797 et devient rapidement son disciple de prédilection. Rouget commence sa carrière professionnelle comme assistant principal de David jusqu'à l'exil de celui-ci à Bruxelles.

Lauréat du deuxième grand prix de Rome en 1803, il échoue trois fois sans obtenir le premier grand prix.

Il épouse Antoinette Amica Botot à Claye en .

Il fera toute sa carrière en réalisant, pour les différents régimes qu'il sert, des tableaux relatant les grandes heures de l'histoire de France. Plusieurs de ses toiles sont conservées au musée de l'Histoire de France du château de Versailles inauguré par Louis-Philippe en 1837.

Il meurt le à son domicile de la rue du Marché-Saint-Honoré à Paris[1], ville où il est est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (61e division)[2].

Œuvres

Collaborations pour Jacques-Louis David

Œuvres originales

Publications

  • Notice sur Abel de Pujol, peintre d'histoire…, Valenciennes, Impr. E. Prignet, 1861[4].

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Alain Pougetoux, Georges Rouget, élève de Louis David, Paris, musée de la Vie romantique (Paris Musées), , 176 p. (ISBN 2-87900-234-6) — catalogue de l'exposition du au .
  • Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père-Lachaise, Mémoire et Documents, , 867 p. (ISBN 978-2-914611-48-0).
  • Charles Gabet, Dictionnaire des artistes de l'école française, au XIXe siècle : peinture, sculpture, architecture, gravure, dessin, lithographie et composition musicale, Paris, Madame Vergne, , 709 p. (lire en ligne), p. 614.

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Peintre.png
Auteur/Créateur: Iste ridiculum vitam est, Licence: CC BY-SA 4.0
une image png imagée d'un peintre
Nuvola France flag.svg
Auteur/Créateur: Seahen, Licence: LGPL
Flag of France. Made by recolouring Nuvola Italy flag.svg.
Eugène Delacroix - Le 28 Juillet. La Liberté guidant le peuple.jpg
Peinture historique romantique. Commémore les Trois Glorieuses (la Révolution de Juillet) le 28 juillet 1830.
Napoleon Marie Louise Marriage1.jpeg
 
  • Lieu de conservation Versailles ; musée national du château et des Trianons
  • Musée de France au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002
  • Statut juridique propriété de l'Etat ; musée national du Château et des Trianons ; achat ; musée du Louvre département des Peintures
  • N° inventaire MV 1754 ; INV 7745 ; LP 2349
  • Historique pour le tableau du musée de Versailles (MV 1565)
  • Dépôt / chgt affectation Attribution ; Versailles ; Musée du Château
  • Bibliographie SOULIE 1880, n° 1754 ; CONSTANS 1980, n° 4044
Rouget, Georges, par Nadar, BNF Gallica.jpg
Georges Rouget (1781 – 1869), peintre français néo-classique.
Apothéose d'Homère - Icône du projet classicisme et néo-classicisme.png
Auteur/Créateur: Witcher of Izalith, Licence: CC BY-SA 4.0
Apothéose d'Homère - Icône du projet classicisme et néo-classicisme
Rouget - Françoise-Élisabeth (née en 1783) et Gaspard-Pauline Mollien (1785-1864).jpg
Françoise-Élisabeth (née en 1783) et Gaspard-Pauline Mollien (1785-1864)