British Broadcasting Corporation

British Broadcasting Corporation
logo de British Broadcasting Corporation
Logo de la British Broadcasting Corporation depuis le .
illustration de British Broadcasting Corporation

Création
Dates clés1922 - Création de la British Broadcasting Company
1927 - La BBC devient la British Broadcasting Corporation
1967 - Programmes en couleur dès juillet
2004 - La sous-division commerciale BBC Technology est vendue à Siemens.
FondateursJohn Reith
Personnages clésJohn Reith, fondateur de la BBC
Forme juridiqueHolding publique
SloganNation Shall Speak Peace Unto Nation (« La nation parlera de la paix à la nation »)
Siège socialLondres
Drapeau de la Grande-Bretagne Royaume-Uni
DirectionRona Fairhead, présidente du BBC Trust
Tim Davie, directeur général
DirecteursTim Davie (en) (depuis le )
ActivitéGroupe de média
ProduitsTélévision, radio, cinéma, Internet
FilialesBBC Worldwide, BBC Studios and Post Production (en), BBC Radio, BBC News, BBC Concert Orchestra (en), BBC Films, Orchestre symphonique de la BBC, Orchestre philharmonique de la BBC, BBC National Orchestra of Wales, BBC Multimedia (en), BBC Yorkshire (en), BBC North (en), BBC Studios (en) et BBC World News
Effectif20 916 (2015/16)[1]
Companies HouseRC000057
Site webbbc.com

Chiffre d'affaires4 000 000 000 £
Résultat net227 000 000 de livre sterling ()[2]
Société précédenteBritish Broadcasting Company (en)

La British Broadcasting Corporation (litt. « Société de radiodiffusion britannique »), souvent désigné par son sigle BBC est un radiodiffuseur britannique de service public fondé en 1922, dont le siège est situé à la Broadcasting House (en) de Westminster, à Londres. C'est le plus ancien radiodiffuseur national du monde.

Ayant son siège au Royaume-Uni, c’est un non-departmental public body (équivalent d’une autorité administrative indépendante) chargé des médias. La BBC bénéficie d’une réputation d’excellence culturelle[3], et est parfois affectueusement appelée « The Beeb » ou « Auntie » (langage enfantin pour tante, « tantine ») par les Britanniques. Pendant longtemps, elle est restée la seule société diffusant des programmes de télévision et de radio au Royaume-Uni.

C’est la plus importante société de diffusion au monde en matière de revenu brut et de téléspectateurs. Avant la venue de ITV (Independent Television) en 1955 et des radios locales privées dans les années 1970, elle détenait le monopole de diffusion.

Histoire

De 1922 à 1939

L'édition de 1931 du livre de l'année de la BBC

Avant le lancement de cette radio d'État en 1922[4], un certain nombre de sociétés privées avaient effectué des expérimentations de diffusion radiophonique. Selon les termes de la loi de 1904 sur la télégraphie sans fil, la Poste était compétente pour l'octroi de licences de diffusion radiophonique. Mais en 1919, à la suite des nombreuses plaintes déposées par l'armée au sujet de nombreuses interférences d'émission de radio avec les communications effectuées par les forces armées, elle dut arrêter d'accorder toute nouvelle licence.

En 1922, la British Broadcasting Company (BBC) est fondée par un consortium comprenant Marconi, GEC, British Thomson Houston, Metropolitan-Vickers, Western Electric et la Radio Communication Company. Lancement de deux radios expérimentales : 2MT et 2LO. Une première émission quotidienne débute le 14 novembre depuis le studio londonien de Marconi. En droit anglais, une company est une société de capitaux et l'objectif de ce consortium de droit privé est simplement d’organiser la radiodiffusion sur les ondes de manière rationnelle.

En 1927, La BBC devient la British Broadcasting Corporation, c'est-à-dire une société de droit public constituée par Charte royale. John Reith, qui continue à diriger la BBC jusqu’en 1936, fonde ce grand service public audiovisuel dont l'objectif est d'éduquer, d'informer et de distraire. La BBC diffuse presque partout au Royaume-Uni. Son rôle d'information est favorisé par de grandes grèves qui empêchent la diffusion des journaux : la BBC en profite pour diffuser des informations à tout moment de la journée, ce que, jusqu'alors, elle ne pouvait pas faire. En effet, les éditeurs de journaux faisaient pression pour que la BBC ne diffuse pas d'informations avant que les journaux soient disponibles dans les kiosques. La BBC réussit à se soustraire aux pressions économiques et politiques et n'a de compte à rendre qu'au Parlement qui vote les Chartes royales. Elle doit non seulement informer le public, mais aussi le protéger de toute exploitation et garantir la qualité de la programmation. Les journalistes sortent des meilleures universités et leurs obligations sont détaillées dans le Producer’s Guideline, code de déontologie très détaillé.

