Brno

Brno
Brin
Brno
Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul
Château Veveří (cs)
Église de Saint-Jacques (Brno)
Forteresse du Spielberg
Ignis Brunensis, compétition de feux d'artifice
• le barrage de Brno (cs) pendant la saison de navigation
Place de la Liberté
• Parc Lužánky (cs)
Théâtre Mahen
Aéroport de Brno-Tuřany
• Course automobile sur le circuit de Masaryk
• Une partie de l'exposition de Brno (cs)
Blason de BrnoDrapeau de Brno
 
Administration
PaysDrapeau de la Tchéquie Tchéquie
RégionFlag of South Moravian Region.svg Moravie-du-Sud
DistrictBrno-Ville
Région historiqueMoravie
Maire
Mandat
Markéta Vaňková
2018-
Code postal602 00
Démographie
GentiléBrunois ou Brniens ou Brnois
Population382 405 hab. (2021)
Densité1 661 hab./km2
Géographie
Coordonnées49° 11′ 31″ nord, 16° 36′ 47″ est
AltitudeMin. 190 m
Max. 479 m
Superficie23 020 ha = 230,20 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Brno
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Liens
Site webwww.brno.cz%20www.brno.cz

Brno (/ˈbr̩.nɔ/, en allemand : Brünn, autrefois en français : Brin[1]) est une ville de Tchéquie et la capitale de la région de Moravie-du-Sud. Brno est la deuxième plus grande ville du pays avec une population de 382 405 habitants en 2021[2].

Brno est la capitale de la région historique de Moravie et actuellement de la Moravie du Sud.

Toponymie

La Moravie est décrite comme un pays initialement forestier et marécageux, successivement peuplé de celtes, de germaniques et de slaves, parfois envahi par les magyars, et de ce fait l'étymologie de Brno est discutée. On l'a reliée le plus souvent aux mots vieux-slaves[3] brneno, brno « marais », brŭvĩno « poutre, pieu » ou brniti « fortifier ». Dans les langues celtiques bren, bryn signifie « colline », en allemand Brünn signifie « source » et en hongrois bárna signifie « sombre ». Plus rarement la ville a été appelée Bruna en latin, Brin en français et ברין en yiddish[4].

Géographie

Brno est située au confluent des rivières Svitava et Svratka, à 112 km au nord de Vienne, à 123 km au nord-nord-ouest de Bratislava, à 139 km au sud-ouest d'Ostrava et à 185 km au sud-est de Prague[5].

Image panoramique
Panorama de Brno.
Voir le fichier

Histoire

Brno est fondée en 1243 et reste une ville fortifiée jusqu'au XIXe siècle. Elle devient la capitale du margraviat de Moravie à partir de 1641[réf. souhaitée]. Elle est le centre politique et culturel de la région de la Moravie méridionale.

Le circuit Masaryk est situé au nord-ouest de la ville. Le Grand Prix moto de Tchéquie s'y déroule chaque année.

Le dialecte qui y est parlé est appelé hantec.

Population

Recensements (*) ou estimations de la population[6] :

Évolution démographique
18501869*1880*1890*1900*1910*1921*1930*
49 46073 77182 66094 462109 346125 737221 758264 925
1950*1961*1970*1980*1991*2001*20112014
284 946314 235344 031371 463388 296376 172385 913377 508
20152016201720182019202020212022
377 440377 028377 973379 527380 681378 327382 405379 466

Climat

Le climat de Brno est continental, avec un écart entre des hivers relativement froids et assez secs et des étés relativement chauds et orageux.

