Catalogne nord

(ca) Catalunya del Nord, Catalunya Nord
(fr) Catalogne du Nord, Catalogne nord
Drapeau de la région
Drapeau de la Catalogne du Nord
Blason de la région
Blason de Catalogne
le Conflent le Vallespir le Capcir le Roussillon parfois inclus dans le Fenouillèdes la Haute-Cerdagne
  • le Conflent
  • le Vallespir
  • le Capcir
  • le Roussillon
  • parfois inclus dans le Fenouillèdes
  • la Haute-Cerdagne
Pays Drapeau de la France France
Nord-Catalans 440 885 d'hab. ([?])
Superficie 3 677 km2
Principales langues Catalan et français
Ville(s) Perpignan (Perpinyà)

La Catalogne du Nord, ou Catalogne nord (en catalan : Catalunya del Nord, Catalunya Nord) est l'appellation qui fait référence à la partie de la Catalogne qui se trouve en territoire français en vertu du traité des Pyrénées, le 7 novembre 1659 largement plus petite que la partie de la Catalogne qui se trouve en territoire espagnol (Communauté autonome de Catalogne). L'expression désigne la partie du département français des Pyrénées-Orientales qui est de langue et culture catalanes, par opposition aux Fenouillèdes occitanes. La partie catalane couvre ainsi 3 677 km2 sur les 4 116 km2 du département, soit 89,3 %. Ancienne province de la principauté de Catalogne puis de l'État français, ayant existé jusqu'à son abolition en 1659, la province du Roussillon (en catalan : província del Rosselló) équivaut à l'ensemble du territoire de la Catalogne du Nord.

Ses habitants sont appelés Nord-Catalans ou Catalans du Nord

Emploi

Ce terme est employé pour désigner le territoire cédé à la Couronne de France par la Couronne d'Espagne en 1659, par le traité des Pyrénées, qui correspond globalement à l’actuel département français des Pyrénées-Orientales, à l'exception de la région des Fenouillèdes, au nord-ouest, qui faisait partie du Languedoc.

L'expression est concurrencée par « Roussillon », du nom de l'ancienne province française du même nom. Catalogne nord insiste davantage sur la culture catalane, ce qui peut avoir une connotation historique, linguistique, mais aussi politique, pour affirmer une position identitaire, voire indépendantiste.

« Catalogne nord » est le terme normalement utilisé en Catalogne espagnole et par les institutions gouvernementales de la Généralité de Catalogne pour parler des parties des Pyrénées-Orientales où l'on parle catalan. Par ailleurs, le terme « Catalogne Sud » est parfois utilisé dans les Pyrénées-Orientales[1], pour désigner la communauté autonome de Catalogne en Espagne.

Découpage administratif

Traditionnellement, la Catalogne du Nord est divisée en cinq intercommunalités, subdivisions administratives dans les pays hispaniques mais qui n'ont plus aucune valeur législative aux yeux de l'État français :

Carte des Pyrénées-Orientales. En vert clair, la Catalogne nord, en foncé le Fenouillèdes.

Histoire

Le Palais des rois de Majorque à Perpignan, capitale de la Catalogne septentrionale.

Le terme de Catalunya del Nord (Catalogne du Nord) est inventé en 1938 par l'homme politique et écrivain catalaniste Alphonse Mias, originaire de Palalda[2]. Le terme de Catalunya Nord (Catalogne nord) est quant à lui ré-utilisé pour la première fois en 1974 dans son ouvrage El petit llibre de la Catalunya Nord (Lluita per un "Rosselló" català) par l'écrivain et homme politique Llorenç Planes (ca), originaire de Coustouges[3]. Ces deux localités sont situées en Vallespir, région frontalière avec la Catalogne du sud, en Espagne.

Il a obtenu une première forme de reconnaissance officielle lors de la session du conseil départemental des Pyrénées-Orientales du 10 décembre 2007, où a été approuvée une « Charte en Faveur du Catalan » qui déclare en préambule que « la langue catalane, née il y a plus de mille ans, constitue un des piliers de notre identité, du patrimoine et de la richesse du département des Pyrénées-Orientales (Catalunya Nord) »[4].