De 1939 à 1987

Le micro de la BBC utilisé par le général De Gaulle pour prononcer ses appels à la résistance française.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la BBC connaît son heure de gloire, notamment pendant la bataille d'Angleterre (juillet 1940-mai 1941), où elle est considérée comme une institution nationale[4]. Au soir du 6 juin 1944, le discours du roi George VI est écouté par un taux record de 80 % des Britanniques[4].

Le directeur général de la BBC, Alasdair Milne, est contraint de démissionner sous la pression des thatchéristes en 1987[5].

De 2004 à 2012

Des tensions apparaissent entre la BBC et le gouvernement de Tony Blair, lequel met en cause la couverture critique de la guerre en Irak par la chaîne publique. Un rapport d’enquête commandé par le gouvernement met en cause l’intégrité professionnelle de la BBC[6].

En septembre 2004, La sous-division commerciale BBC Technology est vendue à Siemens avec un contrat de dix ans. La BBC espère ainsi économiser plusieurs dizaines de millions de livres. Siemens équipe maintenant le groupe pour la majorité des équipements techniques et informatiques. Accenture et CSC étaient les deux autres sociétés intéressées par l'achat de la sous-division. En mars 2005, le licenciement de 15 % des effectifs du groupe est annoncé, cela correspond à près de 4 200 employés. En juillet 2005, la sous-division BBC Broadcast est également privatisée.

En 2010, la BBC met en plan une restructuration. Elle doit mettre en place des économies portant sur près de 1,125 milliard d'euros[7].

En 2012, la réputation de la BBC est éclaboussée par la révélation du scandale sexuel pédophile concernant le présentateur Jimmy Savile accusé de centaines d'agressions sexuelles dont certaines commises sur les lieux même de son travail à la BBC. Le scandale Savile plonge la BBC dans une crise profonde, l'entreprise publique étant soupçonnée d'avoir étouffé l'affaire[8]. Le rapport d’une enquête interne publié en février 2016 révèle que « certains responsables » de la BBC « étaient au courant »[9]. Le directeur général de la radio George Entwistle avait été contraint de démissionner fin 2012[9].

De 2015 à 2019

En juillet 2015, sur fond de confrontation avec le gouvernement de David Cameron qui reproche à la radio son manque de neutralité politique[10], de dénonciation des revenus des présentateurs les mieux payés de la radio (entre 700 000 et 7 millions d'euros par an et en hausse de 22 % pour 2014)[11] dans un contexte de diminution des redevances, la BBC annonce la suppression de 1 000 postes sur les 16 000 que compte l'entreprise[12].

En octobre 2016, le licenciement du comédien Jon Holmes pour motif de faire plus de place aux femmes et à la diversité est amplement critiqué dans les médias qui reprochent à la radio d'avoir basé cette décision sur le seul fait que Jon Holmes est « blanc et mâle »[13],[14]. Pour la comédienne Maureen Lipman, cela semble incroyable de licencier « quelqu'un qui a fait une partie du meilleur travail à la radio »[13]. La radio a pour objectif d'augmenter la proportion de ses effectifs issus des milieux ethniques noirs, asiatiques et minoritaires à 15 % pour 2020, tandis que les lesbiennes, gays, bisexuels ou transgenres devraient constituer 8 % du personnel[13].

Pour anticiper le Brexit, et conserver sa diffusion dans les 27 pays de l'Union européenne, la BBC envisage d'installer un siège à Bruxelles ou à Amsterdam[15].

En décembre 2019, Boris Johnson accuse la BBC de ne pas être impartiale, le groupe audiovisuel prendrait parti, selon lui, en faveur des anti-conservateurs. Le Premier ministre considère pour cette raison que la BBC ne mérite pas de recevoir des fonds publics et envisage de décriminaliser le non-paiement de la redevance, ce qui pourrait avoir pour effet une diminution de 240 millions d'euros des revenus du groupe audiovisuel[16].