  • Température moyenne annuelle : 9,4 °C
  • Température maximum (2000) : 36,6 °C
  • Température minimum (1920) : −26,4 °C
  • Température moyenne en été (juin-août) : 17,8 °C
  • Température moyenne en hiver (décembre-février) : 1,0 °C
  • Pluviométrie annuelle : 505 mm
  • Durée moyenne annuelle d'ensoleillement : 1 771 h
  • Nombre de jours de précipitations par an : 150
  • Mois le plus chaud : juillet
  • Mois le plus froid : janvier
  • Vent type : nord-ouest
Relevé météorologique de Brno
Moisjan.fév.marsavrilmaijuinjui.aoûtsep.oct.nov.déc.année
Température moyenne (°C)−2,5−0,33,8913,91718,518,114,39,13,5−0,68,7
Ensoleillement (h)45,371,6121,5169,1219,1221234,9217,9161,912451,340,1
Précipitations (mm)24,623,824,131,56172,263,756,237,630,737,427,1490,3

Économie

L'usine de fabrication de tracteur Zetor est située à Brno. L'usine de fabrication de ballons à air chaud et de dirigeables Ballons Kubicek est située à Brno, tout comme l'usine Explosia a.s, qui fabrique l'explosif semtex.

Un tiers de la production mondiale de microscopes électroniques à balayage est produite à Brno. Les entreprises Tescan et Delong Instruments ont leur siège dans cette ville[7].

Patrimoine

Ancien hôtel de ville

Portail de l'ancien hôtel de ville.

L'ancien hôtel de ville (Stará radnice), construit au XIIIe siècle, est le bâtiment civil le plus ancien de la ville. Il détient notamment une haute tour, surmontée d'un toit renaissance. La première mention écrite situant le siège de l'administration de la ville en ces lieux remonte à 1343. Il y demeure jusqu'en 1935, année durant laquelle il est transféré à l'ancien couvent dominicain.

En 1510 un accès à la cour intérieure est aménagé sous la tour. L'entrée est munie l'année suivante d'un portail gothique, dû à Anton Pilgram, dont on note l'inclinaison -- délibérée -- du pinacle central. La statue représentant la justice et l'emblème datent de l'année 1660 et les consoles de la partie figurative de 1873. Le portail a subi deux restaurations importantes : une première en 1884 par le sculpteur F. Dressler qui remplace les trois consoles centrales, puis une seconde en 1900 où les deux consoles extérieures sont remplacées par des consoles gothiques.

Au XIXe siècle l'hôtel de ville abrite une prison. La ville gagnant en importance, la municipalité engage de nombreuses reconstructions dont la plus importante est le réhaussement de la tour en 1905, sur un projet de P. Meumann. La maçonnerie est rehaussée et le toit est remplacé par une copie de l'ancien.

Les sous-sols de Brno

Certaines parties labyrinthiques[8] sont accessibles en visite guidée : cave du maître monnayeur, ossuaire sous l'église Saint-Jacques (deuxième plus grand d'Europe), égouts modernes, tunnels...

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Vue de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul (Petrov).

La cathédrale, construite à l'emplacement d'un ancien château fort, domine la colline de Petrov. Il s'agit d'un édifice de style gothique tardif du XIIIe siècle, construit sur une crypte plus ancienne, et remanié dans le style baroque en 1743-1746 après que les Suédois l'eurent incendié lors du siège de 1645. La façade et les tours ont été terminées au début du XXe siècle.

Autres édifices religieux

  • Église Saint-Jacques, style gotique tardif,
  • Monastère gothique cistercien de Staré Brno, qui a connu Mendel et Janacek, et église de l'Assomption,
  • Église capucine de la Découverte de la Sainte-Croix, et crypte[9],[10],
  • Église de Jean Hus (architecture fonctionnaliste).
  • Eglise de l'Assomption de la Vierge Marie (Kostel Zvestovani Panny Marie)
  • Eglise-Abbatiale Saint Thomas
  • Eglise Saint Jean-Evangéliste (Kostel Svatych Janu)
  • Eglise Sainte Marie-Madeleine (Kostel sv. Mari Magdaleny)
  • Eglise Saint Michel (Kostel sv. Michala) (édifice très vaste, grandes orgues de 47 jeux)
  • Eglise Saint Gothard
  • Eglise Saint Jijli
  • Eglise Saint Barthélémy
  • Eglise Saint Thomas
  • Eglise Saint Augustin
  • Eglise Saint Jean Amos
  • Eglise Saint Jean Népomucène
  • Eglise Saint Joseph
  • Eglise Saint Léopold
  • Eglise Saint de Loreto
  • Eglise de la Sainte Famille (Kostel Svaté Rodiny)

Špilberk

Forteresse du Spielberg ou Hrad Špilberk.

