Frank Evershed

Frank Evershed

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Stapenhill, Burton upon Trent, Staffordshire (Angleterre)
Décès
à Winshill (Angleterre)
PosteAvant
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
? - ?Burton? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1889-1893Angleterre 10 (7)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Frank Evershed, né le à Stapenhill (Burton upon Trent, Staffordshire) et mort le à Winshill, est un joueur de rugby à XV anglais évoluant au poste d'avant en équipe d'Angleterre pour laquelle il joue à dix reprises[1]. Il participe au tournoi britannique 1892 remporté par l'Angleterre en obtenant une Triple Couronne[1].

Il pratique également le cricket avec le Derbyshire[2].

Biographie

Frank Evershed est le fils de Sydney Evershed, le brasseur et député, membre du Parti libéral (Royaume-Uni), élu de la circonscription de Burton. Il naît à Stapenhill (alors dans le Derbyshire).

Frank Evershed épouse Florence Helen Lowe, la fille de Thomas Barnabas Lowe. Leur fils, Francis Raymond Evershed, est le premier et dernier baron Evershed de Stapenhill[3].

Carrière en rugby à XV

Frank Evershed honore sa première cape internationale quand il est retenu pour affronter les Māori de Nouvelle-Zélande en tournée européenne le [1]. L'Angleterre s'impose 7 à 0 avec cinq essais inscrits dont un d'Evershed[4]. Il est retenu pour disputer le tournoi britannique en 1890[1] pour le match d'ouverture face à l'équipe du pays de Galles le à Llanelli. Le match est historique pour les Gallois puisqu'il s'agit de la première victoire face aux Anglais[5] grâce à l'unique essai du match marqué par Buller Stadden[6]. Malgré cette défaite, l'Angleterre gagne le tournoi après avoir remporté les deux derniers matches contre l'Écosse et l'Irlande.

Frank Evershed est retenu avec l'équipe d'Angleterre pour disputer le tournoi britannique en 1892[1] pour le match d'ouverture face au pays de Galles[7]; la victoire est nette (17-0 et quatre essais à rien) avec une réalisation d'Evershed. Les Anglais s'imposent nettement également lors du match suivant contre les Irlandais (7-0)[8], Frank Evershed marque une nouvelle fois, imité par Launcelot Percival. Il ne marque pas lors du dernier match qui est toutefois gagné 5 à 0[9], le tournoi britannique 1893 est remporté par l'Angleterre en obtenant une Triple Couronne[1], avec sept essais inscrits et aucun point encaissé.

Frank Evershed est retenu avec l'Angleterre pour disputer le tournoi britannique en 1893[1] pour le match d'ouverture face au pays de Galles[10]. Disputé à l'Arms Park de Cardiff, le terrain est protégé du gel lors de la nuit précédente avec 500 brasiers disséminés à travers l'aire de jeu[11]. Il en résulte que le terrain est glissant, et les conditions de jeu sont aggravées par la présence d'un vent fort[12]. L'équipe anglaise joue la première mi-temps avec le vent dans le dos et les neuf avants du pack anglais dominent leurs vis-à-vis gallois. À la pause, le pays de Galles est mené 7 à 0, avec des essais de Frederick Lohden et d'Howard Marshall et une transformation du capitaine anglais Andrew Stoddart. Le début de seconde mi-temps voit Marshall d'illustrer à nouveau à la suite d'un bon travail des avants anglais[13]. Cependant le pack anglais ne peut continuer sur un tel rythme et les joueurs faiblissent[13]. Les Gallois inscrivent deux essais avant qu'Howard Marshall n' en inscrive un troisième pour son premier match aux couleurs du XV de la Rose[1]. L'avantage est de 11 à 7. Les Gallois marquent un nouvel essai et un tir au but pour l'emporter 12 à 11. La deuxième rencontre oppose les Irlandais aux Anglais à Lansdowne Road[1].

Sur les dix matches disputés en équipe nationale, Frank Evershed l'emporte à sept reprises[1]. Il dispute sa dernière rencontre internationale le à Leeds pour une opposition Angleterre - Écosse[1], une défaite concédée 0 à 8[14].

Statistiques en équipe nationale

Frank Evershed dispute dix matches avec l'équipe d'Angleterre. Il participe à trois tournois britanniques : en 1892 remporté par l'Angleterre avec la Triple Couronne[15]. Il gagne également le tournoi 1890.

Détail des matches de Frank Evershed en équipe d'Angleterre[1],[16]
AnnéeCompétitionMatchesPointsEssaisTransf.
1889Test match111-
1890Tournoi britannique321-
1892Tournoi britannique342-
1893Tournoi britannique3---
Total1074-

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Frank Evershed » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Frank Evershed », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  2. Frank Evershed sur Cricket Archive. Consulté le 23/10/2010
  3. The Peerage.com
  4. (en) « New Zealand Natives tour - Blackheath, 16 February 1889 - England 7 - 0 New Zealand Natives », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  5. Voir l'article détaillé Angleterre-Galles en rugby à XV.
  6. (en) « Home Nations - Dewsbury, 15 February 1890 - England 0 - 1 Wales », sur www.scrum.com (consulté le )
  7. (en) « Home Nations - Blackheath, 2 January 1892 - England 17 - 0 Wales », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  8. (en) « Home Nations - Manchester, 6 February 1892 - England 7 - 0 Ireland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  9. (en) « Home Nations - Edinburgh, 5 March 1892 - Scotland 0 - 5 England », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  10. (en) « Home Nations - Cardiff, 7 January 1893 - Wales 12 - 11 England », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  11. Godwin 1984, p. 34
  12. Smith et Williams 1980, p. 86
  13. Smith et Williams 1980, p. 87
  14. (en) « Home Nations - Leeds, 4 March 1893 - England 0 - 8 Scotland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  15. La Triple Couronne est un titre honorifique disputé par les équipes nationales d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande dans le cadre du tournoi britannique puis du Tournoi. Si l'une de ces équipes arrive à remporter tous ses matches contre les trois autres (ce qui n'arrive pas nécessairement), elle remporte la Triple Couronne.
  16. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3 points), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi Décompte des points au rugby à XV.

Annexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-907554-06-3)
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : The Official History of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Terry Godwin, The International Rugby Championship 1883-1983, Londres, CollinsWillow, , 498 p., relié (ISBN 978-0-00-218060-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Rugby union pictogram.svg
Pictograms of Olympic sports - Rugby union. This is unofficial sample picture. Images of official Olympic pictograms for 1948 Summer Olympics and all Summer Olympics since 1964 can be found in corresponding Official Reports.
Cricket pictogram.svg
Pictograms of Olympic sports - Cricket. This is unofficial sample picture. Images of official Olympic pictograms for 1948 Summer Olympics and all Summer Olympics since 1964 can be found in corresponding Official Reports.