Le manque d'impartialité de la BBC a été pointée du doigt par les travaillistes. Pendant la campagne précédant les élections générales britanniques de 2019, la BBC a censuré des images embarrassantes pour Boris Johnson, préférant diffuser des images d'archives. Elle fait également supprimer les rires du public lors de la retransmission du passage du Premier ministre dans une émission télévisée, lorsque celui-ci avait demandé à la population de lui faire confiance[5].

Le journaliste Aaron Bastani souligne qu'« il n’est pas rare que la BBC, au lieu de faire contrepoids aux journaux, comme l’y invite sa charte royale, leur donne encore plus d’écho. En témoignent ses revues de la presse du jour, qui se contentent souvent de reproduire les partis pris journalistiques. » Pour le député travailliste John McDonnell, chargé des dossiers économiques dans l’équipe du dirigeant travailliste Jeremy Corbyn, ce suivisme serait une conséquence des coupes budgétaires : « Du fait des coupes sombres dans les budgets de la BBC, qui ont conduit au départ de nombreux journalistes et enquêteurs, la chaîne reprend de plus en plus souvent l’ordre du jour dicté par la presse écrite. », qui est très majoritairement conservatrice[5].

Depuis 2020

En , la BBC annonce vouloir supprimer 450 postes dans sa rédaction, pour notamment dégager des marges de manœuvres afin d'investir sur le numérique[17].

Le , en réaction à la pandémie de coronavirus touchant le Royaume-Uni, la BBC commence la distribution, aux plus de 70 ans, de récepteurs DAB +[18].

Accusée par le camp conservateur d'être « trop partisane, trop à gauche et foncièrement anti-brexit », Tim Davie, le nouveau directeur général de l’institution publique, entend procéder à un certain recadrage des émissions et, selon la presse, aurait l’intention de supprimer certaines émissions humoristiques trop « gauchisantes » et faisant preuve de parti pris sur des questions sensibles comme celle du Brexit[19].

En mai 2021 est publié le rapport Dyson. Lord John Dyson, ex-juge à la cour suprëme avait été chargé d’enquêter sur les moyens utilisés par le journaliste de la BBC, Martin Bashir, pour obtenir le fameux entretien de la princesse Diana, dans lequelle celle-ci raconte la liaison de son mari, l’hostilité de la famille royale et les conséquences psychologiques de cette situation. Un remarquable succès pour la chaîne puisque près de 20 millions de téléspectateurs l’avaient regardé en transmission. Le rapport établit que Martin Bashir avait créé de faux relevés bancaires visant à faire croire que les secrétaires particuliers de Diana et de Charles étaient payés par la presse people pour éventer l’intimité du couple[20]. À l’époque, The Mail on Sunday notamment avait révélé les méthodes utilisées par le journaliste de la BBC, mais la direction de la chaîne avait choisi de couvrir celui-ci en cachant sciemment ce qu'elle avait appris à propos de son comportement[20]. En 1996, lorsque des doutes avaient émergé sur la façon dont l'entretien avait été obtenu, un examen interne avait exonéré Bashir d'actes répréhensibles en concluant que les relations de Bashir avec Diana étaient « absolument droites et équitables »[21]. Le nouveau rapport dénonce les méthodes « trompeuses » employées par le journaliste pour obtenir cet entretien[22],[23] et contraint la BBC à présenter officiellement ses excuses le [24]. Pour plusieurs médias, l'affaire est un coup dur pour l’image, la réputation d'exactitude et d'intégrité du diffuseur, en raison du fait que des journaux, comme le Sunday Times, le Daily Mail et le Mail on Sunday, avaient attiré l'attention sur ces allégations qui se sont maintenant avérées exactes et que le rapport montre que « les responsables de la BBC étaient plus préoccupés par le fait d'avoir des dénonciateurs que par l'enquête sur leurs preuves. »[20],[21].

Identité visuelle (logo)

Organisation

Directeurs généraux historiques

Direction actuelle

  • Rona Fairhead, présidente du BBC Trust depuis 2014 ;
  • Tim Davie directeur général depuis 2020.