L'Institut d'Estudis Catalan (IEC), l'académie normative de la langue catalane dont le siège est à Barcelone a officialisé le toponyme Catalunya del Nord en lieu et place de Catalunya Nord depuis le 19 juin 2007[5].

Situation de la langue catalane en Catalogne-Nord

En raison de la forte présence du français, seule langue officielle de la République française, elle est le territoire du domaine linguistique catalan présentant le plus faible taux en compétences linguistiques. La langue s'y trouve dans une situation précaire : elle est essentiellement parlée en milieu rural et la transmission familiale de la langue a été en grande partie interrompue depuis trente ans. En 2009, 13,9 % des élèves de l'éducation primaire ou secondaire avaient reçu un enseignement de ou en catalan[6]. En 2016-2017 le pourcentage des élèves recevant un enseignement de ou en catalan est de 25 %[7].

Notes et références

  1. Par exemple dans le quotidien L'indépendant de Perpignan, voir ici ou ici
  2. Ausiàs Vera i Grau, Vergonya
  3. (ca) Esteve Carrera, « Mor el pare de la denominació ‘Catalunya Nord' », El Punt Avui,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Charte en faveur du Catalan » sur le site du conseil général des Pyrénées-Orientales
  5. (ca) « Nomenclàtor toponímic de la Catalunya del Nord », sur www.iec.cat, (consulté le )
  6. (ca) Antoni Ferrando Francés et Miquel Nicolàs Amorós, Història de la llengua catalana, Barcelone, Editorial UOC, , 2e éd., 552 p. (ISBN 978-84-9788-380-1, lire en ligne), p. 452-453
  7. INFORMECAT 2017 50 Dades sobre la llengua catalana p. 32

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean Villanove, Histoire populaire des Catalans : et plus particulièrement du Roussillon, du Vallespir, du Conflent et de la Cerdagne, t. 3 tomes, Perpignan, Sofreix, , 339, 326 et 478.

Articles connexes

Médias utilisés sur cette page

Flag of Catalonia.svg
La seniera, drapeau de Catalogne, également utilisée pour différents territoires et municipalités de l'ancienne Couronne d'Aragon
Fenouillèdes type jaune-vert.PNG
Auteur/Créateur: L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Babsy (étant donné la revendication de droit d’auteur)., Licence: CC-BY-SA-3.0
carte schématique des fenouilèdes ds les PO
North Catalonia in France.jpg
Auteur/Créateur: Thwimx, Licence: CC BY-SA 4.0
North Catalonia in France MAP
Le Palais des Rois de Majorque (Perpignan) (8839918960).jpg
Auteur/Créateur: Jean-Pierre Dalbéra from Paris, France, Licence: CC BY 2.0
La façade du palais des Rois de Majorque avec au premier plan, la Tour de l'Hommage

Au pied de la Tour, une barbacane avec son mur crénelé protège l'entrée du Palais.

Le palais des rois de Majorque (Mallorca) est un palais-forteresse de style gothique.

Construit dans le dernier quart du XIIIème siècle par le roi Jaume II qui s'installe à Perpignan en 1276, sa construction s'achève à l'orée du XIVème siècle.

Entouré de jardins, il s'élève sur une colline au sud de la ville de Perpignen, le "puig del rey". Dans le sillage du souverain, les premiers maîtres d'oeuvre sont Ramon Pau et surtout Pons Descoyl, très actif à Perpignan et dans les îles Baléares.

Le plan du palais, très fonctionnel, forme pratiquement un carré de 60 mètres de côté. Il s'organise autour de trois cours dominées par la chapelle en position centrale qui marque la prépondérance du spirituel sur le temporel.... Site du Palais sur le site du conseil général 66

www.cg66.fr/99-palais-des-rois-de-majorque.htm
Coat of Arms of Catalonia (Simple).png
Auteur/Créateur: DirectX8, Licence: CC BY-SA 4.0
Simple coat of arms of Catalonia (Spain)