Pendant de Petrov, la forteresse du Spielberg (en tchèque : Špilberk) domine la ville. C'est une prison d’État célèbre pour ses cachots ayant enfermé des protagonistes du Risorgimento italien. On la surnommait d'ailleurs « la prison des nations ». Piero Maroncelli, Federico Confalonieri, Silvio Pellico l'ont ainsi fréquenté. Ce dernier, après sa libération, raconte sa captivité dans un livre, Le Mie Prigioni (Mes Prisons, 1832). Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Gestapo investit la forteresse qui devint un centre de torture. Ce lieu de sinistre mémoire abrite aujourd'hui une exposition sur l'histoire de la ville et le musée municipal.

Dans la Chartreuse de Parme de Stendhal, le jeune Fabrice exprime par deux fois sa crainte d'y être envoyé.

Place de la Liberté

La Namesti Svobody est emblématique de la ville.

La colonne de la peste Morovy Sloup

Comme de très nombreuses croix et colonnes de peste, c'est une colonne commémorative, élevée après une épidémie de peste, de l'époque baroque.

L'horloge de Brno

En 2006-2010, a été installée sur la grande Place de la Liberté, en souvenir de la fontaine installée en 1645 à l'époque suédoise, un objet étrange, entre projectile, fusée et phallus. Cet ouvrage, dû à Oldrich Rujbr et Petr Kamenick, est en fait une horloge, connectée à l'horloge de Francfort, pas du tout astronomique. Chaque minute fait se dresser une pointe au sommet de la construction. De même pour chaque heure et chaque demi-journée.

L'architecture 1900-1938

Le manuel de l'architecture de Brno (www.bam.brno.cz) propose 14 circuits architecturaux (1918-1945), concernant 98 architectes et 400 bâtiments


Une exposition Brno / Bauhaus 1918-1938, visible à l'aéroport de Brno durant l'hiver 2017-2018, liste et documente des architectes et des réalisations de l'époque : Mies van der Rohe, Ernst Wiesner (1890-1971), Heinrich Blum (1894-1942), Endré Steiner (en) (1908-2008), Otto Esler (1893-1968), Norbert Troller (1896-1964), Jan Visek (1890-1966), Albert Esch (1893-1956), Marketa Roderova-Müllerova (1898-1981).

La villa Jurkovic (1906)

Maison familiale Art Nouveau

La villa Tugendhat

La villa Tugendhat.

La Villa Tugendhat, construite entre 1929 et 1930 par l'architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe, est classée au titre de monument de l'architecture moderne du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis décembre 2001. Il s'agit d'un manifeste de l'architecture fonctionnaliste. Elle était commandée par les époux Fritz Tugendhat et Greta (Löw-Beer), tous les deux issus des familles d'industriels de Brno. D'origine juive, la famille s'était réfugiée en Suisse avant l'occupation du pays.

La villa Löw-Beer

Cette villa de la fin du XIXe siècle a été remaniée au début du XXe siècle[11].

La villa Stiassini

Œuvre[12] d'Ernst Wiesner (1890-1971)

Pavillon d'été des Mitrovsky

Dernière villa-jardin de Brno[13]

Le café fonctionnaliste Era

Le bâtiment construit à la fin des années 1920 selon le projet de l'architecte Josef Kranz se classe dans le style de purisme et de fonctionnalisme.

L'observatoire

L'observatoire et planétarium de Brno est remarquable[14],[15],[16].