La BBC est une société, indépendante de l'intervention directe du gouvernement, ses activités étant supervisées par le BBC Trust. Le management général de l'organisation appartient au Directeur général, qui est nommé par le Trust : le DG est l'éditeur en chef de la BBC et préside le Conseil exécutif.

Le financement de la BBC dépend essentiellement de la redevance audiovisuelle[30]. La BBC a le plus gros budget de n'importe quel groupe audiovisuel britannique, avec un montant de dépenses de 4,7 milliards de livres en 2007 (en comparaison, le groupe Sky a dépensé 3,8 milliards de livres, 1,9 milliard pour ITV et 214 millions pour GCap Media).

Financement

Revenus

Selon le rapport annuel 2013/2014 de la BBC, son revenu total était de 5,066 milliards de livres. La répartition est la suivante[31] :

Départementle revenu
(Millions de livres)
Frais de licence perçus auprès des ménages3 726
Les activités commerciales de la BBC1 023
Subventions gouvernementales *0 245
Autre revenu **00 72
Total5 066

* dont 238,5 millions de livres sterling proviennent du Foreign and Commonwealth Office pour le BBC World Service.
** tels que les collections de location et les redevances provenant des émissions de programmation outre-mer.

Dépenses

Les chiffres de dépenses suivants datent de 2012/13[32].

Service2012-2013
(millions de livres)
Comparaison 2011 et 2012
(millions de livres)
BBC One
(régions incluses)
1 463,2+ 125,6
BBC Two0 543,100+ 6
BBC Three0 121,700+ 8,8
BBC Four00 70,200+ 2,4
CBBC0 108,700+ 1,4
CBeebies00 4300+ 0,6
BBC News00 61,500+ 4
BBC Parliament00 10,500+ 1,2
BBC Alba000 7,800– 0,2
BBC Red Button00 41,800+ 4,6
Radio0 669,5
BBC Online0 176,6
Collecte des droits de licence0 111,1
Autres dépenses internes et externes1 467,3
Total4 896

Services et divisions

  • Services
  • Départements
    • Television
    • Radio
    • News
    • Sport
    • Weather
    • Schools
    • Children's (CBeebies & CBBC)
    • BBC Switch
    • Natural History
    • Monitoring
    • BBC Films
    • BBC Archives
    • BBC Academy
  • Groupes de programmation
    • News
    • Drama
    • Comedy
    • Factual & Learning
    • Sport
    • Children's (CBBC & CBeebies)
  • Groupes de diffusion
    • World Service
    • TV
    • New Media & Technology
    • Radio & Music
    • Nations & Regions
  • Groupes commerciaux
    • BBC Ventures Group
    • BBC Worldwide Ltd
    • BBC Records
    • BBC Studios and Post Production
    • BBC Sound Effects
  • Services professionnels
    • Strategy & Distribution
    • Marketing & Comms
    • Finance Property & Business Affairs
    • Human Resources & Internal Comms
    • Public Policy

Liens avec les services secrets britanniques

La BBC a entretenu des rapports très étroits avec le MI5 depuis les années 1930 jusqu'aux années 1990. Le personnel qu'elle embauchait devait notamment recevoir l'aval de ce dernier. Paul Reynolds, le premier journaliste à avoir eu accès à tous les fichiers sur le personnel de la BBC, a raconté l'histoire de la longue relation entre la société et le service de sécurité.

Pendant des décennies, la BBC a nié que les candidats à l'emploi aient fait l'objet d'un filtrage politique par les services secrets britanniques, mais en fait, la sélection a commencé dès les premiers jours de la BBC et s'est poursuivie jusque dans les années 1990[33].

Différents postes étaient soumis à l'approbation du MI5. Le contrôle ne concernait pas seulement le directeur général, les hauts fonctionnaires et leurs assistants ; il s’étendait à des milliers d'employés qui participaient à des émissions en direct, la BBC s'inquiétant d’une possibilité de partialité ou de perturbation sur les ondes.

En 1983, 5 728 emplois de la BBC ont été soumis à ce type de contrôle connu sous le nom de « contre-subversion ».

Le système de filtrage, qui s’est poursuivi jusque dans les années 1990, s'appliquait également à des dizaines d'autres employés, notamment des producteurs de télévision, des réalisateurs, des ingénieurs du son, des secrétaires et des chercheurs[34].

Controverses

La BBC a été impliquée dans un certain nombre de controverses (en). Son manque d'indépendance vis-à-vis du gouvernement pendant la grève générale de 1926 ou la divulgation de la position et l'orientation de certaines unités britanniques durant la guerre des Malouines ont notamment été critiqués[35]. Le documentaire de 1984 de l'émission Panorama Maggie's Militant Tendency affirmant que les députés conservateurs avaient des liens avec des organisations d'extrême droite a eu pour conséquence de coûter à la chaîne 290 000 £ en dommages et intérêts[20].

En 2012, l'affaire Jimmy Savile accusé de centaines d'agressions sexuelles commises sur les lieux même de son travail, à la BBC, est décrite comme la « plus grande crise de la BBC depuis plus de 50 ans »[36].

Infrastructures

Stations de radio

Diffusées au Royaume-Uni

La BBC compte cinq stations nationales captables sur la FM et la DAB :

  • Radio 1 : station musicale jeune
  • Radio 2 : station généraliste familiale, qui est la radio la plus écoutée au Royaume-Uni, avec 13,7 millions d'auditeurs hebdomadaires
  • Radio 3 : station culturelle diffusant du classique
  • Radio 4 : station généraliste à dominance talk.
  • Radio 5 : station info-sport-talk

La BBC possède quarante stations de radio régionales : les BBC Local Radio. Radio Leicester a été la première lancée le 8 novembre 1967.

En qualité numérique, la BBC dispose de cinq radios :

  • 1Xtra : station musicale spécialisée dans la musique urbaine contemporaine (R'n'B, rap…)
  • 5 Live Sports Extra : station de retransmission sportive en direct, complémentaire de BBC Radio Five Live. Elle ne diffuse pas 24/24.
  • 6 Music : station musicale qualifiée de « sœur de Radio 2 » spécialisée dans le rock.
  • BBC Radio 4 Extra : station proposant des fictions, des pièces radios et des divertissements.
  • Asian Network : station destinée à la communauté asiatique du Royaume-Uni.

Internationale

La radio internationale de la BBC est World Service, station destinée à la communauté du monde, rediffusée au Royaume-Uni. Elle propose des infos, reportages, magazines, divertissements et comédies.