Personnalités

Culture

Le Théâtre Mahen (Théâtre national de Brno, un symbole de la renaissance tchèque).
Le Musée de Moravie.
  • Hantec (lire Hantets), patois ou dialecte morave.

Musées

Théâtres

  • Théâtre municipal de Brno
  • Théâtre Janáček
  • Théâtre Mahen
  • Théâtre Reduta

Musique

Autres

Éducation

  • Académie Janáček des arts musicaux
  • Université Masaryk
  • Université des technologies de Brno (Vysoké učení technické v Brně)
  • Université Mendel (agriculture et sylviculture)
  • Université vétérinaire et pharmaceutique
  • Musée de Moravie (Moravské zemské muzeum)

Sport

Transports

Tramway de Brno.
Aéroport de Brno.

La ville est desservie par un réseau d'autobus ainsi que 13 lignes de tramway de plus de 70 kilomètres de long et 13 lignes de trolleybus de 107 kilomètres. La ville est reliée par des trains directs vers l'Autriche, la Pologne, la Slovaquie, l'Allemagne et le reste de la Tchéquie. La plus importante gare ferroviaire est la gare centrale de Brno. La ville possède un aéroport international situé à Brno-Tuřany (code AITA : BRQ).

Organisation administrative

La ville de Brno est divisée en 29 quartiers:

Organisation administrative de Brno
Quartiers de Brno
QuartiersZones cadastrales
Brno-BohuniceBohunice
Brno-BosonohyBosonohy
Brno-BystrcBystrc
Brno-Centre (Brno-střed)Brno Ville (Město Brno), Pisárky (partiellement), Vieux Brno (Staré Brno), Stránice, Štýřice, Veveří, Trnitá (partiellement), Zábrdovice (partiellement)
Brno-ČernoviceČernovice
Brno-ChrliceChrlice
Brno-IvanoviceIvanovice
Brno-JehniceJehnice
Brno-JundrovJundrov (partiellement), Pisárky (partiellement)
Brno-KníničkyKníničky
Brno-KohoutoviceKohoutovice, Jundrov (partiellement), Pisárky (partiellement)
Brno-KomínKomín
Brno-Královo PoleČerná Pole (partiellement), Královo Pole, Ponava, Sadová
Brno-LíšeňLíšeň
Brno-Maloměřice a ObřanyMaloměřice (partiellement), Obřany
Brno-MedlánkyMedlánky
Brno-Nord (Brno-sever)(Černá Pole (partiellement), Husovice, Lesná, Soběšice, Zábrdovice (partly))
Brno-Nový LískovecNový Lískovec
Brno-OřešínOřešín
Brno-Řečkovice a Mokrá HoraMokrá Hora, Řečkovice
Brno-SlatinaSlatina
Brno-Sud (Brno-jih)Komárov, Dolní Heršpice, Horní Heršpice, Přízřenice, Trnitá (partly)
Brno-Starý LískovecStarý Lískovec
Brno-TuřanyBrněnské Ivanovice, Dvorska, Holásky, Tuřany
Brno-ÚtěchovÚtěchov
Brno-VinohradyMaloměřice (partiellement), Židenice (partiellement)
Brno-ŽabovřeskyŽabovřesky
Brno-ŽebětínŽebětín
Brno-ŽideniceZábrdovice (partiellement), Židenice (partiellement)

Jumelages

La ville de Brno est jumelée avec[25] :