Chaînes de télévision

Diffusées au Royaume-Uni

Nationales
ChaîneDétails1re diffusion
BBC One1re chaîne généraliste du groupe, et vise un large public. BBC One est la chaîne qui diffuse Doctor Who et est devenu la chaîne leader du pays à la suite de la chute d'audience d'ITV 1. C'est également elle qui est chargée de diffuser les programmes des différentes stations locales de l'Angleterre et diffuse également des décrochages pour le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse. Elle émet en HD depuis novembre 2010.
BBC Two2e chaîne du groupe. La chaine a la particularité de n'avoir pu émettre le jour de son lancement, soit le 20 avril 1964, mais le lendemain, à la suite d'une coupure de courant dans les locaux de la station. La chaîne propose une programmation plus recherchée que sa consœur et propose des déclinaisons régionales pour le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse. Tout comme la BBC One, BBC Two disposait également des déclinaisons régionales de l'Angleterre mais à la suite de l'extinction de l'analogique à la fin des années 2000, cela n'est plus le cas et dut alors se contenter uniquement des décrochages des nations constitutives du Royaume-Uni. Elle a néanmoins ses succès comme Top Gear et a notamment lancé la satirique émission Have I Got News For You (en), aujourd'hui sur BBC One. BBC Two émet en HD depuis que le 26 mars 2013 elle a remplacé BBC HD, principalement dans le cadre des restrictions budgétaires imposées par le Parlement à la BBC. Enfin, entre le 5 novembre 2001 et le 2 janvier 2009, BBC TWO est remplacé par BBC 2W au pays de Galles uniquement en numérique.
BBC ThreeChaîne visant les jeunes adultes. Elle émettait de 19 h à 4 h et avait remplacé BBC Choice. Elle a subi une féminisation de son antenne en janvier 2008, lors du reformatage de la chaîne, et proposait notamment un talk-show animé par Lily Allen nommé Lily Allen and Friends (en). Elle était la chaine spécialisée ayant la plus faible part de marché sur la cible visée et était en forte concurrence avec ITV2 et E4 (déclinaison de Channel 4). BBC Three a cessé d'émettre le 16 février 2016. BBC Three est maintenant déclinée par une version en ligne. En mars 2021, il a été décidé que la chaine allait revenir sur les réseaux hertziens à partir du début 2022.
BBC FourChaîne culturelle du groupe. Elle n'émet que de 19 h à 6 h et a remplacé en 2002 BBC Knowledge.
BBC One HD (en)Version en haute définition de BBC One.
BBC Two HD (en)Version en haute définition de BBC Two.
CBBCChaîne jeunesse du groupe destinée aux 6-12 ans. Elle émet de 7 h à 19 h. CBBC est également le nom du pôle jeunesse de la BBC.
CBeebiesChaîne destinée aux moins de 6 ans. Elle émet de 6 h à 19 h.
BBC ParliamentChaîne dédiée aux travaux parlementaires de différentes institutions législatives.1992
BBC News ChannelChaîne d'information en continu pour le Royaume-Uni.
BBC Red ButtonService interactif accessible à partir du bouton rouge du télétexte sur la télécommande du téléviseur. Il permet d'accéder à diverses options audio, vidéo et télétexte : son d'ambiance ou commentaires de BBC Radio 5 Live, angles de prises de vues supplémentaires et simulcasts de plusieurs matchs pendant les compétitions sportives, retransmissions vidéo de concerts des radios de la BBC, informations télétexte, etc.1998
Stations régionales diffusant des émissions en décrochage du programme national
ChaîneRégion
BBC Londonrégion de Londres.
BBC North Westrégion du nord-ouest d'Angleterre.
BBC North East and Cumbriarégion du nord-est et Cumbria.
BBC Eastrégion de l'est d'Angleterre.
BBC East Midlandsrégion du centre-est d'Angleterre.
BBC Midlandsrégion du centre-ouest d'Angleterre.
BBC Oxfordrégion d'Oxford.
BBC South Eastrégion du sud-est d'Angleterre.
BBC Southrégion du sud d'Angleterre.
BBC South Westrégion du sud-ouest d'Angleterre.
BBC Westrégion de l'ouest d'Angleterre.
BBC YorkshireYorkshire
BBC Yorkshire and LincolnshireYorkshire de l'Est et Lincolnshire.
BBC WalesPays de Galles.
BBC ScotlandÉcosse.
BBC Northern IrelandIrlande du Nord.
BBC Channel IslandsÎles Anglo-Normandes.

La BBC édite également BBC Alba, une chaîne régionale en écossais. Elle participe aussi à la production de contenus pour S4C, chaîne régionale du pays de Galles[37].

Diffusées hors du Royaume-Uni

Les chaînes internationales sont produites et gérées par BBC Worldwide.

ChaîneTypeRégion
BBC World Newschaîne d'information en continuInternational
BBC Americaprogrammes de la BBC, coproductions de la BBC et d'autres chaînes britanniquesÉtats-Unis
BBC Canadaprogrammes de la BBC avec du contenu spécifiqueCanada
BBC KidsenfantsCanada
BBC LifestylegénéralisteScandinavie, Pologne, Afrique du Sud, Moyen-Orient, Corée du Sud, Singapour
BBC EntertainmentdivertissementsEurope, Moyen-Orient, Asie
BBC UKTVdivertissementsAustralie, Nouvelle-Zélande
BBC FirstdivertissementsAustralie
BBC Knowledgegénéraliste, connaissancesScandinavie, Brésil, Canada, Australie, Hong Kong, Singapour
BBC Persiangénéraliste, informationIran, Afghanistan, Tadjikistan
BBC Arabicgénéraliste, informationMoyen-Orient, Maghreb
BBC Japangénéraliste, informationJapon (ne diffuse plus)

Coproduites par la BBC

ChaîneTypeRégionCoproduction
UKTVgénéralisteRoyaume-Uni et IrlandeVirgin Media Television
Animal PlanetanimauxInternationalDiscovery Networks
People+ArtsgénéralisteAmérique latineDiscovery Networks

Site web

Selon Alexa, le site web bbc.com est classé comme le 79ᵉ site web le plus populaire sur Internet[38].

Émissions emblématiques

  • Film... (émission de télévision) 1971 - toujours diffusé
  • Letter From America, de 1946 à 2004 - même correspondant : Alistair Cooke (Radio 4)
  • Café Continental, de 1947 à 1953
  • The Great War, 1964
  • Match of the Day 1964 - toujours diffusé
  • EastEnders, 1985 - toujours diffusée
  • Top Gear, 1997 a 2015
  • Question Time, 1979 – toujours diffusée
  • Les Télétubbies, 1997 - toujours diffusée
  • Doctor Who, de 1963 à 1989 et de 2005 à aujourd'hui
  • Life on Mars
  • Monty Python's Flying Circus, de 1969 à 1974
  • Torchwood, 2006 à 2011

Bibliographie

  • (en) Robin Aitken, The Noble Liar: How and why the BBC distorts the news to promote a liberal agenda, Biteback Publishing, 2018 (ISBN 978-1785903496)
  • Renée Dickason, « La BBC, imperméable à la propagande ? De la guerre des Malouines aux guerres du Moyen-Orient », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, no 80 2003/4, p. 71 à 81. [lire en ligne] [PDF]
  • Stéphane Lebecq (dir.), Fabrice Bensimon, Frédérique Lachaud et Joseph Ruggiu, Histoire des îles britanniques, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige Manuels », , 2e éd. (1re éd. 2007), 976 p. (ISBN 978-2-13-061745-7 et 2-13-061745-X)

Notes et références

  1. « BBC Full Financial Statements 2015/16 », BBC Annual Report and Accounts 2015/16, BBC, (consulté le ), p. 42.
  2. « BBC Annual Report and Accounts », (consulté le )
  3. (en)Purpose plan: Stimulating creativity and cultural excellence [PDF].
  4. Lebecq et al. 2013, p. 759.
  5. Aaron Bastani, « Les médias britanniques sont-ils tous de droite ? », sur Le Monde diplomatique, .
  6. Jean-Claude Sergeant, « Qui veut en finir avec le modèle de la BBC ? », sur Le Monde diplomatique, .
  7. Le monde culturel britannique se mobilise pour protéger la BBC, lefigaro.fr, 15 juillet 2015.
  8. Les victimes de l'ex-animateur de la BBC Jimmy Savile âgées de 8 à 47 ans, lemonde.fr, 11 janvier 2013.
  9. Abus sexuels de Jimmy Savile : « certains responsables » de la BBC « étaient au courant », lemonde.fr, 25 février 2016.
  10. (en)BBC aims to become 'leaner and simpler' with new round of job cuts, theguardian.com, 30 juin 2015.
  11. (en) Top BBC stars' pay rises by more than 20%, theguardian.com, 14 juillet 2015.
  12. La BBC annonce la suppression de plus de 1 000 emplois, Le Monde, 2 juillet 2015.
  13. (en) BBC sacked me for being a white man... even though I work in radio: The Now Show comic was told he was being axed to make way for more women and diversity, dailymail.co.uk, 1er octobre 2016.
  14. (en) BBC axe award-winning comedian of 18 years for being 'white and male', telegraph.co.uk, 2 octobre 2016.
  15. Le Monde avec AFP, « Brexit : la BBC envisage d’installer un « important bureau » à Bruxelles », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. Boris Johnson s'attaque à la BBC, francetvinfo.fr, 17 décembre 2019.
  17. Benjamin Meffre, « La BBC annonce la suppression prochaine de 450 postes », sur www.ozap.com, (consulté le ).
  18. Brulhatour, « Covid-19 : la BBC offre des radios DAB + aux plus de 70 ans », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  19. Arnaud De La Grange, Le patron de la BBC tacle les humoristes de gauche, lefigaro.fr, 17 septembre 2020.
  20. (en) Tim Luckhurst, BBC Diana ‘cover up’ – why Lord Dyson’s report is a body blow for broadcaster, theconversation.com, 21 mai 2021
  21. ‘A cover-up’: what the Dyson report said about the BBC and Martin Bashir, theguardian.com, 20 mai 2021
  22. La conclusion finale du rapport Dyson portait sur la question de savoir si la BBC avait dissimulé les enquêtes sur la manière dont Bashir avait obtenu l'interview et la justesse des méthodes qu'il avait employées : « En ne mentionnant dans aucun programme d'information le fait qu'elle avait enquêté sur ce que M. Bashir avait fait et le résultat des enquêtes, la BBC n'a pas respecté les normes élevées d'intégrité et de transparence qui sont sa marque de fabrique »
  23. « « Diana, l’interview du siècle » : vingt-cinq ans après, un rapport conclut à une tromperie de la part du journaliste de la BBC », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. (en-GB) « Princess Diana: BBC apologises over Martin Bashir interview - CBBC Newsround », bbd,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. http://www.bbc.co.uk/historyofthebbc/resources/factsheets/director-generals.pdf.
  26. "Castro and Stockaster a Life in Reuters", par Michael Nelson, décembre 2011, éditions Matador, page 107.
  27. Tony Hall nouveau patron de la BBC, Le Figaro, 22 novembre 2012.
  28. (en) "BBC director general Lord Hall to take charge on 2 April" The Guardian, 25/01/2013.
  29. (en) Mark Sweney, « BBC appoints insider Tim Davie as director general », sur thegardian.com, (consulté le ).
  30. BBC Annual Reports and Accounts 2008/09
  31. (en) « BBC Full Financial Statements 2013/14 », BBC Annual Report and Accounts 2013/14, BBC, (consulté le ), p. 27.
  32. (en) « BBC Full Financial Statements 2012/13 », BBC Annual Report and Accounts 2012/13, BBC, (consulté le ), p. 8–9.
  33. BBC, The vetting files: How the BBC kept out ‘subversives’.
  34. The Telegraph, Revealed: how the BBC used MI5 to vet thousands of staff .
  35. (en) Charles Moore, Margaret Thatcher, Volume One: Not For Turning (London: Allen Lane, 2013), p. 739-740.
  36. Torin Douglas, « Jimmy Savile: BBC Newsnight editor steps aside over claims », BBC, (consulté le )
  37. Site corporatif de S4C.
  38. « bbc.com Competitive Analysis, Marketing Mix and Traffic - Alexa », sur alexa.com (consulté le ).