Notes et références

  1. « Brno (Brno, République tchèque) - information geographique - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le ).
  2. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2021.
  3. E.M. Pospelov, (ru) Geograficheskie nazvaniya mira, Moscou 1998, p. 82.
  4. « Que signifie Brunn ? » (en) - [1] sur AudioEnglish.org consulté le 26 octobre 2015.
  5. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  6. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 51-54 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la Tchéquie au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).
  7. (en) « Electron microscopy, the pride of the Czech Republic - Research & Development in the Czech Republic », sur Research & Development in the Czech Republic, (consulté le ).
  8. https://ticbrno.cz/en/underground
  9. http://kapucini.cz/domains/kapucini.cz/index.php/brno
  10. « Czech Republic - Le tombeau des capucins de Brno », sur Czechtourism.com (consulté le ).
  11. « Villa », sur Vila Lowbeer (consulté le ).
  12. « Villa Stiassni in Brno », sur Stiassni.cz (consulté le ).
  13. http://www.letohradekbrno.cz/en/
  14. http://www.hvezdarna.cz/?page_id=536
  15. http://fr.czech-unesco.org/13_3451_observatoire-et-planetarium-brno/
  16. « Czech Republic - L'observatoir de Brno », sur Czechtourism.com (consulté le ).
  17. https://mendelmuseum.muni.cz/en/
  18. http://www.rommuz.cz/en/home/
  19. http://www.sitesofconscience.org/fr/membership/museum-of-romani-culture-republique-tcheque/
  20. (en) « Front page - Technické muzeum v Brně », sur Technické muzeum v Brně (consulté le ).
  21. http://www.divadlo-radost.cz/en/
  22. http://www.meninska-brana.cz/en/toy-museum/
  23. « The House of Arts », sur The House of Arts (consulté le ).
  24. http://www.adamgallery.cz/en/
  25. Jumelages

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Magnify-clip.png
A MediaWiki thumbnail icon.
Czech Republic adm location map.svg
(c) Karte: NordNordWest, Lizenz: Creative Commons by-sa-3.0 de
Location map of the Czech Republic
Flag of South Moravian Region.svg
Flag of South Moravian Region
Vila Tugendhat exterior Dvorak2.JPG
Auteur/Créateur: Petr1987, Licence: CC BY-SA 4.0
exterior Villa Tugendhat
Brno (znak).svg
Coat of arms of Brno, city in the Czech Republic.
Czech Republic relief location map.svg
Auteur/Créateur: SANtosito, Licence: CC BY-SA 4.0
Relief location map of Czech Republic. Geographic limits of the map:
  • N: 51.3° N
  • S: 48.3° N
  • W: 11.8° E
  • O: 19.2° E
Brno, 1645-1646.jpg
Brno in 1645-1646
Brno Montage II.jpg
Auteur/Créateur: For use outside of Wikimedia projects, you have to credit also with hyperlink. For other licenses or terms of use contact me., Licence: CC BY-SA 3.0
Brno city in Moravia, Czech republic, EU
Brno-Cathedral of St. Peter and Paul 1.jpg
Auteur/Créateur: Petr.adamek, Licence: CC BY-SA 4.0
Cathedral of St. Peter and Paul in Brno, view from the townhall tower.
Brno view.jpg
(c) Cordyph at the English Wikipedia, CC-BY-SA-3.0
City of Brno, Czech republic, with the St. Peter and Paul cathedral
Portál Staré radnice v Brně.JPG
Portál Staré radnice v Brně od A. Pilgrama z roku 1510-1511
Špilberk (02).jpg
Auteur/Créateur: Kirk, Licence: CC BY 2.5
Hrad Špilberk
Brno, Brno Město, tramvaj 13 T Adélka.jpg
Auteur/Créateur: I would appreciate being notified if you use my work outside Wikimedia. More of my work can be found in my personal gallery., Licence: CC-BY-SA-3.0
Tram model 13T heading from main train station (Hlavní nádraží) to Malinovské náměstí square.
Mahenovo divadlo 2.jpg
Mahenovo divadlo
Flag of Brno.svg
Vlajka Brna, město v Česku
LKTB dep front.jpg
Auteur/Créateur: Karel x, Licence: CC BY-SA 3.0
Departure terminal of Airport Brno, Czech Republic
Moravské zemské muzeum.jpg
Auteur/Créateur: L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Kirk979 (étant donné la revendication de droit d’auteur)., Licence: CC BY 2.5
Brno - panorama I - 2012.jpg
Auteur/Créateur: Millenium187, Licence: CC BY-SA 3.0
Brno in 2012