Annexe

Articles connexes

Liens externes

Médias utilisés sur cette page

Logo disambig.svg
Auteur/Créateur: Manjiro5, Licence: CC0
Icône des homonymies sur Wikipédia francophone
Union flag tv.svg
Auteur/Créateur: Composed by User:Stannered, Licence: CC-BY-SA-3.0
Television set with UK flag for Wikipedia userbox icons, or other things.
BBC logo (80s).svg
The BBC logo used during the 1980s.
BBC logo original blocks.png
The original BBC blocks logo.
Micro--BBC.jpg
Auteur/Créateur: ArsusGomz, Licence: CC BY-SA 4.0
photo
BBC logo (1997-2021).svg
The BBC logo used from 4 October 1997 to 20 October 2021.
BBC News 24 set.jpg
Auteur/Créateur: Adele Prince, Licence: CC BY-SA 2.0 uk
Sir Matthew Pinsent interviewing during a sport section on BBC News 24 in January 2007.
BBC logo (70s).svg
The BBC logo used in the 1970s.
BBC Television Centre.JPG
El Centro de televisión de la BBC en Shepherd's Bush, Londres.
BBC Broadcasting House Portland Place.jpg
Auteur/Créateur: Oxyman, Licence: CC BY 2.5
Broadcasting House is the headquarters and registered office of the BBC in Portland Place, London, England, UK. It is home to BBC Radio 3, BBC Radio 4, and BBC 7. At the front of the building are statues of Prospero and Ariel (from Shakespeare's The Tempest) by Eric Gill.
BBC Portail.svg
Image dédiée pour le Modèle:Portail BBC
France-Angleterre novembre 1948.jpg
Couverture du Magazine national sportif "Miroir Sprint" n°130 29 Novembre 1948
BBC TVC Studio TC1.JPG
Shot of the side of Studio TC1, BBC Television Centre, London
BBCBroadcastingHouse.JPG
Auteur/Créateur: Zizzu02, Licence: CC BY-SA 3.0
La BBC radiodiffusion bâtiment officiel.
BBC logo (pre97).svg
Auteur/Créateur: Virum Mundi, Licence: CC BY 2.0
Pre-lanzamiento de BBC.
BBC logo (50s-60s).svg
The logo the BBC used during the 1950s and 1960s.
BBC-Year Book 1931.jpg
Cover of the BBC Year Book 1931
BBC Logo 2021.svg
The logo of the BBC in use from 20 October 2021.
BBC Building.jpg
Auteur/Créateur: https://www.flickr.com/photos/redvers/, Licence: CC BY 2.0
Building of the BBC